Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

NOUVELLES AFFAIRES DANS LA FAMILLE BONANNO

21 Novembre 2015 , Rédigé par Xav Publié dans #Bonanno

NOUVELLES AFFAIRES DANS LA FAMILLE BONANNO

UN CAPITAINE DE LA FAMILLE BONANNO ARRÊTE POUR AGRESSION :

Peter Lovaglio, un Capitaine de la famille Bonanno, a été arrêté la semaine dernière à New-York, après avoir agressé le patron d’un restaurant Japonais. Peter Lovaglio est connu depuis de nombreuses années par les autorités, pour être un proche collaborateur de Gerard Chill (voir photo), un Capitaine de la famille Bonanno, opérant depuis l’État de Floride. En Décembre 2012, Peter Lovaglio avait été arrêté avec ce dernier à l’aéroport de JFK. Gerard Chilli, qui était en probation, ne devait en aucun cas quitter sa résidence de Floride et surtout côtoyer des membres de la Cosa Nostra. A cette époque, Peter Lovaglio était dans la même situation, après avoir été libéré de prison pour extorsion et ses contraintes de libération conditionnelle étaient très strictes. Pour ce « rendez-vous » manqué, le Capitaine de la famille Bonanno sera condamné à deux années de prison supplémentaires. A l’été 2014, son nom ressurgit lorsque The Waterfront Commission of New York Harbor, qui est un organisme de réglementation pour les ports de New-York et du New-Jersey, avait cité le nom de Peter Lovaglio, comme un individu ayant des liens très étroits avec Francis Mangano Jr, un ancien chef des docks qui sera par la suite banni à vie, après qu’une enquête fédérale montrera les ramifications entre Francis Mangano Jr et des mafieux des familles Bonanno et Colombo. Le soir de l’agression, était parti manger au célèbre Takayama Sushi Lounge sur Page Avenue avec d’autres individus non-identifiés. Aux alentours de 2h40 du matin, le Capitaine de la famille Bonanno interpella le propriétaire qui se retourna avant de se faire agresser à plusieurs reprises, coupant son visage et lui aveuglant un œil. Peter Lovaglio avait sans doute trop regarder Donnie Brasco, et pensait comme dans le film qu’après avoir agressé le restaurateur, il pourrait s’en tirer sans problème, mais ce dernier ne se dégonfla pas et alla portait plainte à la police, qui l’arrêta quelques heures plus tard à son domicile. L’identification de Peter Lovaglio s’averra difficile et la plice de New-York, demanda de l’aide à leurs collègues de la lutte contre le crime organisé qui identifièrent formellement le Capitaine de la famille Bonanno. On ne sait pas vraiment pourquoi, Peter Lovaglio a agressé physiquement le restaurateur, mais la police soupçonne le fait que le mafieux était irrité de ne pas recevoir une part des bénéfices de ce restaurant.

NOUVELLES AFFAIRES DANS LA FAMILLE BONANNO

VINCENT ASARO PROFITE DE SA LIBERTÉ :

Malgré un verdict de non-culpabilité contre le Capitaine de la famille Bonanno, les agents fédéraux sont retournés dans les rues de New-York pour surveiller quelques instant Vincent Asaro, qui depuis sa sortie de prison, est retourné habiter dans son domicile du Queens. Dans l’après-midi, une Jeep Sahara se gara devant sa maison et ce fut sans grande surprise, que les agents fédéraux remarquèrent qu’Anthony « Fat Sammy » Valenti (voir photo), fils de Gaspare Valenti, qui était venu apporter son soutient lors du procès de Vincent Asaro, était venu lui rendre une petite visite. Vincent Asaro semblait déjà de auvaise humeur et quand un journaliste d’un célèbre qutodien New-Yorkais avait essayé de lui parlé quand ce dernier sortait ses poubelles, Vincent Asaro rétorqué sèchement : « Je ne parle pas. Je n’ai rien à dire ». Gaspare Valenti qui était accompagné d’un individu non identifié parla plusieurs minutes avec le Capitaine de la famille Bonanno. On ne saura vraiment jamais de quoi ils pouvaient discuter, mais Vincent Asaro fut incarcéré pendant près de deux années, et il serait logique de penser que Gaspare Valenti, lui fasse un point sur la situation actuelle de la famille.

Partager cet article