Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

COMME UN AIR DE DÉJÀ-VU DANS LA FAMILLE LUCCHESE

3 Juin 2017 , Rédigé par Xav Publié dans #Lucchese, #DeCavalcante

Dominic TruschelloLe mois de Décembre a toujours été une période particulière pour les mafieux de la Cosa Nostra. Cette période de l’année est synonyme de « grosse enveloppe » et de rencontre entre mafieux pour parler buisiness. Un soir de Décembre, une limousine blanche se gara devant le restaurant Italien Il Boschetto, situé à Yonkers, un repère des membres de la famille Lucchese. Dans ce véhicule sorti deux individus. Le premier n’était autre que Joseph « Big Joe » Datello, un Soldat des Lucchese, très actif dans le racket lié à la construction et son ami, un Associé de la famille DeCavalcante, beau-fils de l’ancien Parrain « Giovanni « John The Eagle » Riggi, Sean Richards. Accoudé au bar du restaurant, Steven « WonderBoy » Crea, les attendait. Ce dernier avait déjà une très bonne réputation dans la famille Lucchese. Spécialisé dans le racket de la construction, il venait de fonder le Lucchese Construction Group et servait par la même occasion le poste d’Acting Boss d’une famille mafieuse qui était toujours en pleine incertitude depuis l'incarcération à perpétuité de leur Parrain, Vittorio Amuso. Les trois hommes se connaissaient bien, ils avaient déjà eu l’occasion de se parler à plusieurs reprises, mais Joseph Dentello et Steven Crea ne savaient pas une chose, Sean Richards était un informateur du FBI, et enregistrait par la même occasion les différentes réunions auxquelles il assistait. Suite à une perquisition de routine par le FBI dans son entreprise de construction, le beau-fils de Sean Richards sombra dans une sombre dépression et décida de lui même de collaborer avec le FBI. Pendant une heure, les trois hommes parlèrent d’extorsion et de corruption, mais surtout Steven Crea était persuadé d’une chose, qu’il y avait un informateur dans la famille Lucchese. La pression devint de plus en plus forte pour Sean Richards. Quelques jours plus tard, une deuxième réunion eut lieu, mais cette fois-ci avec le Capitaine de Joseph Datello, Joseph Datello, Dominic « Crazy Dom » Truscello (voir photo). Pendant cette rencontre, qui a eu lieu dans un Dinner du New-Jersey, le Tick Tock Dinner, Sean Richards devait rester dans la voiture et une camionnette vint le chercher quelques minutes plus tard. A l’intérieur, Dominic Truscello l’attendait. Paniqué, Sean Richard du affronter le regard insistant du Capitaine de la famille Genovese : « Vous n’avez pas des péchés à avouer ? », Sean Richards ne répondit pas et curieusement, fut relâché. La pression devenant insoutenable, il ne restait plus qu’au FBI d’intervenir rapidement. Quelques jours plus tard, Steven Crea, Joseph Datello et Dominic Truscello furent arrêtés et inculpés de plusieurs charges tenant de la loi RICO, les incarcérant à l’ombre pendant plusieurs années. Retiré dans le programme de protection des témoins, Sean Richards se livra quelques fois devant les médias Américains pour critiquer ses anciens amis mafieux. Pour l’ancien beau-fils de John Riggi, le fils de ce dernier, Emmanuel, un identifié comme un Soldat de la famille DeCavalcante, était « si gros qu’il cassait à chaque fois une chaise lors des réunions ». Pour son ancien partenaire de la famille Lucchese, Joseph Dentello, Sean Richards déclara qu’il était « un gros imbécile ». Dix sept ans après cette histoire, les mêmes acteurs font toujours la une des médias Américains. Steven Crea, Dominic Truchello et Joseph Datello ont été arrêtés la semaine dernière dans une opération du FBI contre la famille Lucchese. Malgré des peines d’emprisonnement au début des années 2000, ces derniers, qui ne vivent que pour la Cosa Nostra, avait continué les mêmes vieux rackets pour s’enrichir et il fallut selon le FBI près de trois années d’enquête, pour les inculper de nouveau.

Partager cet article