Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LE PROCÈS DE VINCENT ASARO VA BIENTÔT COMMENCER

17 Octobre 2015 , Rédigé par Xav Publié dans #Bonanno

LE PROCÈS DE VINCENT ASARO VA BIENTÔT COMMENCER

Petite victoire pour Vincent Asaro (voir photo), un Capitaine de la famille Bonanno qui va dans les prochains jours, être jugé pour des délits datant de plusieurs dizaines d’années. En effet, la juge fédérale en charge de cette affaire, Allyne Ross a demandé aux procureurs fédéraux de ne parler en aucun cas des meurtres qui ont suivi le fameux casse de la Lufthansa, qui sera au centre des débats et qui a été immortalisé dans le film de Martin Scorsese, en 1990, Les Affranchis. Les procureurs fédéraux avaient l’espoir de pouvoir faire la relation avec cette série d’assassinats, pour essayer de convaincre le futur jury de condamner plus facilement Vincent Asaro. Le problème, comme le rappelle justement la juge fédérale, est que les preuves apportées pour l’accusation du Capitaine de la famille Bonanno, se concentrent essentiellement sur le case dit de la Lufthansa et non sur les meurtres qui ont été sans doute orchestrés par un Associé de la famille Lucchese, James « Jimmy The Gent » Burke. Les avocats de la défense étaient tout de suite montés au créneau, en expliquant que ce genre de procédé ne permettait pas à leur client d’avoir un procès « équitable ». Alors petite victoire, sans doute oui pour l’équipe de la défense, mais cela, n’empêche que les procureurs fédéraux n’ont pas dis leur dernier mot. Leur témoin clé dans cette affaire, le propre cousin de Vincent Asaro, Gaspare Valenti, est quant-à lui prêt à témoigner dans ce procès fédéral qui mêlera sans doute histoire de famille façon Cosa Nostra à des vrais règlements de comptes familiaux. Gaspare Valenti était en effet un peu le confident du Capitaine de la famille Bonanno et fut un élément primordiale selon la justice Américaine dans ce braquage historique. Il aurait été l’intermédiaire entre Vincent Asaro qui dirigeait à l’époque l'aéroport de JFK à New-York et l’équipe de James Burke accompagné de son bras droit, Thomas DeSimone. La coopération de Gaspare Valenti fut relativement tardive. En effet, il avait attendu de nombreuses années après ce braquage pour commence à coopérer avec la justice Américaine. En été 2013, le FBI avait mené des fouilles au sous-sol de l’ancienne maison de James Burke, ou selon un témoignage qui était resté anonyme, le corps d’un Associé de la famille Lucchese dénommé Paul Katz aurait été enterré.. Après le début des fouilles, Vincent Asaro devenait de plus en plus paranoïaque, faisant même des allers retours devant l’ancien domicile de James Burke et au nez des agents fédéraux. Gaspare Valenti compris alors qu’il pouvait très bien se retrouver du titre de confident de Vincent Asaro à future victime. De leur côté, les avocats de la défense ont prévu l’invraisemblable, ils ont eu l'idée de faire témoigner la femme de Paul Katz. Ce témoignage est forcément stratégique pour la défense, car en effet, la femme de l’Associé de la famille Lucchese, avait déclaré que son mari lui avait dit le soir de sa disparition, qu’il avait rendez vous avec Joseph Allegro, un Associé de la famille Lucchese et proche collaborateur de James Burke. En faisant témoigner la femme de Paul Katz, les avocats de la défense veulent seulement prouver que leur client n’est en aucun coupable du meurtre dont il est accusé. Mais Vincent Asaro n’est pas encore sorti pour autant de tous ses problèmes. En effet, comment justifier le fait que son fils Jérôme, un Capitaine de la famille Bonanno, a été condamné il y a quelques mois à sept ans et demi de prison pour avoir à plusieurs reprises, déterré et ré-enterrer le corps de Paul Katz. De plus, le témoignage de Gaspare Valenti pour déclarant que Vincent Asaro lui avait demandé d’enterrer pour « la première fois » le corps de l’Associé de la famille Lucchese, après « l’avoir tué avec James Burke » reste quand même assez édifiant. A part le témoignage du cousin de Vincent Asaro, les procureurs fédéraux pourront aussi s’appuyer sur la collaboration d’Anthony Ruggiano Jr. Son père, un ancien Soldat de la famille Gambino lui aurait raconté qu’il aurait aidé personnellement Vincent Asaro et James Burke à vendre une partie des bijoux volés lors du fameux casse. Le procès de Vincent Asaro va débuter dans les prochains jours, le 19 octobre.

Partager cet article