Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

ET PENDANT CE TEMPS LÀ

20 Janvier 2016 , Rédigé par Xav Publié dans #Divers

ET PENDANT CE TEMPS LÀ

UN SOLDAT DE LA FAMILLE DECAVALCANTE CONDAMNÉ A SIX ANS DE PRISON :

Anthony « Whitey » Stango (voir photo), identifié par la justice Américaine comme un soldat de la famille DeCavalcante, a été condamné à six années de prison, après avoir plaidé coupable d’avoir vendu près de soixante dix mille dollars de cocaïne, mais aussi d’avoir planifié un système de « prostitution haut de gamme » à Toms River. Cette condamnation découle, d’une opération lancée contre la famille DeCavalcante en Mars dernier. Anthony Stango est le fils de Charles « Bips » Stango, un Capitaine de la Cosa Nostra, qui avait déménagé depuis plusieurs années du New-Jersey, pour s’installer dans l’État du Nevada. Cette affaire avait révélé, que ce dernier donnait des conseils à son équipe et à son fils, qui les mettait en « garde » de ne pas tomber dans la « cupidité » face à l’argent récolté grâce à la vente de cocaïne. Mais Charles Stango, qui a passé près de la moitié de sa vie derrière les barreaux, ne donnait pas que des conseils, mais aussi des ordres. Selon les procureurs fédéraux, le Capitaine de la famille DeCavalcante, aurait essayé de planifier l’assassinat d’un Soldat, Luigi Oliveri, qui aurait manqué de respect à l’actuel Acting Boss, Francesco Guarraci. Avec l’accord de l’actuel Consilgiere, Arthur Nigro, il aurait fait appel à un gang de motards, allié de la famille DeCavalcante, pour effectuer le contrat. Après avoir reçu son verdict, Anthony Stango exprima des regrets : « Je regrette profondément ce que j’ai pu faire. J’espère devenir par la suite un meilleur père ». Son avocat, Gary Mazzone, a déclaré que son client avait « échoué dans la notoriété entourant le crime organisé », n’hésitant même pas à traiter son père « d’aliéné », l’accusant de ne pas s’être occupé suffisamment de son fils. Le procureur fédéral déclara quant-à lui, que Anthony Stango avait déjà un « passif » dans le crime organisé, accumulant les cambriolages, les violations de probation ainsi que les chèques sans provision.

ET PENDANT CE TEMPS LÀ

L’ANCIEN CONSIGLIERE DE LA FAMILLE GAMBINO EST DÉSORMAIS UN HOMME LIBRE :

En 2008, le FBI lança l’opération Old Bridge contre la famille Gambino. Plusieurs membres de sa hiérarchie furent arrêtés et inculpés de divers charges de racket. Le Consigliere en exercice de la famille Gambino à cette époque, Joseph « Jo Jo » Corozzo (voir photo) fut accusé de plusieurs charges fédérales, dont le trafic de drogue, le racket, mais aussi d’avoir extorqué une entreprise détenue par Joseph Vollaro, un Associé de la famille mafieuse, qui collaborait depuis quelques temps avec la justice Américaine. Quelques mois après son arrestation, Joseph Corozzo négocia avec l’aide de ses avocats un accord de plaidoyer, qui permit à l’ancien Consilgiere de la famille Gambino, de se voir abandonné les charges de trafic de drogue et d’être condamné seulement à quarante six mois de prison. En 2011, soit quelques semaines avant sa libération, Joseph Corozzo, fut inculpé de nouveau, d’avoir orchestré la distribution avec l’aide d’une équipe de Soldats, de la marijuana, de la cocaïne et de l’extasie, qui rallongera au final sa peine de cinq années supplémentaires. Incarcéré dans la prison fédérale de Fort Dix dans le New-Jersey, Joseph Corozzo perdit ses galons de Consgiliere, et fut rétrogradé au rang de Capitaine. Début Janvier, ce dernier sortit d’une maison de transition et est désormais libre de circuler librement dans les rues de New-York. La famille Corozzo a des liens très fort avec la famille Gambino. Son frère Nicholas, surnommé « Little Nick », fut lui aussi arrêté pendant l’opération Old Bridge et condamné à treize ans et demi de prison, qu’il purge actuellement dans le pénitencier de haute sécurité, d’ADX Florence dans l’État du Colorado. Le fils de Joseph Corozzo, est un avocat spécialisé dans la défense des membres de la Cosa Nostra, il avait même défendu son père pendant les différents procès.

ET PENDANT CE TEMPS LÀ

LE FILS DE L’ANCIEN ACTING BOSS DE LA FAMILLE PATRIARCA PLAIDE COUPABLE DE TRAFIC DE DROGUE :

Louis DiNunzio, âgé de vingt neuf ans est un membre de la famille Patriarca, mais il a aussi la particularité d’être le fils de l’ancien Acting Boss, actuellement incarcéré, Anthony DiNunzio (voir photo). La famille Patriarca qui a vu plusieurs de ses membres condamnés à des courtes peines de prison, est en pleine reconstruction, et à commencé, depuis la libération de Carmen « The Big Cheese » DiNunzio à réorganiser ses équipes. Louis DiNunzio, a selon les procureurs fédéraux, avec l’aide de ses Associés, distribué en grande quantité plusieurs kilos de marijuana entre l’État de la Californie et l’État de du Massachussetts. Le FBI était remonté vers Louis DiNunzio après avoir vu sur différents forums sur internet, que la drogue vendue par le Soldat de la famille Patriarca, était considéré comme « très énergisante ». En décidant de plaider coupable, Louis DiNunzio risque au maximum vingt et un mois de prison, mais ces derniers temps, le juge fédéral qui va devoir rendre un verdict dans les prochains jours, a vu arriver sur son bureau de nombreuses lettres de soutient. La première, émane directement du grand-père de Louis DiNunzio, Michael Uva, qui dans sa lettre, décrit Louis DiNunizo comme « une bonne personne, qui a fait une erreur de jeunesse ». Sa mère quant-à elle, déclara que son fils travaille désormais dans le domaine de la construction, et que les trois semaines d’incarcération, qu’il avait effectué dès son arrestation, avait « changé sa vie ».

Partager cet article