Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LE PARRAIN DE LA FAMILLE DECAVALCANTE EST DÉCÉDÉ

10 Août 2015 , Rédigé par Xav Publié dans #DeCavalcante

LE PARRAIN DE LA FAMILLE DECAVALCANTE EST DÉCÉDÉ

Le Parrain de la famille DeCavalcante, Giovanni « John The Eagle » Riggi, est décédé de causes naturelles à son domicile à Edison dans l’État du New-Jersey, il avait quatre vingt dix ans. Sur le papier il était encore considéré comme le Boss officiel, mais en réalité, Giovanni Riggi ne contribuait plus depuis quelques années aux affaires courantes de la famille. Ce dernier a commencé sa carrière criminelle, en gravitant autour de l’un des Parrains emblématique, Simone « Sam The Plumber » DeCavalcante. Pour sa faculté à rapporter beaucoup d’argent et à respecter les principes fondamentaux de la Cosa Nostra, Giovanni Riggi devint très rapidement un leader incontesté qui reprit sans grande surprise les reines de la famille DeCavalcante en 1982. Sam DeCavalcante répétait souvent à ses membres que sa famille n’était en aucun cas différente des familles New-Yorkaise, qui prenaient toutes les décisions et pendant sa prise de pouvoir il avait énormément fait augmenter les effectifs de sa borgata. Dès sa prise de fonction, Giovanni Riggi développa les rackets de la famille et se vantait même de contrôler tout le « bâtiment dans le New-Jersey ». De plus, il travaillait en étroite collaboration avec la famille Gambino et en particulier avec son Parrain John Gotti. Les deux hommes se connaissaient très bien et plusieurs fois, la famille New-Yorkaise demanda des « services » aux DeCavalcante. L’un d’entre eux, consistait à assassiner un partenaire en affaire de John Gotti, Fred Weiss en 1989. Ce dernier venait d’être libéré sous caution après avoir été inculpé de trafic de déchets, qui avait mis en lumière l’association malsaine qu’entretenait cet homme d’affaires avec des membres de la Cosa Nostra. Après son arrestation, John Gotti prit de panique, avait la certitude que Fred Weiss, pour éviter une longue peine de prison, allait finir par collaborer. Alors qu’il sortait de son immeuble pour rejoindre son véhicule, Fred Weiss fut pris en embuscade par deux individus qui seront identifiés par la suite comme étant Anthony Capo et Vincent Palermo (les deux hommes seront par la suite initiés dans la Cosa Nostra) et exécute de plusieurs balles dans la tête. Ce meurtre permettra de renforcer les liens entre les deux familles, mais elle viendra hanter quelques années plus tard Giovanni Riggi. Cette même année, en 1989, GiovannI Riggi fut inculpé de racket lié essentiellement aux contrôles des syndicats avec plusieurs membres de sa famille, mais le Parrain ne paniqua pas. Quand les agents fédéraux arrivèrent à son domicile pour l’arrêter, Giovanni Riggi, demanda avant de se faire menotter, de prendre une douche et de pouvoir porter un costume. La scène semblait surréaliste mais bien réelle, quand le Boss des DeCavalcante arriva au Métropolitan Center de New-York pour se faire incarcérer, les mafieux qui attendaient dans une cellule adjacente se levèrent tous pour le saluer, par respect. Finalement, GiovannI Riggi sera condamné à douze années de prison et malgré son incarcération, le Parrain de la famille DeCavalcante nomma au poste d’Acting Boss différents Capitaines. Le premier fut John D’Amato, qui sera assassiné en 1992 en raison de son homosexualité. Ce dernier sera remplacé par Giacomo « Jack » Amari qui décèdera lui aussi par la suite d’un cancer en 1997. A partir de 1995, GiovannI Riggi composa un panel de trois Capitaines pour gérer au jour le jour les activités criminelles de la famille. Il était composé de Vincent Palermo, Girolamo Palermo (N'avait aucun lien de parenté avec Vincent Palermo) et Charles Majuri. Tout allait pour le mieux jusqu’en 1999, il ne restait alors plus que trois années à purger pour GiovannI Riggi avant de devenir un homme libre, mais ce fut le moment choisi par le FBI pour lancer une grosse offensive contre les DeCavalcante. Cette année là, près d’une quarantaine de membres et Associés furent arrêtés. Risquant pour la plupart des longues peines de prison, certains membres de hauts rangs décidèrent de collaborer, ce qui entraina de nouvelles inculpations pour GiovannI Riggi dont le meurtre de Fred Weiss. Face à la perspective de terminer sa vie derrière les barreaux, GiovannI Riggi plaida coupable et avoua même devant un tribunal fédéral avoir donné l’ordre de tuer l’ancien entrepreneur : « Nous avons convenu qu’il devait être assassiné. Face à cet accord, il a été tué » déclara t’il. Devenant très malade, le juge sera indulgent et repoussera sa date de sortie en 2012. Depuis le temps et jusqu'à sa sortie, GiovannI Riggi ne pesait plus tellement dans les affaires courantes de la famille DeCavalcante. Son ancien bras droit Francesco Guaraci l’avait déjà remplacé depuis quelques années en tant qu'Acting Boss et prenait de lui même toutes les décisions. Pour son avocat, GiovannI Riggi avait beaucoup aidé sa communauté dans la construction de terrains de baseball, mais aussi en donnant son temps et son argent dans les œuvres caritative : « Les personnes de son quartier (Elizabeth) l’aimaient. Personne ne coopérait car il résolvait tous les problèmes » déclara t’il.

Partager cet article