Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LA COSA NOSTRA DU RÊVE À LA RÉALITÉ - PARTIE 1

7 Septembre 2016 , Rédigé par Xav Publié dans #Colombo

LA COSA NOSTRA DU RÊVE À LA RÉALITÉ - PARTIE 1

Pour la plupart des gangsters, devenir un membre initié dans une famille de la Cosa Nostra est le rêve de toute une vie. La consécration d'une carrière criminelle bien remplie. Mais malgré l’image romancée que l’ont peut apercevoir dans certains films, la Cosa Nostra, reste une organisation criminelle, qui continue à détruire des vies, même à l’intérieur de son propre cercle. Prenons l’exemple de John Pappa (voir photo), un Associé de la famille Colombo. Son père Gérard, surnommé « Papa Bear » était connu des autorités pour être un tueur à gage à la solde des Colombo, puis un Soldat des Genovese. Impitoyable, c’était bien le mot qui collait le mieux à la peau du Soldat des Genovese. Un retard de paiement, entrainait automatiquement un contrat sur la tête de l’individu, à New-York, en appliquant cette méthode, Gerard Pappa se fit très une réputation d'un individu redoutable et tout le monde le craignait. Mais dans la Cosa Nostra, il y a certaines règles. Par exemple, on ne frappe, ni on tue un membre intronisé de la Cosa Nostra sans un accord préalable de sa famille. En 1980, Gerard Pappa, décida de tuer, sans accord préalable, un Capitaine de la famille Colombo, Thomas « Shorty » Spero. Par représailles, Gerard Pappa, sera exécuté de plusieurs balles de canon scié dans la tête, laissant son fils John, âgé de seulement cinq ans pratiquement orphelin. Malgré son jeune âge, John avait déjà remarqué le train de vie des amis de son père. Sa propre mère était conscient qu’en le laissant dans ce milieu, John, allait très vite travailler pour le crime organisé. Elle déménagea alors dans le New-Jersey, loin de son ancien quartier sulfureux, espérant trouver une meilleure issue pour son fils. Mais malgré des études secondaires réussies, John qui idolâtrait son père depuis son plus jeune âge, voulait devenir comme lui, un membre intronisé de la Cosa Nostra. John lentement se prépara à sa nouvelle vie. Il se fit d’abord tatouer sur son dos « Morte prime di disonore » (Plutôt mourir que d’être déshonorer) et sur son bras « Pappa Bear » le surnom de son père chez les Genovese, tout en essayant de se rapprocher d’une équipe de la famille Lucchese gérée par James Galione. La spécialité de John Pappa, c’était la drogue et il se débrouillait plutôt pas mal, il ramenait de l’argent et savait la boucler, le seul problème est que James Galione ne voulait pas de lui dans son équipe. Le Capitaine avait en effet une bonne raison. Le père de John Pappa avait tué son père Ralph, alors Associé de la famille Gambino, John Pappa se rapprocha alors de la famille Colombo, alors en pleine guerre interne. Au début des années 1990, Carmine « The Snake » Persico, Parrain de la famille Colombo, qui purgeait une peine de prison à perpétuité, était fortement contesté. Son fils Alphonse « Allie Boy » Persico, qui était nommé Acting Boss essayait d’éviter une guerre, mais un Capitaine réputé, dénommé Vic Orena, essaya de rassembler le plus de membres possible pour essayer de prendre le pouvoir. John Pappa s’affilia directement au clan Persico, et d’emballer, Alphonse Persico, lui demanda de prouver sa valeur, en assassinant, Joseph Scopo, un membre de la famille Colombo, et proche de Vic Orena. Pour John Pappa, ce contrat pouvait lui amener une entrée rapide vers son rêve, devenir un membre intronisé de la Cosa Nostra. Après plusieurs semaines de repérage, John Pappa, accompagné de deux Associés de la familles Colombo, décidèrent de passer à l’acte, un soir d’Octobre, en 1993.

Partager cet article