Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LA VIE D'ANTHONY SPILOTRO DE CHICAGO À LAS VEGAS - PARTIE 2

11 Août 2017 , Rédigé par Xav Publié dans #Outfit

Circus Circus Casino
Circus Circus Casino

Las Vegas, la ville du péché, un lieu qui correspondait très bien à Anthony Spilotro. A son arrivée à l’aéroport, en 1971, Anthony Spilotro fut accueilli par la police qui essaya de l’intimider en lui faisant comprendre poliment que sa place n’était pas ici, mais plus à Chicago. Cette tentative d’intimidation n’eut aucun effet, le Soldat de la Outfit en avait connu d’autre et il savait qu’à Las Vegas, il y avait beaucoup d’argent à se faire. Las Vegas est un territoire dit « ouvert », toutes les familles de la Cosa Nostra peuvent y venir pour faire du buisiness, mais à cette époque, la Outfit et la famille de Kansas City, géraient à eux deux, une grande partie des Casinos. Les autorités fédérales n’avaient sans doute pas conscience que dans les années 1970, des centaines de millions de dollars étaient absorbés par les mafieux de la Cosa Nostra grâce à différents types de racket. Pour la Outfit, Las Vegas était un endroit stratégique, il fallait donc quelqu’un de dur et respecté pour faire tourner l’affaire, Anthony Spilotro était donc l’homme parfait. En utilisant le nom de sa femme, Anthony Spilotro ouvrit rapidement une boutique dans le Circus Circus Casino, un magasin de godes  qui servira en faite de façade par la suite pour ses futurs braquages. Mais même installé à Las Vegas, la police de Chicago n’avait pas dit son dernier mot et inculpa de nouveau Anthony Spilotro et Sam DeStefano en 1972, pour le meurtre de Leo Foreman. Ce dernier était un agent immobilier qui avait prêté de l’argent à Sam DeStefano. Mais lorsque celui-ci s’aperçu que le mafieux de la Outfit ne comptait pas le rembourser, Leo Foreman s’énerva et chose improbable, fit dégager de sa boutique Sam DeStefano qui était venu lui rendre une petite visite. Quelques temps plus tard, Leo Forement sera kidnappé et torturé sauvagement. Son corps, ses genoux, ses mains et ses

Frank Rosenthal
Frank Rosenthal

parties génitales furent brisés avec un marteau. Avec cette affaire, la Outfit était très inquiète. Une condamnation d’Anthony Spilotro pouvait arrêter leur buisiness à Las Vegas pendant un moment, il fallait donc agir, surtout que Sam DeStefano devenait de plus en plus instable. Dans ce milieu, le mot « ami » n’existe pas et quand la hiérarchie mafieuse demanda à Anthony Spilotro de s’« occuper » de son ancien mentor, ce dernier accepte sans broncher. Avec l’aide du propre frère de Sam DeStefano, Mario, Anthony Spilotro se présenta à la maison de Mad Sam. Ce dernier qui était dans son garage reçu plusieurs balles de fusil à pompe, on était le 14 Avril 1973, quelques jours plus tard, Anthoy Spilotro sera acquitté du meurtre de Leo Foreman et pourra retourner à Las Vegas continuer son buisiness, au grand soulagement de la Outfit. Frank Rosenthal était né lui aussi dans le West Side, dans le même quartier qu’Anthony Spilotro. Avant de quitter l'État de l'Illinois, Frank Rosenthal gérait des paris sportifs depuis Cicero. Ses talents dans ce domaine rapportèrent énormément d'argent à la Outfit, qui par la suite demanda à ce dernier de s'installer dans une ville ou le jeux était roi. Installé à Las Vegas, Frank Rosenthal gérait avec l'aide de la Outfit différents casinos dont le fameux Stardust. L’argent coulait à flot, Frank Rosenthal pour éviter les ennuis avec les autorités fédérales, changeait constamment de poste au sein du Casino, mais au final, c’était lui qui dirigeait l’affaire, avec celui qui était devenu son ami,

Holel In The Wall Gang
Hole In The Wall Gang

Anthony Spilotro. Mais la pression exercée sur le Soldat de la Outfit était de plus en plus forte. Le FBI avait constaté que depuis l’arrivé d’Anthony Spilotro à Las Vegas, les homicides avaient considérablement augmenté, bien sûr les corps ne furent jamais retrouvés, enterrés surement dans le désert voisin qui entoure Sin City. En 1976, ce dernier décida

d’ouvrir The Gold Rush, en partenariat avec son frère Michael, de son bras droit Frank Culotta et une bande d’Associés, spécialisés dans les braquages. En ouvrant The Gold Rush à l’extérieur de Las Vegas, Anthony Spilotro voulait diminuer la pression exercée par les autorités. Son équipe surnommé Hole In The Wall Gang, ont braqué de nombreuses bijouteries et de banques en utilisant le même stratagème. Les différentes alarmes étaient généralement désactivés à l’avance et par la suite un trou dans la façade qui était effectué depuis une camionnette, permettait à l’équipe d’Anthony Spilotro de charger argent et autres bijoux en toute sécurité, sans être vu.

Partager cet article