Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LE PARRAIN DE LA FAMILLE BONANNO TRANSFÉRÉ DANS UNE AUTRE PRISON FÉDÉRALE

29 Septembre 2015 , Rédigé par Xav Publié dans #Bonanno

LE PARRAIN DE LA FAMILLE BONANNO TRANSFÉRÉ DANS UNE AUTRE PRISON FÉDÉRALE

Vous vous souvenez de John Palazzolo ? C’est un Soldat de la famille Bonanno qui avait fait parler de lui en Avril dernier. Le mafieux âgé de soixante dix sept ans et qui avait été libéré de prison en 2012 après avoir purgé près de dix années pour tentative de meurtre, avait été arrêté par les agents fédéraux pour une simple violation de conditionnelle. Mais cette arrestation a permis selon le FBI et les procureurs fédéraux d’éviter une guerre interne dans la famille Bonanno. En effet, depuis 2013, un nouveau Parrain a été nommé, Michael « The Nose » Mancuso, qui de son pénitencier fédéral ou il purge près de quinze années pour meurtre, était en train de réorganiser les fondements de cette famille, qui était sur le point de « disparaitre » selon la justice Américaine au début des années 2000. Libérable en 2019, son autorité dans la rue reste importante, mais du fait de son incarcération, sa marge de manœuvre reste limitée. Le problème dans une famille dirigée par des individus incarcérés et que certaines personnes peuvent essayer d’en profiter pour prendre le pouvoir. Pendant sa peine d’emprisonnement, et malgré le fait qu’il ait respecté l’omerta, John Palazzolo avait été tout simplement rétrogradé au rang de Soldat, une chose que le vieux mafieux avait mal pris, mais qui en réalité n’est pas une chose tellement surprenante dans la Cosa Nostra. En effet, des membres ayant des responsabilités dans la rue et qui sont incarcérés dans une prison fédérale pour des longues peines, sont moins susceptibles de pouvoir gérer comme il le souhaite leur business et leur équipe. De cette manière, ils sont souvent rétrogradés et un « Acting » Capitaine, est généralement nommé pour continuer à « faire tourner la boutique ». Le problème dans cette affaire, est que John Palazzolo après sa sortie de prison, avait toujours gardé son statut de Soldat, et sa rancœur envers les membres de la hiérarchie était de plus en plus importante. D’après le FBI, il rencontra le Consigliere en exercice, Anthony Rabito, à l’arrière d’un restaurant de New-York en plein milieu de la nuit. Il prit aussi contact avec Franck « Frankie Boy » Salerno, un Soldat de la famille Bonanno, neveu de Michael Mancuso et qui lui servirait de messager en prison. Ces différentes réunions ont d’après les agents fédéraux rien résolu, mais ont démontré que John Palazzolo était « prêt » selon eux à passer « à l’attaque ». Michael Mancuso est actuellement incarcéré dans le pénitencier fédéral de Danburry dans l’État du Connecticut. Une prison de minimum sécurité, une sorte de « Country Club » pour prisonniers fédéraux diront certains membres du FBI. De plus de jouir d’un certain confort en prison, Michael Mancuso n’arrive pas en terre inconnue. En effet, d’autres membres de la famille Bonanno emprisonnés depuis la plus grosse opération orchestrée contre cette borgata au début des années 2000, comme Anthony « Tony Green » Urso, se retrouvent aussi à Danburry. Anthony Urso, un mafieux de la vieille école, qui avait servi temporairement d’Acting Boss après la coopération de Joseph Massino en 2003, avait une manière bien à lui de concevoir les règles de la Cosa Nostra. Un soir dans un club social, Anthony Urso était furieux et sa lâcha en déclarant à des membres de la famille Bonanno dont le Capitaine Louis « Big Louie » Tartaglione (qui coopérait avec les autorités) que le seul moyen d’arrêter la vague des collaborateurs, était de « tuer les femmes et les enfants » des différents repentis, une méthode utilisée par leur cousine Sicilienne, mais que la Cosa Nostra s’était défendu d'appliquer. Après ces enregistrements, Anthony Urso sera condamné à près de dix sept années de prison en 2005. Incarcéré au Métropolitan Center de New-York, John Palazzolo attend patiemment une comparution devant un juge fédéral, pour sa voir s’il retourne en prison ou non. En attendant, Nicole Argentieri, qui est la chef adjointe dans la lutte du crime organisé pour le district de New-York, a convaincu un juge fédéral que les transferts de Michael Mancuso et d’Anthony D’Urso étaient nécessaires pour maintenir la sécurité dans la ville de New-York. Demande acceptée, Michael Mancuso sera transféré dans la prison fédérale de Seagoville au Texas, alors qu’Anthony D’Urso sera lui aussi transféré dans le même Etat, mais dans le pénitencier de Beaumont.

Partager cet article