Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

RETOUR À LA CASE PRISON POUR UN SOLDAT DE LA FAMILLE COLOMBO

22 Février 2019, 10:40am

Publié par Xav

Ilario Sessa
Ilario Sessa

Ilario « Fat Larry » Sessa est un personnage assez atypique dans la Cosa Nostra. Agé de cinquante deux ans et vivant encore au domicile familial, le Soldat de la famille Colombo a la particularité d’avoir été intronisé au Métropolitan Center de New-York. Nous étions en 2010 et depuis des mois, la famille Colombo essayait désespérément d’introniser des nouveaux membres dont llario Sessa. La plupart des cérémonies mises en place, avaient été reportées à une date ultérieure voire annulées pour des raisons de sécurité. Après toutes ces tentatives, la famille Colombo pensait avoir trouvé l’emplacement idéal, le sous-sol de la maison du Soldat Emmanuel Favuzza, mais lors du trajet, des membres de la famille remarquèrent une surveillance plus étroite que d’habitude des fédéraux et la cérémonie fut alors une nouvelle fois annulée, au grand désarroi d’Ilario Sessa. En Janvier 2011, dans une manière de souhaiter la nouvelle année à la famille Colombo, les fédéraux lancèrent une opération de grande envergure sur cette organisation criminelle déjà très affaiblie. Les membres du panel de direction furent arrêtés et accusés de plusieurs charges fédérales tenant de la loi Rico. Dans ces arrestations, il y avait aussi, des Capitaines, des Soldats, mais aussi des Associés comme Ilario Sessa. Incarcéré au Métropolitan Center, les mafieux de la famille Colombo étaient rassemblés dans une grande pièce sous surveillance vidéo, quand une scène surréaliste se passa. Les gangsters entourèrent Ilario Sassa qui était assis sur un banc afin de lui faire prêter serment d’allégeance à la Cosa Nostra. Une fois la scène terminée, le mafieux intronisé se leva et salua un à un les gangsters présents, Ilario Sessa était désormais un Soldat de la famille Colombo. Cet initiation ne changera en rien le jugement de la justice fédéral, qui condamnera Ilario Sessa à quelques années de prison, rien de bien grave pour ce dernier, qui savait que le temps passé en prison faisait parti de la vie d’un membre de la Cosa Nostra. Par la suite, le Soldat de la famille Colombo fut relâché mais avec des restrictions très strictes sur sa liberté surveillée et le mafieux pour éviter tout problème avec la justice, décidera de travailler dans une concession automobile à Brooklyn, mais cela ne dura forcément qu’un temps. En effet, Ilario Sessa fut condamné cette semaine pour une violation de sa libération conditionnelle. Il y a quelques mois, les autorités fédérales avaient inculpé le mafieux d’avoir essayé, par le biais de téléphones jetables, de rentrer en communication avec des membres de la famille Colombo. La comparution devant la juge Kiyo Matsumoto, habituée de voir défiler dans son tribunal des membres de la Cosa Nostra, fut expéditive. Ilario Sessa qui dit, selon son avocat, souffrir de nombreux problèmes de santé, qui se seraient aggraver pendant son incarcération, fut condamné à un an et un jour de prison, une peine qu’il purge actuellement au Metropolitan Center de New-York. Lors de la dernière audience, l’avocat du Soldat de la famille Colombo, avait indiqué que son client était obèse, qu’il souffrait du lupus, de sténose de la colonne vertébrale, de diabète et de différentes maladies coronarienne. Il ajouta aussi par la même occasion qu’Ilario Sessa devait être opéré de toute urgence pour soulager des « douleurs atroces » et afin qu'il puisse retrouver une « certaine mobilité ». Pourtant selon les procureurs fédéraux, le Soldat de la famille Colombo n’avait pas l’air très malade, quand il s’était démène à plusieurs reprises pour essayer de trouver un moyen de communication avec les membres de la famille Colombo. Pourtant, à sa sortie de prison ses amis avaient essayé de remettre Ilario Sessa sur le droit chemin, en lui conseillant de s’investir dans sa nouvelle entreprise de voitures d'occasion et de gagner pour une fois, son argent légitiment. Mais la juge fédérale laissa dans son verdict, une seconde chance au Soldat de la famille Colombo. En effet, en condamnant Ilario Sessa à un an et un jour, ce dernier pourra prétendre dans les prochaines semaines à une énième demande de libération conditionnelle.