Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

DANS LA FAMILLE ZOTTOLA JE DEMANDE LE FILS ANTHONY

23 Juin 2019, 06:26am

Publié par Xav

Sylvester Zottola
Sylvester Zottola

Lorsque Sylvester Zottola, un ancien Associé de la famille Bonanno fut assassiné devant un McDonald’s du Bronx, on aurait généralement pu penser que ce meurtre était lié de près ou de loin au crime organisé, aux familles de la Cosa Nostra. Après l’arrestation de deux membres des Bloods, on aurait pu aussi penser, que les auteurs de cet assassinat avaient été recrutés par des groupes criminels venant des Balkans, ou Sylvester Zottola avait rencontré avec eux par le passé, certaines tensions pour des histoires de machines à sous. Finalement la réalité est tout autre et après des mois d’enquête, les procureurs fédéraux sont désormais persuadés que le cerveau dans cette affaire ne serait que son propre fils, non pas Salvatore Zottola, qui avait été lui aussi victime d’une tentative d’assassinat, mais de son deuxième fils, Anthony âgé de quarante et un an. Sylvester Zottola était un ancien Associé de longue date de la famille Bonanno. Jamais intronisé dans la Cosa Nostra, il entretenait pour autant des très bonnes relations avec l’ancien Acting Boss, Vincent « Vinny Gorgeous » Basciano, désormais incarcéré. Mais au fil des années, l’influence de Sylvester Zottola dans son quartier d’origine était de plus en plus compromise. L’installations de gangs rivaux, la plupart venant de l’Europe de l’Est, avait vu à cette époque Sylvester Zottola se battre pour la moindre parcelle de son territoire. Pour la police locale, le meurtre de Sylvester Zottola n'a pas été une réelle surprise, dans le sens ou l'ancien Associé de la famille Bonanno avait survécu depuis quelques mois à plusieurs tentatives contre sa vie.  Un jour, alors que Sylvester Zottola rentrait chez lui, il fut poignardé à plusieurs reprises par des individus qui l’attendaient à l’intérieur. Par la suite, Sylvester Zotolla utilisa son arme à feux pour faire fuir des individus qui rodaient devant son domicile, une scène qui le fera inculpé par la justice pour possession illégale d’arme à feux. Les enquêteurs ont commencé à 

Anthony Zottola
Anthony Zottola

s'intéresser à Anthony Zottola juste après l’arrestations de Dawshan « Shell » Shelton, un membre des Bloods, inculpé quant-à lui de complot de meurtre. Après avoir inspecté son téléphone portable, ils constatèrent plusieurs échanges entre les deux protagonistes. La scène se déroula en Novembre 2017. Sylvester Zottola qui conduisait une camionnette fut arrêté par un homme masqué qui pointa son arme sui lui. Miraculeusement, Sylvester Zottola réussit à s'enfuir avant que l'individu ne puisse utiliser son arme. Moins d’une heure après cette tentative de meurtre avortée, Dawshan Shelton envoya un message à Anthony Zottola, lui demandant s’il pouvait faire sortir de chez lui « l’acteur » (Sylvester Zottola). Quelques semaines plus tard, le jour de Noël, Anthony Zottola envoya un message à Dawshan Shelton, lui certifiant que son père retournerait à domicile dans deux jours et qu’il fallait « conclure la scène », cela se terminera au final par l’agression au couteau sur Sylvester Zottola. Par la suite Anthony Zottola, qui voulait sans doute en finir, demanda à Dawshan Shelton de coordonner le même jour une attaque contre son père et son frère. Les membres des Bloods acceptèrent le contrat, mais préférèrent s'en prendre en premier à Salvatore Zottola, pensant que cette nouvelle attaque allait faire sortir pour bon le patriarche de la famille. En Juillet dernier, quand son frère Salvatore survécut miraculeusement à une tentative de meurtre, Anthony Zottola, qui était toujours en contact avec les membres des Bloods, envoya un autre message : « Vous lui avez fait seulement mal à la tête » déclara t’il. L’inculpation d’Anthony Zottola fut ordonnée ces derniers jours et la perquisition de son domicile permit aux autorités de trouver près de centre trente mille dollars en liquide. Anthony Zottola qui est propriétaire de nombreux immeubles et appartements à New-York, fut incarcéré sans caution possible, il décida de plaider non-coupable lors de sa première comparution devant un juge fédéral.