Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

CINQ ANNÉES DE PROBATION POUR UN CAPITAINE DE LA FAMILLE LUCCHESE

27 Mai 2017 , Rédigé par Xav Publié dans #Lucchese

Carmine AvellinoCarmine Avellino (voir photo), un Capitaine de la famille Lucchese, avait été arrêté en Mai 2014, et inculpé d'avoir utilisé la violence pour récupérer l’argent d’un mauvais payeur. Lors de sa première audience dans un tribunal fédéral, les procureurs fédéraux avaient dévoilé certains enregistrements, ou il demandait explicitement aux frères Capra, des Associés de la famille Lucchese, de frapper l’individu en question, jugé trop « récalcitrant » à son goût. Mais alors que Michael Capra avoua avoir menacé et utilisait la violence pour récupérer près de cent mille dollars, il eut subitement un « trou de mémoire », quand le juge fédéral lui demanda à qui devait revenir tout cet argent : "J'en ai aucune idée" avait simplement déclaré l'Associé de la famille Lucchese.  Une chance pour Carmine Avelino, qui avait peur d’une chose, que l’un des frères Capra décident de collaborer avec la justice Américaine. Risquant à la base vingt années derrière les barreaux, le Capitaine de la famille Lucchese, pouvait désormais, négocier une offre de plaidoyer plus convenable avec les procureurs fédéraux. En Août dernier, Carmine Avellino décida de plaider coupable d’avoir, demandé à des Associés de son équipe, d’utiliser la violence pour récupérer une dette de jeux, mais nia appartenir à la famille Lucchese. Âgé de soixante douze ans et souffrant selon son avocat de la maladie de Parkinson, ce dernier avait demandé au juge fédéral d’être « indulgent » envers son client, prétextant qu’une peine de prison pouvait aggraver ses conditions de santé. Mais alors que les procureurs fédéraux avaient demandé deux années d’incarcération, le juge fédéral, décida de suivre les recommandations de l’avocat de la défense, en condamnant le Capitaine de la famille Lucchese à près de cinq ans de probation, une petite tape sur les doigts. Après le verdict, Carmine Avellino s’excusa, déclarant que désormais ce qui comptait dans sa vie c'était la « famille et rien que la famille ». Alors que Michael Capra fut condamné à la même peine, son frère, Daniel avait été condamné à dix huit mois derrière les barreaux. Carmine Avellino qui sorti du tribunal en homme libre, refusa de répondre aux différentes questions des journalistes, mais pour son avocat, le verdict d’aujourd’hui était « une peine juste », qui prenait « bien en compte les problèmes » de son client.

Partager cet article