Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

ENCORE UN NOUVEAU MEURTRE DANS LA MAFIA A MONTRÉAL

6 Mars 2016 , Rédigé par Xav Publié dans #Rizzuto

ENCORE UN NOUVEAU MEURTRE DANS LA MAFIA A MONTRÉAL

Vingt cinq assassinats en six années et selon les enquêteurs, cela n’est malheureusement pas prêt de s’arrêter. Voici le triste constat qui est en train de se passer au sein de la Mafia à Montréal. Depuis l’incarcération de Vito Rizzuto dans une prison Américaine et même à après sa mort d’une pneumonie en Décembre 2014, les meurtres mafieux se sont enchainés à un rythme effréné. Le dernier en date est un proche de l’ancien Parrain, Vito Rizzuto, Lorenzo Giordano (voir photo), qui fut assassiné, qui reçu la semaine dernière plusieurs balles dans la tête et dans la gorge, dans le stationnement d’un gymnase ou il avait l’habitude se s’entrainer à Laval. Âgé de cinquante deux ans, Lorenzo Giordano est un individu tristement connu des policiers Montréalais enquêtant sur la mafia. Ancien bras droit de Francesco Arcadi qui était devenu une sorte d’Acting Boss après l’incarcération de Vitor Rizzuto en 2004. Connu pour être un individu caractériel et violent, Lorenzo Giordano, s’était fait remarqué en 2004, quand il tira dans les testicules d’un trafiquant, qui vendait de la drogue sans l’accord de la mafia. Inculpé dans l’affaire Colisée, il partit pendant près de six mois en cavale, avant d’être arrêté en 2007, toujours dans un gymnase à Toronto. D’après les enquêteurs, Lorenzo Giordanos s’occupait de superviser les activités du clan Rizzuto dans les paris sportifs, des millions de dollars. Condamné à dix années de prison en 2009, il avait intégré une maison de transition en Décembre dernier. Cet assassinat vient quelques semaines après les libérations de Francesco Del Balso, un Soldat dans l’équipe de Vito Rizzuto, qui servait un peu de gros bras pour l’organisation, mais aussi de la sortie de Francesco Arcadi, qui venait lui aussi d’intégrer une maison de transition, après une condamnation à quinze années de prison pour trafic de drogue en 2008. Face à la crainte d’un regain de violence avec ces libérations, les autorités Montrélaises ont décidé de « révoquer » tous les deux leur libération anticipée pour « les protéger » d’une éventuelle menace. Bien que de Francesco Del Balso apporte toutes les garanties nécessaires à une libération conditionnelle, il aavit finalement conclu que le mafieux avait, malgré toutes ces années d’emprisonnement, gardé les valeurs de la mafia : « Il est toujours attiré par l’argent le pouvoir, le style de vie et la volonté d’utiliser la violence pour atteindre ses objectifs » déclara un enquêteur. En même temps, un juge décida de refuser une libération sous caution pour le fils de Vito Rizzuto, Léonardo et pour Stefano Sollecito. Les deux hommes qui avaient été arrêtés en Novembre dernier dans une vaste opération lancée contre la mafia Montréalaise, ont été accusés d’avoir repris le leadership d’une famille en pleine instabilité. Pour le juge, les arguments de la défense ne permettent pas aux deux accusés de pouvoir sortir de prison en attendant leur procès, dont la date n’a pas encore été déterminée. Mais pour les enquêteurs, il est évident que les assassinats ces dernières semaines dans les rues Montréalaises, ne permettent pas à la justice de faire libérer de prison des criminels endurcis, qui pourraient semer un peu plus le chaos. On ignore encore si Stéfano Sollecito et Léonardo Rizzuto ont été les investigateurs de cet assassinat, mais une chose est sûre, les enquêteurs sont persuadés que malheureusement, cet assassinat n’est que le début d’une série qui risque de durer très longtemps.

Partager cet article