Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LA OUTFIT DE CHICAGO APRÈS LE PROCÈS DIT DES SECRETS DE FAMILLE - PARTIE 1

11 Juillet 2017 , Rédigé par Xav Publié dans #Outfit

Frank Calabrese Jr
Frank Calabrese Jr

Tout est parti d’une lettre adressée aux agents fédéraux en 1998. L’individu derrière ce courrier, qui décrivait un nombre de détails jamais vu auparavant sur la Outfit de Chicago, n’était autre que Frank Calabrese Jr, un Soldat de cette organisation criminelle, fils de Frank Sr, un Capitaine, surnommé aussi Frankie Breeze. Cette lettre venait du pénitencier fédéral de Milan dans l’État du Michigan ou le père et le fils étaient incarcérés après une condamnation pour prêt usuraire. Frank Jr voulait collaborer pour mettre hors d’état de nuire, un père qu’il considérait comme un « malade », un « psychopathe » et était près par la même occasion, de donner des informations sur d’autres mafieux de la Outfit, l’affaire dit des Secrets de famille pouvait alors démarrer. Cette affaire, comme toute autre liée à la Cosa Nostra prend généralement plusieurs années. Plusieurs années, de filature, de renseignements, de vérification de preuves, qui sont nécessaires, pour pouvoir donner un dossier en béton aux procureurs fédéraux. Avec ce témoin inespéré, le FBI savait qu’il y avait une chance de désorganiser totalement, voire de rayer de la carte, une organisation criminelle tentaculaire qui avait ces dernières années, étendu son pouvoir vers d’autres États voisins. La Outfit s’est toujours fait remarquée des autres familles mafieuses pour sa violence. Comparé à la famille de Philadelphie, qui était déjà connue pour être une organisation sanguinaire, la Outftit se démarquait par sa cruauté, ces actes de torture sur des individus qui avaient contrarié la hiérarchie mafieuse. Frank Calabrese Jr pouvait dans son courrier relier son père et son Oncle, Nicholas, un Soldat lui aussi, dans l’assassinat de John

John Fecaratta
John Fecaratta

Fecorotta. L’assassinat de ce dernier va démontrer une seule chose, personne n’était à l’abri des mafieux de la Outfit de Chicago. John Fecarotta ou Big John, était un prêteur, il donnait de l’argent à des personnes généralement ruinées à des taux d’intérêt exorbitants. Mais John Fecarrota était aussi un tueur à gages, soupçonné entre autre, dans l’assassinat des frères Spilotro. Le meurtre de John Fecarotta s’était mal déroulé. Un plan foireux avait été mis en place par les frères Calabrese, qui avaient demandé à John Fecarotta de participer à un cambriolage. Mais dernier se doutait que quelque de bizarre était en train de se passer et était sorti du véhicule ou il se trouvait avec les frères Calabrese, pour s’enfuir dans la rue. Nicholas Calabrese, qui venait de se blesser avec un fusil de chasse, le poursuivi à l’intérieur d’une salle de jeux et lui tira à plusieurs reprises dans la tête. Pendant toutes ces années, cet assassinat ne fut jamais résolu, mais désormais, Frank Calabrese Jr, donnait la possibilité de résoudre ce meurtre, il ne restait plus qu’à interroger, Nicholas, qui était à cette époque, lui aussi incarcéré dans une autre prison fédérale. En prison, Frank Calabrese Sr avait dit à son fils que son frère Nicholas, avait laissé une paire de gants ensanglantés sur les lieu de crime. Grâce à cette info de première ordre, l’ADN de Nick Calabrese fut formellement identifiée, le FBI avait désormais les cartes en main, soit ce dernier collaborait, soit il terminait sa vie derrière les barreaux, le choix de Nicholas Calbrese fut très rapide. Grâce aux informations de Frank Calabrese Jr et de Nick Calabrese, les procureurs fédéraux avaient désormais assez de preuves pour inculper la plupart de la hiérarchie de la Outfit pour des crimes datant de plusieurs décennies. Quand le procès commença en Août 2007, outre Frank Calabrese Sr, se trouvait, l’Acting Boss James « Jimmy The Man » Marcello, le Consigliere Joseph « Joey The Clown » Marcello, Le Soldat, Paul « The Indian » Shiro et les Associés Anthony « Twan » Doyle et Frank Schweihs (jugé séparément en raison de ses problèmes de santé). Il ne fallut que quelques heures aux jurés pour déclarer coupable la hiérarchie de la Outfit à des peines de prison incompressible. En récompense de sa collaboration, Nicholas Calabrese sera condamné pour quatorze meurtre à douze années de prison. Ce dernier et son neveu Frank Jr, ont au jour d’aujourd’hui intégré le programme de protection des témoins. Laissé en ruine, la Outfit de Chicago pouvait se reconstruire.

 

Partager cet article