Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

GENE GOTTI VA PROCHAINEMENT SORTIR DE PRISON APRÈS VINGT NEUF ANNÉES DERRIÈRE LES BARREAUX

5 Septembre 2018, 17:07pm

Publié par Xav

Gene Gotti
Gene Gotti

Vingt neuf années de prison, vingt neuf années dans un enfer carcéral et bientôt la liberté pour Gene Gotti, frère de l’ancien Parrain de la famille Gambino, John Gotti. Condamné en 1989 à cinquante années de prison pour avoir été à la tête d’un réseau de distribution d’héroïne, rapportant des centaines de millions de dollars à la famille Gambino. Gene Gotti avait accepté sa peine sans broncher. Pourtant, les procureurs fédéraux lui avaient proposé une offre de plaidoyer alléchante de sept années derrière les barreaux, si ce dernier acceptait de plaider coupable devant un juge fédéral, mais Gene Gotti a toujours refusé, par peur surement. Peur de décevoir son frère, peur de voir un contrat arriver sur sa tête, car John Gotti menaçait de mort à cette époque, les membres de la famille Gambino qui avaient l’intention d’accepter un accord de plaidoyer avec les procureurs fédéraux. Les premiers enregistrements effectués en 1983 par les agents du FBI, avaient démontré formellement que Gene Gotti vendait de la drogue, bravant l’interdiction formelle du Parrain de la famille Gambino à cette époque, Paul Castellano. A partir de ce moment, les tensions entre l’équipe Gotti basée au Bergin Hunt and Fish Club à Ozone Park et le Parrain de la famille Gambino étaient de plus en plus palpables, ce qui mènera au final, à l’assassinat de Paul Castellano devant le Sparks Steak House en Décembre 1985. En 1989, lors de son procès pour trafic de drogue, la famille Gotti avait réussi à retourner l'un des jurés, ce qui provoquera son annulation. Lors du deuxième procès, les jurés étaient restés indécis sur un verdict, le juge fédéral n’eut d’autre choix que d’annuler une nouvelle fois. Mais les procureurs ne se démontèrent pas et après avoir appris le refus de Gene Gotti sur un accord de plaidoyer, décidèrent non pas de classer l’affaire, mais de tenter une troisième fois leur chance dans un nouveau procès. Cette dernière représentation sera finalement fatale pour Gene Gotti, qui sera condamné à cinquante années de prison, une peine qu’il purgera essentiellement dans le pénitencier fédéral de Pollock dans l’État de la Louisiane. Pour un ancien agent du FBI, qui a supervisé la famille Gambino pendant des années, Gene Gotti est un véritable « Affranchi », qui n’a pas eu « besoin de son frère » pour rentrer dans le crime organisé. La question qui se pose aujourd’hui et que va faire Gene Gotti, une fois de retour dans les rues de New-York ?. Les Gotti qui ont régné dans la famille Gambino pendant plusieurs années, n’ont plus la même influence que lors de son incarcération. Son frère Peter Gott purge actuellement une peine fédérale pour racket, terminera surement sa vie derrière les barreaux et son deuxième frère, Richard, serait rentré dans une semi-retraite. Gene Gotti qui avait rétrogradé au rang de Soldat, va se retrouver avec une famille dirigée actuellement par des membres d’origine Sicilienne. Avec le départ des Gotti, la famille Gambino s’est réorganisée et essaye de protéger le plus possible sa hiérarchie, en mettant un panel de sécurité en dessous de l’organe de direction. Cette nouvelle organisation a été actée par des membres de la vieille école dont Domenico « Italian Dom » Cefalu et Francesco « Franky Boy » Cali, qui sont actuellement les personnes les plus importantes de la famille Gambino. Agé de soixante et onze ans, Gene Gotti, se retrouve avec un important dilemme : Retrouver vers son ancienne qui l’a faite incarcérer pendant près de trente ans, ou enfin tourner cette page sombre de sa vie et profiter des années restantes auprès de sa vraie famille. Réponse à partir du quinze Septembre prochain, date de sa prochaine libération.