Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

LE PARRAIN DE LA FAMILLE BONANNO INTÈGRE UNE MAISON DE TRANSITION PRÈS DE NEW-YORK

23 Septembre 2018, 16:28pm

Publié par Xav

Michael Mancuso
Michael Mancuso

Michael « The Nose » Mancuso, l’actuel Parrain de la famille Bonanno vient de quitter un pénitencier fédéral dans l’État de la Caroline du Sud, pour intégrer une maison de transition à Brooklyn. Michael Mancuso est loin d’être un inconnu pour le gouvernement fédéral, considéré comme un criminel multirécidiviste, qui a passé près de la moitié de sa vie derrière les barreaux. En 1984, il avait tué sa femme lors d’une dispute conjugale, un « drame horrible » selon son avocat, qui l’avait fortement marqué. Comme une scène ressemblant fortement à la série télévisée The Sopranos, ou Janice Soprano tua son futur mari Richie Aprile, Michael Mancuso avait abattu sa femme d’une balle à bout portant dans la tête, avant de laisser son corps sans vie sur un banc devant un hôpital New-Yorkais. En 1986, lors de son procès, Michael Mancuso évita la prison à perpétuité, et sera condamné pour homicide involontaire, à une peine de dix années, qu’il purgera sans broncher. A cette époque, Michael Mancuso était âgé de trente un an, cette peine pour lui ne signifiait rien et il savait qu’il pouvait prouver sa loyauté envers les Bonanno en effectuant sa peine comme un homme d’honneur. Quand Michael Mancuso fut libéré au milieu des années 1990, la famille était dirigée d’une main de fer par Joseph « The Ear » Massino. Ce dernier avait réorganisé la famille Bonanno à sa manière, en fermant la plupart des clubs sociaux et ordonnant aux membres de ne jamais prononcer son nom, sous peine de mort. Michael Mancuso devint au fil des années un personnage de plus en plus important, un Capitaine respecté. Mais en 2005, alors qu’il s’apprêtait à partir en vacances à Las Vegas, ce dernier fut arrêté à l’aéroport de New-York. Inculpé de racket et de meurtre, Michael Mancuso risquait gros, les procureurs fédéraux avaient même envisagé de demander la peine de mort pour tous ces crimes. Incarcéré au Métropolitan Center de New-York en attendant un futur procès, Michael Mancuso devait vite trouver une solution. Avec l’aide de ses avocats, ce dernier accepta un accord de plaidoyer, qui prévoyait au maximum vingt années derrière les barreaux, mais au final Michael Mancuso sera condamné à quinze années de prison. En 2013, les autorités

Frank Salerno
Frank Salerno

pénitentiaires remarquèrent que l’un des visiteurs de Michael Mancuso en prison, son propre neveu, faisait des aller-retours beaucoup plus réguliers entre New-York et la prison fédéral de Danbury dans l’État du Connecticut, lieu ou il était incarcéré. Si Michael Mancuso n’avait pas été identifié comme un membre de la Cosa Nostra, ses passages réguliers n’auraient pas

été jugés inquiétants par les services pénitenciers, sauf que le neveu de Michael Mancuso, un dénommé Frank « Frankie Boy » Salerno était lui aussi identifié par les autorités fédérales comme un Soldat de la famille Bonanno. Alors pourquoi une telle activité, alors que les premières années d’incarcération de Michael Mancuso avaient été jugées tranquilles. Après une enquête plus approfondie, il s’avéra que les Bonanno avaient décidé, dix années après la défection de Joseph Massino, de nommer un nouveau Parrain, et le nom avait très vite filtré dans la rue, il s’agissait de Michael Mancuso. De sa cellule, et avec l’aide de Franck Salerno, le nouveau Boss essaya de réorganiser la famille, et nomma, un nouvel Acting Boss, Joseph Cammarano Jr pour l’aider dans sa tâche. Gérer une famille de la Cosa Nostra depuis une prison fédérale, n’est jamais simple, mais quand on se trouve à Danburry, une prison de minimum sécurité, considéré comme un « Country Club » pour les prisonniers selon des agents du FBI, cela est beaucoup plus simple. Les visites en prison sont plus longues, plus régulières et permettent de passer des messages beaucoup plus facilement. Après que le nouveau rôle de Michael Mancuso dans la famille Bonanno fut officialisé par le FBI, le bureau fédéral des prisons décida de transférer Michael Mancuso dans la prison fédérale de Seagoville dans l’État du Texas, histoire de couper les liens avec cette organisation criminelle, avant de le transférer de nouveau, dans un autre pénitencier dans l’État de la Caroline du Sud, peu avant d’intégrer une maison de transition. Cette période qui est « transitoire », permet au détenu de faciliter sa réinsertion dans la société. Forcément, de par son statut, Michael Mancuso sera un détenu beaucoup plus observé que les autres, qui même en quittant cette maison de transition, sera encore en liberté surveillée pendant plusieurs années. Quant-à Frank Salerno, il fut arrêté et inculpé en 2017 de racket et de trafic de drogue. Le Soldat de la famille Bonanno acceptera par la suite un accord de plaidoyer avec les procureurs fédéraux et risque désormais une peine maximale de dix années à purger dans un pénitencier fédéral.