Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

LA FAMILLE GAMBINO DERRIÈRE L'ASSASSINAT DES JUGES FALCONE ET BORSELLINO ?

24 Mai 2019 , Rédigé par Xav Publié dans #Gambino

Giovanni Falcone
Giovanni Falcone

Le 23 Mai 1992, Giovanni Falcone célèbre juge Italien engagé dans la lutte contre la mafia est sauvagement assassiné dans un attentat à la bombe. Ce jour là, les membres de Cosa Nostra utilisèrent près de six cent kilos d’explosifs télécommandés à distance, pour faire exploser une partie de l’autoroute reliant l’aéroport à la ville de Palerme. Ce meurtre odieux, qui suivra deux mois plus part, avec l’assassinat d’un autre juge antimafia, Paolo Borsellino, fut planifié par la famille Corleone. La famille Corleone dirigée à cette époque par Salvatore Riina, faisait régné la terreur dans toute la Sicile et avait déclaré une guerre sans merci contre l'État Italien et en particulier sur les juges Giovanni Falcone et Paolo Borsellino, coupable selon eux, d'avoir décimé une partie des rangs de Cosa Nostra après le Maxi Procès. Ce double assassinat suscita une énorme émotion dans toute l'Italie et en particulier en Sicile, ou les habitants viendront se recueillir pour rendre hommage et commenceront petit à petit, à briser cette fameuse loi du silence, déroutés par les agissements de cette organisation criminelle. Cette semaine, le témoignage de Maurizio Avola, un impitoyable tueur à gage de Cosa Nostra, surnommé « Occhi di Ghiaccio » ou « yeux de glace » un important repenti commença donner des éléments d’analyse sur la manière de fonctionner de Cosa Nostra. Rapidement, il déclara qu’après l’assassinat des juges anti-mafia, Giovanni Falcone le 23 Mai 1992 et Paolo Borsellino le 19 Juillet 1992, Cosa Nostra avait l’intention d’intensifier sa guerre contre l’État Italien, en commettant différents attentats en Italie, mais aussi dans d'autres pays comm les États-Unis : « L’objectif » déclara t’il, « était de cibler des politiciens ou des membres de l’institution, pour envoyer un message clair ». Quand la visite

Maurizio Avola
Maurizio Avola

de Mario Cuomo, ancien gouverneur de l’État de New-York fut confirmée, le Parrain de Maurizio Avola, Aldo Ercolano (Il purge actuellement une peine de prison à perpétuité) lui déclara que « le gouverneur serait une excellent cible ». En essayant d’assassiner une personnalité politique des Etats-Unis, Cosa Nostra, voulait démontrer sa force de frappe, et surtout envoyer un avertissement aux personnes qui essaieraient de s’attaquer à elle. : « Mario Cuomo était un symbole en Amérique, qui lors de sa gouvernance a vu plusieurs Parrains de la Cosa Nostra à New-York, arrêtés et emprisonnés. Sa mort aurait envoyé un signal fort là bas, ne vous dressez jamais devant la mafia » stipula Maurizio Avola. Ce dernier raconta par la même occasion, qu’en 1992 la famille Gambino, gérait à cette époque par John Gotti, avait envoyé en Sicile un membre intronisé, un expert en explosif pour aider les familles de Cosa Nostra à programmer leur attentat contre les juges Giovanni Facone et Paolo Borsellino : « L’étranger est arrivé au début de 1992. Il avait quarante ans, avait les cheveux bruns, les yeux foncés, une carrure robuste et était très bien habillé. A cette époque, on m’a juste dit que cette personne avait participé à l’attaque » déclara Maurizio Avola. Alors même si les procureurs Italiens et Américains prennent très au sérieux ces récentes déclarations, ll semble en effet assez étrange que la famille Gambino puisse envoyer un Soldat de leur famille pour aider Cosa Nostra en Sicile, en sachant que la famille Gambino entretenait à cette époque, des liens assez étroits avec la famille Inzerillo, une famille déchue de Cosa Nostra, ennemi juré des Corléonais, expatriée aux Etats-Unis.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :