Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN ASSOCIÉ DE LA FAMILLE GAMBINO PLAIDE COUPABLE DE MEURTRE

20 Avril 2016 , Rédigé par Xav Publié dans #Gambino

UN ASSOCIÉ DE LA FAMILLE GAMBINO PLAIDE COUPABLE DE MEURTRE

En 2014, Gennaro « Jerry » Bruno (voir photo), un Associé de la famille Gambino opérant dans l’équipe de l’ancien Consigliere Joseph « JoJo » Corozzo, est arrêté pour racket, trafic de drogue, l’extorsion et le meurtre, des accusations pouvant le faire terminer sa vie derrière les barreaux. D’après les responsables du FBI qui procédèrent à son arrestation, Gennaro Bruno a déjà malgré son jeune âge un lourd passé criminel. Dès son adolescence, Gennaro Bruno commença à côtoyer un gang de rue, affilié aux membres de la Cosa Nostra, les « Young Guns ». Après avoir purgé une courte peine de prison, sans broncher, de 1997 à 2000, Gennaro Bruno aura « l’honneur » selon le FBI, de devenir un Associé de la famille Gambino, un rêve pour ce truand d’origine Italienne, dont le but ultime est de devenir un membre fait de cette organisation criminelle. Depuis sa sortie de prison, Gennaro Bruno s’est en gagé personnellement dans de nombreux crimes, dont le trafic de drogue. En 2001, un Associé de la famille Gambino, Martin Bosshart, « travaillant » avec Gennaro Bruno dans le trafic de drogue, essaye de l’exclure d’une affaire de grande envergue, une chose que « Jerry » comme il était dénommé dans la famille Gambino accepta très mal. Avec l’aide de membres de la famille Gambino, il attira Martin Bosshard dans une ruelle isolée du Queens et lui tira personnellement dans le dos et la tête. Pendant toutes ces années d’enquête, Gennaro Bruno essaya par tous les moyens possibles de détourner le regard des agents fédéraux sur ses activités criminelles et sur ce meurtre qui restait encore non-élucidé. En 2011, Gennaro Bruno connu pour sa « grande gueule » était stationné dans une voiture à New-York avec deux Associés de la famille Gambino, sans savoir que l’un d’entre eux, collaborait avec la justice. Dans le véhicule, Gennaro Bruno commença à se vanter du meurtre de Martin Bosshart, chose à ne pas faire. Les enquêteurs savaient alors maintenant sur qui se tourner pour résoudre cette affaire sordide, il ne restait plus pour eux que d’amasser les preuves. Au fil du temps, Gennaro Bruno changea de lieu, et s’installa à Las Vegas ou il se fit arrêter pour cet assassinat. Face à toutes ces accusations il était difficile pur l’Associé de la famille Gambino de tenter sa chance dans un procès, tant les preuves accumulées par les enquêteurs pendant toutes ces années, étaient accablantes. Pour Gennaro Bruno, il ne restait plus qu’une seule solution, essayer avec l’aide de son avocat de trouver un accord de plaidoyer avec les procureurs fédéraux. L’Associé de la famille Gambino accepte de plaider coupable des charges retenues contre lui, à une peine plus « légère » et évite un procès et de l’argent dépensé inutilement pour le contribuable. Face au juge fédéral, Gennaro Bruno ne dit pas un mot et sera condamné le six mai prochain, à vingt et une années de prison qu’il purgera dans une prison fédérale. A sa sortie, l’Associé de la famille Gambino espèrera sans doute une chose, être intronisé dans la Cosa Nostra en récompense de son silence.

Partager cet article