Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

ALFONSO D'ARCO ANCIEN ACTING BOSS DE LA FAMILLE LUCCHESE VIENT DE DÉCÉDER - PARTIE 3

6 Avril 2019 , Rédigé par Xav Publié dans #Lucchese

Alfonso D'Arco
Alfonso D'Arco

Après avoir manqué l’assassinat de Peter Chiodo, Alfonso D’Arco avait été un peu mis sur la touche. De sa cellule, Vittorio Amuso était furieux etdécidera d’encadrer la direction de la famille, en demandant à Steven « Wonderboy » Crea, Salvatore « Sal » Avellino et à Frank « Big Frank » Lastorino d’assister Alfonso D’Arco dans ses taches quotidiennes. Ce dernier accepta cette réorganisation sans bronché, mais une convocation dans une chambre de l’hôtel Kimberly pour une réunion d’urgence, laissa Alfonso D’Arco perplexe sur les intentions réelles de Vittorio Amuso et d’Anthony Casso. Frank Lastorino et Salvatore Avellino étaient présents ainsi que le Soldat Mike DeSantis, qui curieusement portait un gilet pare-balle. De plus, Alfonso D’Arco remarqua qu’une arme avait été déposée dans la salle de bain à proximité des protagonistes, qui au fil des minutes, devenaient de plus en plus nerveux. Alfonso D’Arco connaissait ses mises en scène par cœur. Il avait participé à plusieurs assassinats pour le compte de la famille Lucchese et il était persuadé qu’il venait de tomber dans un guet-apens. Frank Lastorino faisait des aller-retours sans cesse dans la chambre, laissant penser qu’il attendait quelqu’un ou le bon moment pour passer à l’acte. De plus Frank Lastorino ne quittait pas des yeux Alfonso D’Arco et quand il passait devant la salle de bain, son regard se portait de plus en plus sur l’arme posée sur un meuble, laissant présagé à Alfonso D’Arco, que celui qui allait se munir du pistolet allait le descendre. Dans un instinct de survit, Alfonso D’Arco s’échappa de la chambre, prit l’ascenseur le plus proche et quitta l’hôtel le plus rapidement possible. Pour la première fois de sa vie, Alfonso D’Arco avait peur. Il savait que le duo Amuso/Casso étaient prêts

Frank lastorino
Frank Lastorino

à tuer des civils pour éviter les poursuites judiciaires et l’Acting Boss de la famille Lucchese voulait mettre sa famille à l’abri. Désormais, il voulait mettre hors d’état de nuire ce couple paranoïaque et la seule solution était de rompre son serment d’allégeance à la Cosa Nostra et de collaborer pour la première fois de sa longue carrière criminelle avec les autorités fédérales. Son témoignage fut capital, précieux voire impressionnant. Nullement impressionné, Alfonso D’Arco témoignera lors du procès de Vittorio Amuso. Calmement, l’ancien Acting Boss de la famille Lucchese raconta dans les moindres détails la folie meurtrière de Vittorio Amuso et d’Anthony Casso. Il déclara comment le Parrain de la famille Lucchese avait déclaré la guerre à sa faction du New-Jersey, qui était gérée à cette époque par le Capitaine, Anthony « Tumac » Accetturo. Vittorio Amuso réclamait 50 % des recettes de l’équipage du New-Jersey. Après le refus d’Anthony Accetturo, ce dernier sera rétrogradé au rang de Soldat et le reste des membres convoqués, dans le sous-sol d’une maison de Brooklyn pour être informé de la nouvelle chaine de commandement. Mais les mafieux du New-Jersey refuseront cette invitation, pensant que cette réunion allait se terminer par un traquenard. Vittorio Amuso enragé par ce manque de respect, décidera d’assassiner tous les membres de cette faction, en utilisant avec cette fameuse phrase « Whack Jersey ». Le procès de Vittorio Amuso dura près d’un mois, mais il fallut sept heures seulement aux jurés pour déclarer coupable le Parrain de la famille Lucchese et le faire condamner à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. Alfonso D’Arco viendra aussi par la suite témoigner contre Anthony Casso. L’ancien Acting Boss de la famille Lucchese attendait ce procès avec impatience, il avait hâte de faire enfermer Anthony Casso pour de bon. En plus de son témoignage, il y avait aussi celui de Peter Chiodo, qui était devenu un témoin fédéral et qui était désormais prêt physiquement pour planter le dernier clou dans le cercueil d’Anthony Casso. Face aux preuves accumulées et face à la collaboration de deux anciens membres de la famille Lucchese, Anthony Casso décidera lui aussi de rompre son serment allégeance à la Cosa Nostra et de coopérer avec les procureurs fédéraux. Mais contrairement à Alfonso D’Arco et Peter Chiodo, qui avaient décidé définitevement de tourner la page sur leur passé criminel, Anthony Casso profitait encore de son statut pour berner les autorités et faire du trafic en prison. Face à ce comportement, l’ancien Underboss de la famille Lucchese sera exclu du programme de protection des témoins et condamné à plusieurs centaines d’années de prison. Alfonso D’Arco continuera quant-à lui à venir collaborer différents procès contre des membres de la Cosa Nostra. Témoin exemplaire, il terminera sa vie dans le programme de protection des témoins avec sa famille, loin de New-York.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :