Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

PEINE DE MORT REQUISE CONTRE L'ANCIEN PARRAIN DE LA FAMILLE PATRIARCA ?

17 Août 2016 , Rédigé par Xav Publié dans #Patriarca

PEINE DE MORT REQUISE CONTRE L'ANCIEN PARRAIN DE LA FAMILLE PATRIARCA ?

Il a quitté sa vie dans la Cosa Nostra il y a plusieurs décennies, vivant sous une nouvelle identité dans le programme de protection des témoins à Atlanta. Selon ses amis, il aimait lire et faire de l’exercice, sans savoir que cet octogénaire fut l’ancien Parrain de la famille Patriarca, Francis « Cadillac Frank » Salemme (voir photo). Ce dernier profitait paisiblement surement de sa retraite au frais du gouvernement, mais tout bascula en quelques semaines. En Juillet dernier, un ancien membre haut placé de la famille Patriarca devenu repenti, Robert « Bobby » DeLuca, fut arrêté pour entrave à la justice. Cette dernière, accuse l’ancien homme fort de la Cosa Nostra d’avoir nié sa participation dans l’assassinat de Steven DiSarro en 1993, un ancien propriétaire de boite de nuit, qui entretenait des relations particulières avec la famille Patriarca. Fin Juillet, les procureurs fédéraux évoquaient une éventuelle possibilité d’inculper l’ancien Parrain, Francis Salemme sur ce meurtre. Ce dernier qui a déjà été condamné pour parjure en 2005, aurait oublié une nouvelle fois de donner toutes les informations nécessaires au FBI pour pouvoir enfin clore ce dossier. Francis Salemme sentait le vent tournait, surtout quel depuis quelques jours, il avait appris qu’il était renvoyé une nouvelle fois du programme de protection des témoins. Ce dernier avait sans nul doute entendu parlé d’une future arrestation, car le FBI arrêta l’ancien Parrain de la famille Patriarca, dans un hôtel du Connecticut. Menotte aux poignets, il fut immédiatement transféré à Boston devant un juge fédéral, qui l’incarcéra immédiatement. En arrivant au tribunal, Francis Salemme commença à sourire en apercevant Fred Whyshah, un procureur qui l’avait déjà fait incarcéré deux fois pendant sa carrière criminelle : « Hey Fred content de vous voir ici de nouveau » ironisa Francis Salemme. Son attitude décontractée après son arrestation, a perturbé les procureurs qui risqueraient de demander la peine de mort à l’encontre de l’ancien Parrain de la famille de Patriarca. Pour son avocat, son client est complètement innocent et « va combatte bec et ongles contre toutes les accusations ». La défense de Francis Salemme risque d’être compliquée. Comment expliquer devant un jury que ce dernier est innocent dans cette affaire, alors qu’à l’époque il était à la tête de la famille Patriarca. Alors même s’il n’a pas appuyé personnellement sur la gâchette, ce genre d’assassinat a dû être approuvé au préalable, surtout qu’il fût commis par son propre fils. Cette histoire remonta à la surface quand Stephen Flemme ancien gangster du Winter Hill Gang déclara aux autorités que Steven DiSarro avait été étranglé par Francis Salemme Jr en présence de son père. Stephen Flemme déclara au FBI que Francis Salem était préoccupé de l’amitié qu’entretenait Steven DiSarro avec un individu qui coopérait avec les autorités contre l'ancien Parrain de la famille Patriarca et son fils dans une enquête fédérale : « C’est quelqu’un qui a compris sa leçon, depuis vingt et un an, plus personne a entendu parlé de lui » déclara son avocat, oubliant sans doute sa condamnation pour parjure dans les années 2000. Vêtu d’une chemise bleu marine à manche courte, Francis Salemme ne mit aucune difficulté pour se lever pour faire face devant le juge fédéral. Ce dernier décida de l’incarcérer sans caution possible, et pour cause, ce dernier avait été arrêté retrouvé dans le Connecticut, quelques jours après son mandat d’arrêt. Mais pour son avocat, ce déplacement fut entièrement volontaire. Selon lui, Francis Salem voulait retourner à Boston pour s’expliquer de lui même sur ce meurtre.

Partager cet article