Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

OPÉRATION SHARK BAIT CONTRE LA FAMILLE GENOVESE

18 Décembre 2016 , Rédigé par Xav Publié dans #Genovese

Salvatore DeMeoLe FBI a lancé cette semaine l’opération Shark Bait contre la famille Genovese. Près de douze individus liés étroitement aux activités criminelles de la Cosa Nostra, du simple Associé au membre intronisé, ont été accusés, de jeux illégaux, de trafic de cigarettes et de prêt usuraire. Cette équipe gérée par le Soldat Salvatore DeMeo (voir photo) aurait utilisé les méthodes de rackets préférées de la Cosa Nostra pour engendrer des millions de dollars par an. Depuis quelques années, les mafieux ont tendance à créer des faux sites de paris, la plupart basées depuis le Costa Rica, en incitant les individus à déposer des sommes d’argent sur de nombreuses compétitions sportives. Le problème est que l’argent n’allait que dans une seule direction, directement dans la poche de Salvatore DeMeo. Ce dernier, aurait demandé à la plupart de ses Associés de prêter de l’argent à des « mauvais payeurs » à des taux d’intérêts exorbitants, rendant selon le procureur fédéral Eric Schneiderman « impossible le moindre remboursement ». Toujours selon la justice Américaine, la famille Genovese aurait vendu près de trente mille cigarettes surtaxées, en imposant des faux timbres fiscaux pour éviter les taxes locales imposées par l’État de New-York. Salvatore DeMeo a déjà un lourd passé criminel. En 1996, il aurait dérobé près de quatre cent mille dollars d’une banque dans le New-Jersey. Après près de quatre années d’enquête, le FBI avait assez de preuves pour le faire condamner. C’est au petit matin, qu’ils sonnèrent donc à la porte de sa maison, mais le Soldat de la famille Genovese qui faisait son jogging matinal, eu le temps d’apercevoir au loin les agents du FBI et profita pour partir en cavale. Une cavale qui poussera le FBI à le mettre dans le Top 10 des fugitifs les plus recherchés aux Etats-Unis. Mais la pression était trop forte pour le Soldat de la famille Genovese qui décida de se rendre quelques temps plus tard. Accusé de racket de vol de banque, il sortira de prison en 2006 et continuera tranquillement ses activités criminelles pour le compte de la Cosa Nostra. Agé désormais de soixante seize ans, Salvatore DeMeo souffrirait selon son avocat de problème cardiaque, qui pourrait sans nul doute s’aggraver si ce dernier était incarcéré. Le juge pris note et décida de libéré sous caution du Soldat de la famille Genovese après avoir payé près de trois cent mille dollars. A noté que l’avocat de l’un des accusés, un Associé à la solde de Salvatore DeMeo, dénommé Windsor Lewis déclara que son client était un ancien agent des services correctionnel, que son fils était un agent de police de New-York et que de ce fait, une incarcération en attendant un futur procès serait « grotesque », suite aux services rendues par Windor Lewis pendant toute sa carrière à la ville de New-York.

Partager cet article