Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN SOLDAT DE LA FAMILLE GENOVESE ACCUSÉ DE TENTATIVE DE MEURTRE BIENTÔT LIBÉRÉ DE PRISON ?

16 Octobre 2016 , Rédigé par Xav Publié dans #Genovese

Cosa NostraLa semaine dernière dans un tribunal fédéral de New-York, une scène surréaliste était en train de se produire. Dans la salle d’audience, des membres et Associés de la famille Genovese étaient regroupés avec des gangsters des Crips dans le box des accusés, petit retour en arrière. En Mai 2016, un Soldat de la famille Genovese, Robert « The Old Man » DeBello est soupçonné d’avoir préparé l’assassinat contre Joseph Bonelli, un trafiquant de drogue, extrêmement violent, qui n’hésitait pas à semer le désordre dans le secteur du Soldat de la famille Genovese. En demandant non pas à ses Associés de se charger du contrat, mais à des gangsters de rue, appartenant aux Crips, la Cosa Nostra confirme une pratique qu’elle utilise souvent pour le « sale boulot » payer des membres d’un gang allié plus enclin à utiliser la violence. Robert DeBello a toujours voulu rester sous le radar du FBI et a surement pensé qu’en utilisant des gangsters Afro-Américains pour exécuter un meurtre, ferait partir les agences fédérales dans une autre direction, loin de ses activités criminelles. Proche de l’actuel Acting Boss Peter « Petey Red » DiChiara, Robert DeBello avait refusé poliment il y a quelques mois, une promotion pour devenir Capitaine, pour ne pas attirer l’attention des agents fédéraux. La plupart des accusés qui étaient présents dans cette salle d’audience la semaine dernière, ont décidé de plaider coupable des accusations retenues contre eux, tous sauf une personne, Robert DeBello, qui préfère tenter sa chance dans un procès. Pour son avocat cela est simple et purement stratégique, pourquoi plaider coupable et être emprisonné, alors que les procureurs ne disposent d’aucune preuve tangible contre son client. Le Soldat de la famille Genovese qui est incarcéré depuis son arrestation, avait fait une demande de libération sous caution en début de mois, prétextant que malgré plusieurs milliers d’heures d’enregistrements, sa voix ne fut jamais captée une seule fois par un dispositif sonore. Alors oui, des photos démontrant Robert DeBello participer à certaines réunions entre mafieux ont bien été prises, mais ces photos, ne sont selon son avocat, des preuves assez conséquentes pour maintenir Robert DeBello au vu de son âge avancé, au Métropolitan Center de New-York. De plus, pourquoi l’un des accusés, un Associé dans l’équipe de Robert DeBello, Luigi « Louie Sunoco » Romano, accusé de tentative de meurtre, a put être quant-à lui libéré de prison, après avoir payé une caution de près d’un million de dollars et autorisé à retrouver son travail d’ouvrier dans une usine de gaz, avec des horaires de sorties comprises entre six heure et vingt heure du soir. Une nouvelle audience préliminaire est prévu la semaine prochaine pour décider ou non de la libération sous caution pour Robert DeBello. Toujours d’après son avocat, le juge fédéral serait prêt prêt a accepter leur demande en raison d’une caution de près de dix millions de dollars, dont 3,5 millions en hypothèque. Alors pourquoi le juge décida de revenir sur sa décision. Il y a quelques jours, un individu collaborant avec les autorités fédérales dont le n’identité restera inconnue, stipula que Robert DeBello n’était pas du tout impliqué dans la tentative de meurtre sur Joseph Bonelli. Une très bonne nouvelle pour les avocats de la défense qui n’attendent plus qu’une chose, que les procureurs décident de retirer les accusations contre leur client.

Partager cet article