Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LA FAMILLE DE PHILADELPHIE N'EST PLUS LA « PRIORITÉ » DES PROCUREURS FÉDÉRAUX

4 Février 2016 , Rédigé par Xav Publié dans #Philadelphie

LA FAMILLE DE PHILADELPHIE N'EST PLUS LA  « PRIORITÉ » DES PROCUREURS FÉDÉRAUX

En Octobre dernier, un Associé de la Cosa Nostra, Ron Galati (voir photo), surnommé le « Don Corleone » de la réparation automobile dans le Sud de Philadelphie, a été reconnu coupable d’avoir commandité la tentative d’assassinat de son ex beau-fils Andrew Tuono et d’un garagiste concurrent qui collaborait avec le FBI, Joseph Rao. Pour tous ces cries, Ron Galati fut condamné à vingt deux années de prison, qu’il purge actuellement dans un pénitencier fédéral, mais malgré cette longue peine, la justice Américaine n’en a pas pour autant terminé avec lui. En effet, ce dernier est accusé par la police d’État dans une affaire de fraude avec plusieurs membres de sa famille et la date de son prochain procès a été fixé, il débutera en Septembre prochain. Face à cette condamnation, la famille de Ron Galti fut complètement disloquée. Sa fille, Tiffany avait témoigné contre son propre père lors du premier procès, alors que sa femme Vicki et son fils Ron Jr sont prévus de rejoindre Ron Galati sur la même table de la défense. Lors du premier procès, le procureur fédéral avait détaillé les relations étroites qu’entrainait l’Associé de la famille de Philadelphie avec des mafieux haut placés, comme George Borgesi ou encore Joseph Ligambi. Ces derniers, ont fait les gros titres des médias locaux, quand des vidéos de surveillance ont montré « l’Oncle et le neveu », en train de discuter tranquillement devant un club social à Jackson Street. D’après le FBI, les membres de l’équipe de George Borgesi fraichement nommé Capitaine, ont étendu leur domaine d’activité dans la construction, en particulier dans la spécialisation de rénovation de maisons vétustes, un business que gérait le Soldat Anthony Nicodemo actuellement incarcéré pour meurtre.. Pour leurs avocats, tout est « légitime, ils ne font rien de mal », mais pour les enquêteurs, ces dernières vidéos ont démontré une chose, que la famille de Philadelphie est plus solide qu’elle en a l’air. Car malgré les lourdes condamnations de membres de la vieille école, la plupart des Soldats sous l’ère Scarfo il y a plus de vingt ans, ces derniers ont très vite repris du service, malgré des dizaines d’années de prison. La famille de Philadelphie a su résister aux nombreux informateurs, qui sont venus témoigner lors des derniers procès. L’ancien Capitaine, Louis « Finger Bent Lou » Monacello et l’Associé Anthony Aponick avaient été en effet, des témoins à charge contre George Borgesi et Joseph Ligambi. Malgré les nombreux détails incriminant explicitement les deux accusés, ces derniers avaient été acquittés de toutes les charges retenues contre eux. Les témoins sont devenus pour la plupart des jurés, des anciens gangsters qui essayent de sauver leur peau, avant de changer de vie dans un autre Etat avec leur famille. De plus, Louis Monacello avait été dépeint efficacement par les avocats de la défense, comme un truand arrogant et vindicatif, qui avait à plusieurs reprises étaient repris par les avocats pour son comportement très limite pendant le procès. Pourtant, les procureurs fédéraux sont persuadés que ces témoins disent la vérité en arrivant à la barre, mais leur penchant pour la tromperie, la trahison et la violence pendant toutes ces années, ont joué en leur défaveur. Pour le bureau du procureur de Philadelphie, la Cosa Nostra n’est plus vraiment une priorité absolue. Alors oui, les agents fédéraux continuent à surveiller de loin les membres de cette organisation criminelle, mais le terrorisme, la corruption politique et le trafic de stupéfiants sont devenus des sujets majeurs. Dernier point, pendant le procès de Ron Galati, Louis Monacello avait déclaré que ce dernier était en relation étroite avec George Borgesi dans un trafic de véhicule volé. Ces accusations portées contre l’ancien Consigliere de la famille de Philadelphie n’avaient débouché sur aucune inculpation, signe que les procureurs sont devenus méfiants, avant d’engager des millions de dollars de dépense dans des procès contre des membres de la Cosa Nostra.

Partager cet article