Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LA COSA NOSTRA AUX ÉTATS-UNIS EN 2016

29 Décembre 2016 , Rédigé par Xav Publié dans #Divers

Cosa NostraCette année, la lutte contre la Cosa Nostra a été très difficile pour la justice Américaine. Il est désormais loin l’époque, ou le témoignage d’anciens mafieux lors d’un procès fédéral, amenait automatiquement à une condamnation pour les différents accusés. Aujourd’hui, les procureurs fédéraux sont dans une impasse et un changement de stratégie est obligatoire pour pouvoir lutter efficacement, contre des familles qui continuent tranquillement à prospérer et à se réorganiser en toute tranquillité. Les anciens membres de la Cosa Nostra qui décident de coopérer en échange d’une nouvelle vie, d’une nouvelle identité, ne sont plus jugés crédibles par les jurés, qui voient le témoignage de ses renégats, comme une façon pour eux de pouvoir échapper à la justice en enfonçant leurs ancien Associes, alors que la plupart d'entre eux ont été soupçonnés dans des meurtres crapuleux. L’Opération East Coast lancée en Août 2016, a démontré que le FBI a décidé, en plus de se munir de ses informateurs habituelles, d'intégrer de plus en plus des agents infiltrés. La solution trouvée par les agences gouvernementales, avait déjà été utilisée par le passé. Elle consiste d’infiltrer des agents fédéraux pendant plusieurs mois, voire plusieurs années dans les familles New-Yorkaise. Cette technique d’opération avait déjà été utilisée au début des années 1980, avec l’infiltration de l’agent fédéral Joseph D. Pistone, connu sous le pseudonyme de Donnie Brasco dans la famille Bonanno, puis dans la famille Gambino au début des années 2000 avec l’infiltration de Joaquin « Jack » Garcia alias Jack Falcone, a démontré que ce procédé, donnait des résultats beaucoup plus convaincants en matières de condamnations par la suite. Les familles de la Cosa Nostra ont su quant-à elles, merveilleusement bien s’adapter aux nouvelles technologies et aux nouveaux procédés de racket, qui leur permettent de gagner énormément d’argent pour des peines mineures. Elles se sont adaptées efficacement, mais elles ont aussi trouvé d’autres moyens pour protéger sa hiérarchie des attaques fédérales. Alors oui cette année, il y a eu pas mal d’arrestations, mais à New-York, aucun Parrain, aucun Underboss et aucun Consigliere ne furent réellement inquiétés. Petit tour d’horizon sur les familles de la Cosa Nostra encore actives aux Etats-Unis. Nous ne sommes pas non plus retourner à l’âge d’or de cette organisation criminelle, mais fort et de constater, que la Cosa Nostra à su malheureusement se renforcer ces deniers temps et devenir de plus en plus, comme une structure encore très influente dans les différents secteurs d’activités aux Etats-Unis.

                                                                               La famille Genovese :

Liborio "Barney" BellomoParrain : Liborio « Barney » Bellomo
Acting Boss : Peter « Petey Red » Dichiara
Underboss : ?
Consigliere : ?
Membres : 250-280
Associés : + 1000

Quand on parle de la Cosa Nosta aux Etats-Unis, on pense automatiquement à la famille Genovese. Cette dernière qui se démarquait des autres familles par sa grande discrétion, à cette année marquée un peu plus l’actualité des journaux Américains. Il y a eu d’abord l’opération FistFul, ou le Capitaine Charles « Chuckie » Tuzzo et l'un de ses Soldats Vito Alberti furent arrêtés pour des charges tenant de la loi RICO. Puis en Août 2016, l’opération East Coast a révélé que la famille Genovese avec l’aide des autres familles New-Yorkaise et en collaboration avec la famille de Philadelphie, s’était mise d’accord dans plusieurs rackets, sous la houlette du Capitaine Pasquale Parrello. Concernant sa hiérarchie, il ne fait plus aucun doute pour le FBI, que Liborio « Barney » Bellomo est désormais l’actuel Parrain d’une famille, qui malgré ses arrestations, reste la famille la plus stable et la plus influente actuellement implantée aux Etats-Unis.

La famille Gambino :

Francesco "Franky Boy" CaliParrain : Francesco "Franky Boy" Cali
Acting Boss : Dominico "Italian Dom" Cefalu ?
Underboss : ?
Consigliere : Joseph « Jo Jo » Corozzo
Panel de sécurité (3 Capitaines) : Anthony Gurino, Joseph "Sonny" Juliano, John Gambino
Membres : 250-280
Associés : + 1000

Depuis la fin de l’ère Gotti, la famille Gambino ne s’est jamais aussi bien portée. Frank « Franky Boy » Cali avec l’aide de Domenico « Italian Dom » Cefalu (comme Acting Boss ?), a su se moderniser et surtout sécuriser une famille qui était à la bête noire du FBI depuis de nombreuses années. La famille Gambino s'est désormais munis d’un panel de trois Capitaines triés sur le volé, pour faire passer des messages aux autres membres de sa famille. Ce système, qui peut éloigner la hiérarchie de ce qui se passe réellement dans les rues de New-York, complique énormément la tache des agences fédérales, qui épuisent leurs forces pour faire inculper en vain, des membres haut placés de la famille. Cette année d’ailleurs, rien à signaler. La famille Gambino qui fut vaguement impliquée dans l’opération East Coast, n’a cette année nullement fait les titres des journaux.

 

Steven "WonderBoy" CreaLa famille Lucchese :
Parrain
: Steven « Wonderboy » Crea
Acting Boss : ?
Underboss : ?
Consigliere : Joseph « Joe C » Caridi
Membres : 150-180
Associés : + 1000

Une autre famille qui a été relativement épargnée cette année, c’est bien la famille Lucchese. Depuis que l’ancien Parrain, Vittorio « Vic » Amuso, qui purge actuellement une peine de prison à perpétuité incompressible dans un pénitencier fédéral, a décidé de se retirer une bonne fois pour toute des affaires, Steven « Wonderboy » Crea son successeur, a su réorganiser petit à petit une famille qui était au bord de l’implosion. A part une condamnation pour extorsion pour le Capitaine Carmine Avelino et l’arrestation du Soldat Eugene Castelle pour paris illégaux, Steven Crea aura selon les autorités judicaires, a réorganiser son équipe basée dans l’Etat du New-Jersey, après les condamnations de Ralph Perna et de ses fils en Janvier dernier. La présence de la famille Lucchese dans cet État est stratégique. Avec les familles Genovese, Gambino et DeCavalcante, elle reste un acteur majeur dans le racket, ce qui lui rapporte des centaines de millions de dollars par an.

 

Michael "The Nose" MancusoLa famille Bonanno :
Parrain : Michael « The Nose » Manuso
Acting Boss : Joseph Camarrano Jr
Underboss : Thomas "Tommy D" DiFiore 
Consigliere : Anthony « Fat Tony » Rabito
Membres : 140-150 :
Associés : + 1000

La famille Bonanno aurait-elle retrouvée la chance qu’elle avait perdu depuis la desertion de Joseph « The Ear » Massino ?. Force est de constater que depuis que cette dernière est dirigée par la Michael « The Nose » Mancuso depuis un pénitencier fédéral, la famille Bonanno reforme ses équipes et intronise de nouveaux membres, alors que le FBI l’a pensé complètement détruite il y a moins d’une dizaine d’années. Cette année, Vincent Asaro, un Capitaine dans cette organisation criminelle, qui avait été inculpé d’avoir participé au célèbre braquage dit de la Lufthansa a été acquitté, et les autres membres de la famille qui avaient décidé de tenter leur chance dans un procès fédéral ont vu leur procès annulé, faute à un jury qui n’a jamais réussi à se mettre d’accord sur un verdict. En attendant un futur procès ?, les membres inculpés ont été libérés de prison sous caution. Malgré son incarcération et son déplacement dans une autre prison fédérale pour essayer de « casser » sa communication actuelle avec sa famille, Michael Mancuso a su apaiser les tensions avec certains de ses membres, en entourant sa garde reprochée de membres du même sang.

 

Carmine "Then Snake" PersicoLa famille Colombo :
Parrain : Carmine « The Snake » Persico
Acting Boss : Adrew « Andy Lush » Russo
Underboss : ?
Consigliere : Thomas « Tom Mix » Farese
Membres : 100-120
Associés : + 1000

Mais que devient réellement la famille Colombo ? depuis que l’ancien Acting Boss, Andrew « Andy Mush » Russo, son Underboss, Benjamin Castellazo et le Consigliere Richard Fusco furent arrêtés pour plusieurs charges fédérales il y a de cela cinq années, en raison notamment aux nombreux informateurs qui pullulaient à l’intérieur de sa famille, cette dernière s’est fait énormément discrète. Alors selon le FBI, Carmine « The Snake » Persico, dirigerait toujours la famille Colombo depuis sa cellule de Butner, un pénitencier fédéral situé en Caroline du Nord, mais il est intéressant de constater que l’un de ses fils, Michael, un membre non intronisé de la Cosa Nostra, mais qui jouerait d’une grande crédibilité par rapport aux membres des Colombo, pourrait devenir un acteur majeur dans sa future réorganisation. Ce dernier avait décidé de plaider coupable de racket et sera condamné prochainement au maximum à cinq années derrière les barreaux. Mais pour ce gangster, cette peine dérisoire ne lui pose aucun problème, et il sera intéressant de voir à sa sortie de prison, comment les Persico vont pouvoir essayer de réorganiser une famille, qui a subit des attaques répétées du gouvernement fédéral ces dernières années.

 

Charles "Big Ear" MajuriLa famille DeCavalcante :

Parrain : Charles « Big Ear » Majuri ?
Acting Boss : ?
Underboss : ?
Consigliere : Frank Nigro
Membres : + 70
Associés : +1000

La famille DeCavalcante reste la principale famille de la Cosa Nostra implantée dans l’État du New-Jersey. Ces dernières années, cette dernière s’est réorganisée, a introniser de nouveau membre, s’est implantée dans certains États et surtout s’est rapprochée de la famille Gambino de New-York. Depuis la prise de pouvoir de Francesco « Frank » Guarraci en 2007, ce membre de la vieille école d’origine Sicilienne, a su avec l’aide de son complice Joseph « Joe » Miranda, reconstruire une famille qui avait perdu une certaine crédibilité auprès des familles New-Yorkaise au début des années 2000. Mais cette année fut particulièrement agitée pour la petite cousine des cinq familles. Francesco « Frank » Guarraci, décédera en Avril dernier à l’âge de soixante et un an. Deux mois plus tard, son Underboss, Joseph Miranda décèdera lui aussi à l’âge de quatre vingt et onze ans de cause naturelle. A ce jour, on ne sait pas qui dirige  actuellement les affaires courantes de la famille DeCavalcante. Il est fort probable que Charles « Big Ear » Marjuri, un ancien Capitaine ayant déjà servi dans un panel de décision au début des années 2000, serait un candidat susceptible de reprendre les rênes d’une famille en pleine croissance. Mais la nomination d’un nouveau Parrain, ne pourrait pas être pris sans l’accord de la famille Gambino de plus en plus en présente. A noter, que cette année, le Capitaine Charles Stango, opérant depuis l’État du Nevada, va être prochainement condamner à une peine de dix années de prison pour tentative de meurtre.

 

 

Joseph "Joey" MerlinoLa famille de Philadelphie :
Parrain : Joseph « Joey » Merlino
Acting Boss : Steven « HandSome Stevie » Mazzone
Underboss : John « Johnny Chang » Ciancaglini
Consigliere : Joseph « Uncle Joe » Ligambi
Membres : + 60
Associés : + 1000

Comme à son habitude, la famille de Philadelphie a fait régulièrement là une des médias Américain cette année. Pour le FBI, il ne faisait plus aucun doute, que Joseph Merlino gérait les affaires criminelles de la famille de Philadelphie depuis Boca Raton en Floride. Mais malgré le fait d’être distancé de sa ville natale, Joseph Merlino a passé la plupart de son année, a réglé les problèmes entre des membres de sa famille, qui estimaient recevoir une meilleure place dans l’organigramme. George Borges, qui avait purgé plusieurs années de prison pour racket, a récupéré, après des mois d'intenses tensions, ses galons de Capitaine en récupérant le secteur de Delaware County. Mieux encore, Joseph Merlino accepta d’injecter du « sang neuf » dans son équipe, en intronisant des Soldats proches de George Borgesi. Au fil des mois, ce dernier devint un membre incontournable, accompagnant Joseph Merlino dans ses déplacements et organisant même des réunions avec des membres de la famille Gambino de New-York. Pour le Parrain, le plus dur était sans doute fait, mais en réalité, le FBI lui réservait une petite surprise. En effet, l’opération East Coast lancée par les agents fédéraux en Août dernier, ont révélé que le Parrain de la famille de Philadelphie, était à la tête de plusieurs rackets, en collaboration non pas avec des membres de son clan, mais avec les familles New-Yorkaise. Libéré sous caution, après avoir payé pratiquement cinq millions de dollars, Joseph Merlino se trouve dans une situation embarrassante. Comment faire comprendre à ses membres, que ce dernier gagnait de l’argent dans le dos d’une famille qui a un gout prononcé pour la violence et le meurtre. Certains d’entre eux, comme Joe « Joe Punge » Pungitore ou encore Phil Narducci, des membres de la vieille école, de l’ère Scarfo, hostile à Joseph Merlino, vont surement profiter de l’occasion pour essayer de s’engouffrer dans la brèche et pourquoi pas essayer de reprendre le pouvoir.

 

 

Peter "Crazy Horse" LimoneLa famille Patriarca :
Parrain : Peter « Crazy Horse » Limone
Acting Boss : Carmen « Big Cheeze » DiNunzio
Underboss : Matthew « Goodlooking Sal » Guglielmetti
Consigliere : Joseph « Joe The Bishop » Achille
Membre : 40-50
Associés : + 1000

Peu de mouvement cette année dans la famille Patriarca. Peter « Crazy Horse » Limone l’actuel Parrain, prend selon le FBI progressivement sa retraite. Pour le remplacer, les frères DiNunzio sont très bien placés. Anthony DiNunzio termine de purger une peine de six années de prison pour extorsion. Carmen surnommé Big Cheeze, est sorti de prison récemment, et aurait déjà repris les reines en tant qu’Acting Boss pour reformer la hiérarchie de la famille Patriarca à sa façon. Au poste de Consigliere, Carmen DiNunzio nomma Joseph « Joe The Bishop » Achille. Membre de la vieille école, ancien lieutenant de l’ancien Parrain Luigi « Baby Schacks » Manocchio. Comme Underboss, Carmen DiNunzio nomma, Matthew « Goodlooking Sal » Guglielmetti qui a été récemment libéré de prison après avoir purgé près de onze années, pour avoir supervisé un chargement de cocaïne et qui est selon le FBI, un individu solide, qui a su prouver après toutes ces années derrière les barreaux qu’il ne respectera son serment d’intronisation à la Cosa Nostra.

 

Jack "Jacky The Kid" GiacaloneLa famille de Détroit :
Parrain
: Jack « Jacky The Kid » Giacalone
Acting Boss : Peter « Blackie » Tocco
Underboss : Anthony « Chicago Tony » La Piana
Consigliere : Anthony « Tony Pal » Palazzolo
Membres : 40-50
Associés : +1000

La famille Détroit reste malgré sa taille, une famille très influente aux Etats-Unis. Après le décès de son Parrain, Giacomo « Jack » Tocco, en Juillet 2014, qui avait régné pendant plus de trente ans, son successeur, Jack « Jacky The Kid » Giacalone a su prendre la relève, en maintenant un certain cloisonnement autour de lui et en s’entourant d’individus fiables pour protéger ses arrières. Cette année 2016 fut relativement tranquille pour la famille de Détroit. Outre les futures condamnations de deux de ses Capitaines, les frères D’Anna, Girolamo et Guiseppe, Jack Giacalone a demandé à l’un de ses bras droits, son Underboss, Anthony « Tony Chicago » La Piana, connu dans Détroit comme étant à gangster à « col blanc », de prendre plus de places dans les décisions courantes de la famille. Ce dernier qui n'a jamais était condamné, est un membre très apprécié de la famille de Détroit, ayant des ramifications jusqu'a Chicago, ou il est très proche des frères DiFronzo. 

 

Salvatore "Solly D" DeLaurentisLa Outfit :
Parrain : Salvatore « Solly D » DeLaurentis
Acting Boss : Albert « Albie The Falcon » Vena
Underboss : Salvatore « Sammy Cards » Cataudella
Consigliere : John « Pudgy » Matassa Jr
Membres : 30-60
Associés : +1000

Il ne fait plus aucun doute pour le FBI, Salvatore « Solly D » DeLaurentis, est bien le nouveau Parrain de la Outfit de Chicago. Cette dernière qui est toujours bien présente dans l’État de l’Illinois et ses environs, a su s’adapter aux attaques répétées du gouvernement fédéral en reconstituant une nouvelle hiérarchie fonctionnelle. En 2016, le FBI s’était donné pour objectif de faire condamner et incarcérer pour de bon le Capitaine Albert « Albie The Falcon » Vena, considéré comme l’individu le plus dangereux par le FBI. Ce dernier, qui gérait une équipe sur Grand Avenue, était très actif sur toutes les formes de racket possibles, avait fait parlé de lui quand l’un de ses Soldats, Robert Panozzo Sr, s’était fait arrêté pour de nombreux cambriolages. Sa faculté à éviter les attaques du FBI, ont fait que Salvatore DeLaurentis l’a choisi récemment pour occuper un poste stratégique, celui d’Acting Boss. Son rôle est simple. Albert Vena est le messager du Parrain de la Outfit et son rôle est de retranscrire les messages aux membres de la famille éparpillés dans tout l’État de l’Illinois.

 

La famille de Kansas City
Parrain : John « Johnny Joe » Sciortino
Acting Boss : ?
Underboss : ?
Consigliere : ?
Membres : 10-15
Associé : + 500

La situation actuelle de la famille de Kansas reste inconnue. Cette dernière qui a longtemps été très proche de la Outfit de Chicago, pour avoir travaille « main dans la main » dans le racket des casinos de Las Vegas, a perdu une partie de sa « splendeur » depuis la fin des années 1990. Alors même si John Sciortino, est identifié depuis la moitié des années 2000 comme l’actuel Parrain de la famille de Kansas, cette dernière serait en passe d’être dirigée par Joseph « Joe Pete » Simone, qui gérerait ses affaires depuis son restaurant Italien le Jasper’s.

Partager cet article