Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN CAPITAINE DE LA FAMILLE LUCCHESE VEUT UN NOUVEAU PROCES

11 Juillet 2015 , Rédigé par Xav Publié dans #Lucchese

UN CAPITAINE DE LA FAMILLE LUCCHESE VEUT UN NOUVEAU PROCES

Reconnus coupables en Juillet 2014 d’avoir siphonné les comptes d’une société basée au Texas dénommée « First Plus », Nicodemo Scarfo Jr (voir photo), fils de l’ancien Parrain de la famille de Philadelphie Nicodemo Scarfo Sr, Capitaine de la famille Lucchese et son Associé Salvatore Pelullo, cherchent par tous les moyens possibles d’avoir un nouveau procès dans cette affaire. Dans une lettre adressée au juge fédéral qui pendra sa décision le 17 Juillet prochain, l’avocat de Nicodemo Scarfo Jr, Michael Riley, déclara que les procureurs fédéraux avaient oublié de parler d’une « option facultative » dans cette affaire, une preuve qui aurait pu mettre en cause directement deux membres de la Mafia Russe, qui avaient travaillé comme prestataire pour cette société. L’Associé de la famille Lucchese, Salvatore Pelullo déjà connu de la justice Américaine pour des précédentes condamnations de fraude, est marié avec une femme d’origine Ukrainienne, qui selon l’avocat, connaissait très bien les deux individus : « Les connexions avec la Mafia Russe et First Plus sont beaucoup plus importantes que celle avec l’Oncle Vic (Vittorio Amuso était l'ancien Parrain de la famille Lucchese. Vittorio Amuso avait lui aussi été accusé avec le père de Nicodemo Scarfo Jr dans cette affaire , mais purgeant déjà tous les deux des peines de prison à perpétuité, les procureurs avaient décidé d'annuler les poursuites à leur encontre) ». Selon ce dernier, cet « oubli» de la part des procureurs fédéraux de pas avoir parlé de la possible relation des gérants de la société First Plus avec deux individus liés à la Mafia Russe, n’a pas permis à Michael Riley de défendre « correctement » son client et de ce fait convaincre le jury que le réel coupable dans cette affaire n’était pas Nicodemo Scarfo Jr. Toujours selon l’avocat, les agents fédéraux étaient bien sûr au courant des relations qu’entretenait Salvatore Pelullo avec la Mafia Russe, mais ces derniers ne voulaient privilégié qu'une seule piste, celle de la famille Lucchese et l'intimidation des deux accusés auprès des employés de la société First Plus. « Le fait de ne pas avoir parlé d’une possible association avec une autres organisation criminelle, n’a pas permis à mon client d’avoir toutes ses chances dans ce procès » déclara Michael Riley. Pour y voir un peu plus clair, il faut se concentrer sur la personnalité des deux individus liés à la Mafia Russe, Omelyan et Stepan Botsvynyuk. Ces derniers qui étaient propriétaires de différentes entreprises de nettoyage, travaillaient en étroite collaboration avec plusieurs sociétés dont First Plus et en particulier avec le sulfureux Salvatore Pelullo. Les frères Botsvynyuk, connus depuis de nombreuses années par la justice Américaine, avaient été pris dans une enquête fédérale au début des années 2000, une affaire qui s’était soldée par une condamnation à près de vingt ans de prison en 2011 pour les deux frères, pour plusieurs charges tenant de la loi RICO. Mais curieusement dans les dossiers de la justice concernant l'affaire First Plus, leurs noms n’avaient jamais été mentionnés. Pendant leur procès, un témoin avait déclaré que les frères Botsvynyuk utilisaient couramment la menace et la violence physique voir sexuelle auprès de leurs employés pour arriver à leur fin, des employés qui pour la plupart étaient arrivés illégalement sur le sol Américain, après avoir été promis à un bel avenir. L’avocat de Nicodemo Scarfo Sr a prétexté dans sa lettre écrite au juge fédéral, que tous les éléments concernant les deux frères et de leur relation supposée avec la société First Plus, n’avaient jamais été donnés par les procureurs pour préparer au mieux la défense des deux accusés. Pour se justifier, le procureur fédéral Norman Gross, essaya d'apporter une réponse en répliquant que l’affaire des frères Botsvynyuk n’avait aucune relation avec celle de Nicodemo Scarfo Jr et Salvatore Pelullo. En effet, pour le procureur fédéral, les frères Botsvynyuk avaient été inculpés et condamnés dans une affaire de « trafic d’êtres humains » et pour avoir extorqué plusieurs milliers de dollars auprès de leurs employés. Si le juge fédéral en charge de cette affaire, refuse de réviser ce procès, Nicodemo Scarfo Jr pourrait être condamné dans les prochains jours à près de trente ans de prison. Après cette affaire, le Capitaine de la famille Lucchese sera toujours sur le coup d’une inculpation dans une autre enquête fédérale concernant une opération lancée par le FBI en 2010 sur la famille Lucchese, l’opération Heat. La plupart des accusés dans cette affaire, tous des membres hauts placés dans la hiérarchie de la famille Lucchese, avaient décidé de plaider coupable il y a quelques semaines, d'avoir gagné des millions de dollars illégalement grâce aux paris sportifs.

Partager cet article