Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN ANCIEN DETECTIVE DU NYPD TRAVAILLANT POUR LA FAMILLE LUCCHESE DÉCÈDE DANS UNE PRISON FÉDÉRALE

14 Avril 2017 , Rédigé par Xav Publié dans #Lucchese

Stephen CaracappaStephen Caracappa (voir photo), un ancien flic tripoux du NYPD, qui travaillait en réalité pour la famille Lucchese, est décédé cette semaine dans la prison fédérale de Butner dans l’État de la Caroline du Nord, alors qu’il purgeait une peine de prison à perpétuité pour plusieurs meurtres crapuleux.  Avec l’aide de son collègue, Louis Epolitto, qui était devenu après sa retraite un acteur de troisième zone voire quatrième, ils ont transmis pendant plusieurs années des informations au couple sanguinaire Vic Amuso, Parrain de la famille Lucchese et Anthony Casso Underboss. Les deux mafieux étaient partis dans un délire paranoïaque, ou le moindre soupçon envers l'un de leur membre, était prétexte, pour lancer un contrat. Louis Ippolito et Stephen Caracappa qui étaient gracieusement payés, communiquaient sans aucun complexe les informations nécessaires à l’exécution d’un contrat, pire encore, ils participaient eux même à certains meurtres, comme l’assassinat d’Edward « Eddie » Lino, un Capitaine de la famille Gambino, exécuté de plusieurs balles dans la tête par Stephen Caracappa. Mais cette folie meurtrière pris fin très rapidement, quand un trafiquant de drogue, dénommé Burton Kapla, affilié à la famille Lucchese décida de collaborer avec les autorités. De plus, la collaboration d'Anthony Casso scella rapidement le sort des deux détectives du NYPD, qui depuis profitaient depuis de leur profitable retraite de fonctionnaire de police. Après un procès qui durera plusieurs semaines, les jurés de mirent pas très longtemps pour se mettre d'accord sur un verdict et furent condamnés à des peines de prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. Au final, les deux compères ont été impliqués dans près de huit assassinats ou enlèvements, tout étant condamnés pour blanchiment d’argent voire trafic de stupéfiants. Selon le FBI, Louis Epolitto et Stephen Caracappa, étaient payés quatre mille dollars par mois, qui venait s’ajouter des primes pouvant se chiffrées à près de soixante dix mille dollars chacun pour certains meurtres. Malgré tout l’argent cumulé après ces années de crime, les deux détectives furent incapables de dédommager les familles de victime, la ville de New-York donna alors près de cinq millions de dollars à la famille de Nicholas Guido, une victime innocente, homonyme d’un Associé de la famille Gambino, qui fut assassiné devant son domicile, un jour de Noël en 1986. Fin de l’histoire, mais pas pour Stephen Caracappa, qui surement vexé de s’être fait condamné aussi facilement par un délinquant multirécidiviste, essaya avec l’aide de ses avocats de retrouver sa liberté. En 2011, il demanda que son verdict soit annulé, car les procureurs fédéraux n’avaient pas pris en compte certaines preuves prouvant son innocence, une demande qui fut vite rejetée. En 2016, gravement malade, il demanda à un juge fédéral de pouvoir terminer le reste de sa vie en liberté avec sa famille, une demande qui fut elle aussi rejetée.

Partager cet article