Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

DANS LA COSA NOSTRA LA GUERRE NE SE FAIT PLUS DANS LES RUES MAIS SUR LES RESEAUX SOCIAUX

10 Juin 2017 , Rédigé par Xav Publié dans #Gambino, #Divers

John Gotti JrJohn Alite était connu sous le pseudonyme de Johnny Alleto dans la famille Gambino, malheureusement pour lui, en raison de ses origines Albanaise, il n’a jamais pu devenir un membre intronisé de la Cosa Nostra. Mais en raison de son amitié avec John Gotti Jr (voir photo), fils de l’ancien Parrain de la famille Gambino, John Alite même en étant qu’un simple Associé, était un membre influent de cette organisation criminelle. Adepte des salles de sport et des cabines de bronzage, John Alite multipliait aussi les activités criminelles. La drogue, le meurtre, le racket, John Alite trempait un peu dans tout, mais ce genre de mélange peut s'avérer très vite explosif. Au début des années 2000, inculpé de plusieurs charges tenant de la loi RICO, dont le meurtre, John Alite devint un fugitif pendant quelques années, avant d’être finalement extradé vers les États-Unis. A son arrivé, pour lui, il n’y avait qu’une seule possibilité, plaider coupable, coopérer, et essayer de mettre définitivement derrière les barreaux son ancien ami, John Gotti Jr, afin d’éviter une longue peine de prison. Finalement son témoignage ne fut pas jugé crédible par les jurés, et malgré un procès à haute tension, John Gotti Jr sera acquitté de toutes les charges retenues contre lui. Condamné à seulement onze années de prison en 2011, John Alite sera libéré de prison en 2014, et devint petit à petit une vedette du petit écran, spécialisé dans la Cosa Nostra Italo-Américaine, arpentant les rues de sa jeunesse au risque de sa vie. Mais aujourd’hui la situation est différente. La Cosa Nostra ne veut plus prendre le risque de lancer un contrat contre un individu ayant coopéré avec les autorités, et même si John Alite a collaborer contre un John Gotti Jr, tout un symbole dans la famille Gambino. Aujourd’hui, la guerre, se fait par médias interposés, sur les réseaux sociaux et John Alite n’hésite pas une seule seconde à « égratigner », l’égo de son ancien ami : « Il est aussi épais qu’une tranche de Pizza Sicilienne et aussi dur que des fettuccine (une variété de pâtes Italienne). Il a toujours vécu au crochet de son père ». Du côté des Gotti, John Jr dément « bombarder » les réseaux sociaux de messages insultants sur son ancien ami, prétextant calmement : « Mon père se considérait comme un lion, moi désormais, je suis un agneau ». Mais la pilule ne passe toujours pas dans certains quartiers. John Alite, a l’habitude de se montrer souvent devant la caméra, parlant de son ancienne vie assez naturellement, même si un garde du corps est toujours présent à ses cotés. Mais ce soir là, dans une boite de nuit, John Alite se fit interpellé par un individu lui demandant son identité. Pensant qu’il était encore l’un de ses nombreux fans, John Alite se fit frapper dessus en plein visage, avant que ce dernier, apeuré, d’après les médias Américains, ne termine sa soirée, avec son téléphone portable essayant d’appeler sa police. Outre ces problèmes dans les rues de la Little-Italy, John Alite doit aussi faire face à un procès contre son propre frère, qui demande près de deux millions de dollars pour l’avoir discrédité auprès de plusieurs commerciaux dans différentes affaires, en le faisant passer pour un « fou ». Encore très amer d’avoir un peu ruiné sa carrière, Jimmy Alite rétorqua : « C’est une personne, qui dit ouvertement qu’il a tué, dix, quinze ou trente personnes, sa version change à chaque interviews et il ose dire que j’ai des problèmes psychologiques ? ».

Partager cet article