Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

UN ANCIEN REPENTI DE LA COSA NOSTRA VIENT DE DÉCÉDER

2 Septembre 2017, 07:06am

Publié par Xav

Ron Previte
Ron Previte

Ron Previte un ancien Soldat de la famille de Philadelphie, devenu un collaborateur du FBI, vient de décéder d’une crise cardiaque, il avait soixante treize ans. D’origine Sicilienne par son père et Napolitaine par sa mère, Ron Previte a vécu une partie d’enfance à Hammonton dans l’État du New-Jersey. A cette époque, cette ville, qui se situait à proximité d’Atlantic City et de ces nombreux Casinos, était gangrénée par les mafieux de la Cosa Nostra. Ron Previte aurait pu très bien suivre, comme la plupart de ses amis d’enfance, une autre vie, en « travaillant » dès le départ pour la Cosa Nostra, mais ce dernier passera le concours de police et intègrera la brigade criminelle de Philadelphie. De son enfance passée dans des quartiers malfamés, Ron Previte en a gardé certaines astuces, qui lui permirent en tant que policier d’État, de racketter des proxénètes, des trafiquants de drogue ainsi que des bookmakers, tous liés de près de ou de la loin à la pègre. Protégé par son insigne, Ron Previte gagnait beaucoup d’argent tous les mois, mais ce dernier en voulait toujours plus. Le problème, est que pour gagner encore plus, il fallait désormais s’affilier à des membres de la Cosa Nostra. Pour s’investir pleinement dans son nouveau buisiness, Ron Previte préféra quitter ses fonctions dans la police, pour s’intégrer plus facilement dans ce « nouveau monde ». Une fois libre de ses mouvements, Ron Previte essaya de se faire remarquer des membres de la Cosa Nostra, en devenant, grâce à sa carrure impressionnante, un agent de sécurité dans certains casinos d’Atlantic City. C’est en effet, à l’aide de ce nouveau travail, qu’il se fit remarquer des mafieux. Reconnu très rapidement comme un Associé très efficace en affaires, Ron Previte sera intronisé dans les années 1990 et ce malgré son passé dans la police d’État.

Ron Previte (à gauche), avec John Stanfa
Ron Previte (à gauche), avec John Stanfa

En raison de son physique imposant et intimidant, Ron Previte se décrivit facilement comme un « médecin légiste » du crime organisé, son rôle était simple, récupérer par la violence l’argent des mauvais payeurs, mais aussi assassiner si nécessaire : « Si un gars me doit de l’argent et qu’il ne me paye pas, je le tue, sinon comment je fais auprès de mes supérieurs ? » déclara t’il. A la fin des années 1990, pour d’obscure raison, Ron Previte décidera de porter un micro et d’enregistrer des mafieux de la famille Philadelphie dans certaines réunions. En 1998, un fantoche, qui servait de Parrain, Ralph Natale, fut emprisonné pour violation de conditionnelle. Quelques années plus tard, Joseph Merlino, le vrai Boss et certains cadres de la famille de Philadelphie, furent inculpés de racket de meurtre. Dans ces procès, le témoignage et le rôle de Ron Previte fut jugé « déterminant », surtout que ce dernier avoua ouvertement, qu’il avait adoré ce rôle, que c’était l’un des moments les plus « excitant » de sa vie. Après ces arrestations, la justice Américaine proposa à Ron Previte d’intégrer avec sa famille, le programme de protection des témoins, une chose que l’ancien Associé de la famille de Philadelphie refusa, préférant rester dans le Sud du New-Jersey, lieu ou il avait vécu une grande partie de son enfance. Rob Previte n’était pas du tout effrayé des risques sur sa vie venant des mafieux de la Cosa Nostra, pour ce dernier, cette organisation criminelle a perdu une grande partie de son honneur depuis les années 1990, déclarant que le : « Le respect et la loyauté, avait été remplacés par la tromperie et la trahison ». Alors même, si certains de ses anciens amis n’hésitent pas à le discréditer en l’insultant de « Fat Rat », il faut dire que les interventions télévisées de Ron Previte, parlant de la Cosa Nostra, irritaient fortement ses anciens collègues mafieux.