Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

QUE DEVIENT LA FAMILLE COLOMBO ?

7 Septembre 2015 , Rédigé par Xav Publié dans #Colombo

QUE DEVIENT LA FAMILLE COLOMBO ?

La chute de la famille Colombo à forcément débuté lors de l’été 2008. A cette époque, l’Acting Boss Thomas « Tommy Shots » Gioeli, le Consigliere John Franzese, le Capitaine Dino Calabro et le Soldat Dino Saracino sont inculpés de délits tenant de la loi RICO. De ces arrestations, certains comme Dino Calabro décideront de coopérer avec la justice et permettront au gouvernement fédéral d’avoir une vision plus approfondie de la plus petite des cinq familles New-Yorkaise. Les lourdes condamnations contre les différents accusés quelques années plus tard seront plutôt anecdotiques, tellement la situation de la famille Colombo va prendre une tourne désastreuse jusqu’à imaginer la fin définitive de cette famille historique de la Cosa Nostra. Après ces arrestations, la famille Colombo perdit rapidement pied. Elle nomma à sa tête Ralph DeLeo comme Acting Boss, un présumé membre initié de la Cosa Nostra, qui a passé près de la moitié de sa vie derrière les barreaux et qui est rentré dans le monde souterrain de la Cosa Nostra grâce notamment au fils de Carmine Persico (voir photo), Alphonse qu’il a connu en prison. Mais Ralph DeLeo n’aimait pas ce poste, il y avait selon lui, trop de pression et le ce style de vie ne lui convenait pas tellement. De plus, pour essayer d’éviter les ennuis avec le FBI, il gérait les affaires de la famille Colombo depuis l’État du Massachusetts. Ralph DeLeo ne restera qu'un an au pouvoir, avant d’être inculpé de trafic de drogue et de racket, des charges qui le feront condamné à dix neuf années de prison en 2012. La nomination d’un membre inexpérimenté à la tête d’une des cinq familles de New-York était forcément une erreur de la part de Carmine Perscico, qui nomma en remplacement, un membre de la vieille école, connu de toute la famille par son influence, Andrew « Andy Mush » Russo. Mais les agents fédéraux avaient réservé une nouvelle surprise aux Colombo. En Décembre 2011, nouvelle offensive du FBI, qui arrêta Andrew Russo, ainsi que Benjamin "The Claw" Castellazzo, Richard Fusco, respectivement Underboss et Consigliere fraichement nommés de la famille mafieuse, mais aussi d’autres membres, tous inculpés de divers délits pouvant les amener à terminer leur vie derrière les barreaux. L’un d’entre eux, Reynold Maragni, un Capitaine, décidera de collaborer avec la justice, en portant un micro dans sa Rolex. Pris de panique, Andrew Russo décida de remplacer Richard Fusco par Thomas « Ton Mix » Farese, un Capitaine opérant depuis la Floride. Mais dans la malchance, ce dernier se fit inculpé un mois plus tard grâce notamment au témoignage de Reynold Maragni (Thomas Farese sera finalement acquitté un an plus tard et occuperait toujours les mêmes fonctions à l’heure actuelle). Après toutes ces inculpations, les Colombo se payaient le luxe d’être l’une des familles ou le nombre d’informateurs était le plus importants. Après chaque arrestation, on apprenait que la plupart de ses membres retournaient leur veste et décider de coopérer pour éviter une longue peine de prison. Mais la famille Colombo, même affaiblie, comptait encore dans ses rangs des mafieux qui respectaient l'omerta. Grâce à des bons accords de plaidoyer, très généreux de la part des procureurs, la hiérarchie de la famille, fut relativement épargnée. Andrew Russo sera condamné à trente trois mois de prison en 2013 et est désormais un homme libre. Benjamin Castellazzo sera quant-à lui condamné à près de cinq années de prison et aurait été depuis peu libéré en conditionnelle, seul Richard Fusco, décédera de causes naturelles à son domicile en Septembre 2013.

QUE DEVIENT LA FAMILLE COLOMBO ?

Et aujourd’hui ?, plus personne ne parle de la famille Colombo. Alors oui, elle fut dévastée et ne compterait à ce jour que moins d’une soixante dix membres actifs, mais elle est toujours présente et continue à opérer à New-York. En fait, la famille Colombo est en train de devenir comme la famille DeCavalcante dans le New-Jersey. Dévastée au début des années 2000, elle est aujourd’hui l’une des familles les plus stables de la Cosa Nostra aux États-Unis. Il ne faut pas crier victoire trop vite dans la lutte contre la Mafia. Généralement après chaque arrestation, les procureurs ont tendance à déclarer que la famille est détruite, cette information est reprise alors par les médias qui font croire au public que la justice Américaine à réussit à détruite une famille historique de la Cosa Nostra. Salvatore Gravano l'ancien Underboss de la famille Gambino au début des années 1990, avait déclaré au FBI alors qu'il coopérait : "On fait profil bas pendant dix ans, le gouvernement nous oublie et on revient deux fois plus fort" et c’est exactement ce qui se passe actuellement avec la famille Colombo. En fin de compte, elle ne fait que subir ce que la famille Bonanno à pu subir au début des années 2000 après l’arrestation de Joseph Massimo et au final quand est-il ? elle est toujours active. Dernièrement, on apprenait que le Capitaine de la famille Colombo, Luca DiMatteo avait été arrêté avec son neveu, pour avoir racketté pendant plusieurs années une entreprise de construction, signe que cette dernière a toujours des équipes bien en place dans différents secteurs. Carmine Persico est toujours le Parrain officiel, malgré son incarcération à perpétuité. Même si son pouvoir a beaucoup diminué au fil des années, il reste que le nom de Persico dans les rues de New-York à encore une énorme influence. Le Capitaine, Théodore Persico Jr neveu de Carmine Perscio a été condamné récemment à douze années de prison pour conspiration de meurtre.Dans la famille Colombo, il suffit de porter le bon « nom », pour avoir une telle influence qu’il n’est pas forcément nécessaire de devenir un membre intronisé de la Cosa Nostra. L’exemple type, Michael Persico (voir photo). Ce dernier qui est le fils de l’emblématique Parrain a toujours soit disant « refuser » de participer aux affaires criminelles des Colombo comme son père Carmine et son frère Alphonso, et pourtant. En 2012, le FBI l’inculpa de racket, de prêt usuraire et de sa participation dans au moins deux meurtres. Finalement aprs des mois de négociation, les procureurs lui proposèrent de plaider coupable seulement de prêt usuraire, ce qu’il accepta difficilement. Michael Persico, devrait alors être condamné dans les prochaines semaines à une peine allant de 37 à 46 mois de prison, une petite tape sur les doigts.

Partager cet article