Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN ASSOCIÉ DE LA COSA NOSTRA IDENTIFIÉ COMME UN TÉMOIN DU GOUVERNEMENT

8 Avril 2017 , Rédigé par Xav Publié dans #Bonanno

Le témoin du gouvernement qui a permis les dernières arrestations contre la famille Bonanno, a été identifié, il s’agit de Gene Borrello. Selon le FBI, ce dernier aurait travaillé dans l'équipe du Capitaine Vincent Asaro depuis plus d'une dizaine d'années. Toujours selon les agents fédéraux, Gene Borrello était un Associé actif dans le vol de voitures et serait selon les procureurs fédéraux, l’un des témoins clés dans différentes affaires liées à la famille Bonanno en cours d'instruction. La première, concerne un incendie criminel commandité par Vincent Asaro contre un chauffard qui lui aurait coupé la route proche de son domicile dans le Queens. La deuxième affaire, concerne l’arrestation pour plusieurs charges tenant de la loi RICO dont le racket et le prêt usuraire, contre le propre neveu de Vincent Asaro, l’Acting Capo, Ronald « Ronnie G » Giallanzo. Dans la troisième affaire, il est prêt à aider le gouvernement contre plusieurs cambriolages qui eurent lieu en 2014 orchestrés eux aussi par la famille Bonanno, rapportant selon la justice Américaine près de deux cent cinquante mille dollars aux mafieux de la Cosa Nostra. Toujours selon les procureurs fédéraux, Gene Borrello, qui malgré ses trente deux années, a déjà un lourd passif criminel. Selon ces derniers, dans l’affaire contre Vincent Asaro, c’est l’Associé de la famille Bonanno, qui aurait versé l’essence sur le véhicule avant que son complice Matthew « Fat Mike » Rullan, ne « fasse craquer une allumette ». Proche du petit fils de John Gotti, il aurait aussi été impliqué dans différents cambriolages, des vols de banques ou de boutiques dans les environs de New-York. Efficace dans son business criminel et apprécié des membres intronisés de la famille Bonanno, Ronald Giallanzo l'aurait aussi à différentes reprises, dont une fois pour agresser physiquement un individu qui devait plusieurs milliers de dollars à l’Acting Capo de la famille Bonanno. En 2014, Gene Borrello fut arrête pour cambriolage et condamné à une année de prison. C’est à sa sortie, que ce dernier décida de lui même, de coopérer avec les autorités pour aider à faire arrêter des membres de la famille Bonanno. La question qui se pose actuellement, est de savoir si le témoignage de Gene Borrello, qui n’est même pas un membre intronisé de la Cosa Nostra, pourra être efficace pour faire condamner Vincent Asaro et son neveu dans les futurs procès fédéraux. Actuellement, les témoignages des repentis de la Cosa Nostra ne sont plus tellement jugés crédibles par les jurés. En effet, la plupart des témoins du gouvernement décident de coopérer pour éviter des longues peines de prison, alors que la plupart ont été accusés dans des meurtres crapuleux, ce qui peut agacer fortement un jury, . Mais dans cette affaire, tout est différent. Force est de constater que Gene Borrello, a décidé de parler de lui même, sans contrainte judiciaire, par une envie surement, d’en terminer avec sa vie dans le crime organisé, fait de violence et d’incarcération. Ce témoignage qui pourrait sembler sincère dans l'approche, pourrait pâtir de quelques faiblesses. Gene Borrello par son statut d'Associé de la Cosa Nostra, aura forcément des informations assez limitées sur la structure interne de la famille Bonanno. De plus, son lourd passif criminel, surtout provenant d'agression contre des individus extérieurs aux affaires de la Cosa Nostra, pourrait se retourner très rapidement contre lui.

Partager cet article