Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

LA COSA NOSTRA ET LE SECTEUR AUTOMOBILE DU NEW-JERSEY

6 Janvier 2016, 06:40am

Publié par Xav

LA COSA NOSTRA ET LE SECTEUR AUTOMOBILE DU NEW-JERSEY

La Cosa Nostra a toujours eu une influence significative dans le domaine de la construction. On a tendance à dire que le béton est dénommé « l’or Italien ». D’après Joaquin Garcia, ancien agent du FBI qui a infiltré la famille Gambino dans les années 2000 : « Pas une goutte de béton n’est déversée à New-York, sans que la Mafia en ait le contrôle ». Avec le contrôle des syndicats, les familles de la Cosa Nostra, peuvent bloquer des constructions et demandent pour éviter les « ennuis » un pourcentage sur tout ce qui se construit. Mais la construction n’est pas le seul domaine que la Cosa Nostra affectionne particulièrement. Tout ce qui peut rapporter de l’argent est susceptible d’intéresser les mafieux, qui ne se contentent pas que de la ville de New-York pour faire des affaires et ramasser de l’argent. Par exemple, l’automobile. L’année dernière déjà, à Philadelphie, un Associé de la Cosa Nostra, Ron Galati, avait été arrêté pour avoir commandité différents contrats. Mais en fouillant un peu plus dans le passé criminel de cet individu, les agents fédéraux avaient remarqué que ce dernier utilisait son garage, le Américain Collision Inc pour faire gagner de l’argent aux mafieux du coin, dont l’ancien Consigliere en exercice, George « Georgie Boy » Borgesi. La technique de Ron Galati était simple. Les propriétaires de différents véhicules, arrivaient au garage pour effectuer des réparations. Ron Galati profitait alors pour faire un double des clefs des véhicules et ainsi les donner par la suite à ses contacts dans la pègre. Les voitures étaient alors quelques jours plus tard, dérobés, sans aucune infraction. Cette technique rapporta ainsi plusieurs centaines de millier de dollars à la famille de Philadelphie. Dans le sud, dans l’État du New-Jersey, une autre affaire, a démontré l’implication de la Cosa Nostra dans le milieu de l’automobile. Le New-Jersey est un État ou la Cosa Nostra est très bien implantée. Chaque famille de New-York à au moins un Capitaine « référent », qui dirige une équipe de plusieurs Soldats. Malgré la présence de la famille officielle, les DeCavalcante, les membres de la Cosa Nostra cherchent par tous les moyens à se faire de l’argent et cela dans tous les domaines. Dernièrement, le New Jersey Motor Vehicle Commission a lancé une enquête de plusieurs mois sur une centaine de concessionnaires de voitures neufs ou d’occasions et le résultat est effarant. Dans ce rapport, il est révélé, que la plupart de ces concessionnaires, essayent de faire des affaires sous le radar du gouvernement fédéral. En plus des millions de dollars d’impôts impayés à l’État, la plupart des clients interrogés, ont révélé avoir donner de l’argent pour l’achat d’un véhicule, sauf qu’au final, il ne le reçoive pas, ou ce dernier arrive finalement avec des graves défauts techniques. Le rapport montre « l’abus et le trafic d’influence » orchestré par la plupart des propriétaires de ces concessionnaires, qui sont pour la plupart « gérés » par des membres initiés de la Cosa Nostra. Par exemple, le nom de Louis Civello Jr, apparaît à plusieurs reprises dans ce rapport. Louis Civello Jr est le propriétaire du New Jersey Dealers Auto Mail situé à Bridgeton. Louis Civello Jr est connu des autorités pour avoir des liens très étroits avec la famille Bonanno et selon les enquêteurs, ce concessionnaire n’aurait payé aucun impôt depuis des années. Ne payer aucune taxe, n’empêche pas Louis Civello Jr de reverser des salaires mirobolant à des individus non-actif de la société, dont son père Louis Civello Sr et sa mère. Louis Civello Sr qui a été identifié depuis de nombreuses années comme un membre initié, ou un Soldat de la famille Bonanno. Interrogé sur ses relations avec la Cosa Nostra, la réponse de Louis Civello Jr fut bref : « C’est ridicule ».