Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

VERS LA FIN DU CLAN SICILIEN À MONTRÉAL ?

29 Mai 2016 , Rédigé par Xav Publié dans #Rizzuto

VERS LA FIN DU CLAN SICILIEN À MONTRÉAL ?

Rocco Sollecito (voir photo), un membre influent de la mafia montréalaise, proche de l’ancien Parrain Vito Rizzuto, a été assassiné vendredi dernier, il avait soixante sept ans. Ce meurtre démontre petit à petit le long déclin du clan Sicilien, qui avait commencé avec l’incarcération de Vito Rizzuto aux Etats-Unis en 2007. L’emprisonnement du Parrain, pour son rôle dans un triple meurtre lié à la famille Bonanno en 1981, a complétement désorganisé une organisation criminelle qui était relativement stable, considéré un peu comme la 6ème famille. Avec son influence, et son attitude diplomatique, Vito Rizzuto essayait de résoudre les conflits sans en arriver au dernier recourt, le meurtre. Mais avec son incarcération, une lutte pour le pouvoir se déclencha très rapidement, entrainant plusieurs assassinats. Le clan Rizzuto était forcément touché. Après le meurtre du fils de Vito Rizzuto, Nick Jr en Décembre 2009, survint la disparition de l’un de ses proches et beau-frère, Paolo Renda en 2010, qui ne sera jamais retrouvé. Puis le point culminant, avec l’assassinat du patriarche, Nicolo Rizzuto Sr, assassiné par un tueur embusqué dans son propre domicile à Montréal, toujours en 2010. Le 5 Octobre 2012, Vito Rizzuto est libéré d’une prison fédérale Américaine et revint très rapidement au Canada, pour préparer sa vengeance. En seulement quelques mois, près de treize meurtres ont été orchestrés, tous, portant la griffe de Vito Rizzuto. Pour les autorités judiciaires, il était évident que l’ancien Parrain allait reprendre son pouvoir perdu pendant son incarcération. Mais en Décembre 2013, Vito Rizzuto succomba dans un hôpital d’un cancer, laissant le champ libre à de nouveaux assassinats. Mais pendant près d’un an, curieusement, un certain calme fut retrouvé dans les rues Montréalaises. En Novembre 2015, une opération de police déstabilisa la mafia. Stefano Sollecito, fils de Roco Sollecito et Leonardo Rizzuto, fils de Vito Rizzuto sont arrêtés. Le 1er Mars dernier, Lorenzo Giordano, un ancien lieutenant du clan Rizzuto est assassiné à la sortie d’une salle de sport. Avec ce meurtre, les autorités étaient persuadées que les violences allaient reprendre de plus belle. Ainsi, pour protéger des anciens membres de la famille Rizzuto, Francesco Del Balso et Francesco Arcadi virent leur libération conditionnelle révoquée par la justice. Maintenant que va t’il se passer ?. Avec l’incarcération de son fils, Stefano, Rocco aurait repris du service, et servait un peu comme d’Acting Boss d’une organisation complètement instable. Il est évident que c’est le clan Rizzuto qui est une nouvelle fois touché. En effet, Rocco Sollecito n’était ni Sicilien, ni Calabrais. En 2010, alors qu’il était encore incarcéré pour corruption, les policiers lui avaient certifié que sa vie était en danger et mesure extraordinaire, il devait « pointer » huit fois par semaine aux autorités. Roco Sollecito par son influence, siégeait dans une « table de direction » et cet assassinat, montre une volonté certaine de certains mafieux de changer l’organigramme d’une mafia devenue complètement instable.

Partager cet article