Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

RÉORGANISATION OBLIGATOIRE POUR LA FAMILLE LUCCHESE DANS LE NEW-JERSEY

17 Janvier 2016 , Rédigé par Xav Publié dans #Lucchese

RÉORGANISATION OBLIGATOIRE POUR LA FAMILLE LUCCHESE DANS LE NEW-JERSEY

Pendant des années, la famille Lucchese dirigeait l’État du New-Jersey avec les frères Taccetta. Après leurs condamnations à des longues peines de prison, Michael et Martin Taccetta ont été remplacés par les Perna. Ralph le père, a très vite repris les rênes, et avec l’aide de ses trois fils (John Perna et Joseph Perna ont été initiés dans la maison de vacances de la famille Perna en Novembre 2007) à su engager la famille Lucchese dans de nouveaux rackets dont le jeu illégal. En Décembre 2007, l’opération HEAT lancée par le FBI, permit d’arrêter près d’une trentaine de membres ou Associés. Cette enquête qui aura duré plusieurs années, aura mis en évidence, les sommes colossales engendrées par la famille Lucchese dans les paris sportifs, plus de 2,2 milliards de dollars en seulement quelques mois d’activité. Face aux lourdes peines encourues, la plupart des accusés ont décidé de plaider coupable. Matthew Madonna qui a fait parti avant la nomination de Steven « Wonderboy » Crea à la tête de la famille, d’un panel composé de trois Acting Boss, a été condamné à cinq années de prison, alors que le Soldat John Mangrella, à huit années dans un pénitencier fédéral. Martin Taccetta qui avait été libéré de prison après avoir vu sa condamnation pour racket « cassée » par la cour suprême du New-Jersey en 2009, sera condamné très prochainement à une peine maximale de huit années de prison. Ce dernier, qui a vu sa condamnation pour racket « confirmé » quelques mois avant de recevoir son verdict dans l’opération HEAT, à de grandes chances de terminer sa vie derrière les barreaux. Dernièrement, c’est la famille Perna, qui s’est présentée devant un un juge fédéral pour recevoir leurs verdicts, après avoir plaidé coupable des accusations retenues contre eux en Juin dernier. Ralph Perna, le patriarche et Capitaine du New-Jersey, âgé de soixante neuf ans, a été condamné à une peine de huit années de prison. Son fils, John, âgé de trente huit ans et son frère Joseph Perna, ont été tous les deux condamnés à dix années de prison. Grâce à ce plaidoyer de culpabilité arrangé avec les procureurs fédéraux, les « Perna », pourront bénéficier d’une libération conditionnelle au bout de quelques années, mais qui sera quand même retardé en raison de leurs antécédents criminels. Carl Herman l’avocat de Ralph Perna à estimé que son client avait quand même de bonnes chances de sortir de prison vers « la moitié de sa peine ». En mettant « hors d’état de nuire », les Perna pendant quelques années, il sera intéressant de voir comment la famille Lucchese va se réorganiser, sous peine de se faire récupérer une partie de ses rackets. Après ce verdict, deux femmes de mafieux, qui avaient été eux aussi accusées dans cette affaire, ont vu leurs accusations rejetées par le juge. La première, Roseanna Perna, mariée à Joseph Perna, était accusée en même temps Vita Cetta, de blanchiment d’argent. Vita Cetta était l’épouse de Michael Cetta, un Associé de la famille Lucchesé, qui décédera pendant ces longues années de procédure. Car pendant tout ce temps, trois autres accusés, Alfonso « Tic » Cataldo, Gianni Iavoco et Sam Juliano ont également trouvé la mort. Chose intéressante, les procureurs fédéraux avaient révélé, que Joseph Perna, s’était allié avec un membre du gang des Bloods, incarcéré dans une prison d’État du New-Jersey, pour y vendre de la drogue et des téléphones cellulaires prépayés, cote assez rare pour des membres de la Cosa Nostra. En recevant son verdict, Joseph Perna fut le seul des trois accusés, à s’exprimer publiquement, avant d’être emmené par les policiers : « Je présente mes excuses à cette cour. Je présente aussi mes excuses à ma famille, qui est obligé de subir toute cette épreuve ».

Partager cet article