Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LES MEMBRES DE LA COSA NOSTRA QUI ONT REFUSÉ DE COLLABORER AVEC LA JUSTICE - PARTIE 1

29 Juillet 2015 , Rédigé par Xav Publié dans #Divers

LES MEMBRES DE LA COSA NOSTRA QUI ONT REFUSÉ DE COLLABORER AVEC LA JUSTICE - PARTIE 1

La Cosa Nostra aujourd'hui n'est plus la même organisation criminelle qu'il y a plusieurs décennies. La mentalité de ces membres a beaucoup changé et certains n'hésitent plus à collaborer avec la justice pour éviter des longues peines de prison. Mais comme dans chaque organisation, il y a encore des irréductibles, des mafieux qui ont prêté serment d’allégeance à l'omerta et qui pour rien au monde ne trahiraient les règles fondamentales de la Cosa Nostra. Petit tour d'horizon :

James « Little Guy » Ida – Genovese : Initié dans la Cosa Nostra à la fin des années 1970, James Ida rejoignit en tant que Soldat l’équipe d’une ancienne légende de la famille Genovese, Matthew « Matty The Horse » Ianniello. Très actif dans différents domaines comme l’extorsion et le racket, James Ida sera nommé en quelques années seulement, Capitaine en remplacement de Matthew Ianniello incarcéré, puis Consigliere au début des années 1990. James Ida supervisera directement tous les stands liés à la traditionnelle fête Italienne qui se déroule chaque année dans les rues de Mulbery Streets et de Little Italy, le San Gennaro. D’après le FBI, la famille de la Cosa Nostra exigeait personnellement près de quatre mille dollars aux vendeurs qui voulaient s’installer, collectant de ce fait des centaines de milliers de dollars pour le compte de la famille Genovese. Le racket des familles de la Cosa Nostra sur cette célèbre fête était tellement important, que le maire de l’époque, Rudolph Giulani, avait menacé de l’interdire, les mafieux n’hésitant pas non plus à prendre une partie des dons des participant destinés à la base à l’église catholique et aux diverses institutions de charitables. En 1996, James Ida fut inculpé avec plusieurs membres de la famille Genovese et inculpé de charges tenant de la loi RICO dont différents meurtres. Face à ses accusations, les procureurs fédéraux proposèrent à James Ida une peine de quinze ans de prison en échange d’une collaboration, une offre qu’il refusa sans sourciller. Reconnu coupable, James Ida sera condamné à une peine de prison à perpétuité incompressible qu’il purge actuellement dans le pénitencier fédéral d’Otisville dans l’État de New-York.

LES MEMBRES DE LA COSA NOSTRA QUI ONT REFUSÉ DE COLLABORER AVEC LA JUSTICE - PARTIE 1

Philip Narducci – Capitaine – Philadelphie : Soldat de l’ère Scarfo, Phil Narducci provient d’une famille dévouée entière à la Cosa Nostra. Le père de Phil Narducci, Frank Narducci, était un gangster très haut placé dans la famille de Philadelphie. Après avoir participé à l’assassinat de l’ancien Parrain Philip Testa en 1981, ce dernier sera assassiné par Nicodemo Scarfo Sr en représailles. Malgré cette situation, Phil Narducci restera célèbre à l’ancien Parrain sanguinaire et continuera à exécuter des contrats pour le compte de la Cosa Nostra. C’est pour l’un de ses nombreux assassinats, que Phil Narducci sera inculpé au milieu des années 1980 et condamné à près de quarante années en 1989. Libéré en 2012, après avoir passé plus de vingt ans derrière les barreaux, Phil Narducci a commencé dès sa libération, à travailler dans des affaires légitimes avec des membres de sa vraie famille, en prenant le contrôle de plusieurs boîtes de nuit. D’après les procureurs fédéraux, ces nombreuses années d’incarcération n’ont pas changé la mentalité de Phil Narducci, qui dans l’ombre, avec l’aide de son frère et de mafieux de la vieille école venant de l’époque Scarfo, auraient établi des points d’ancrage dans les rues avec pour but de reprendre le contrôle de la famille.

LES MEMBRES DE LA COSA NOSTRA QUI ONT REFUSÉ DE COLLABORER AVEC LA JUSTICE - PARTIE 1

Anthony « Bruno » Indelicato – Soldat – Bonanno : Fils d’un ancien Capitaine de la famille Bonanno, Alphonse « Sonny Red » Indelicato, Anthony Indelicato aurait selon le FBI participé à l’assassinat de Carmine Galante, Parrain des Bonanno en 1979. Après le meurtre de son père et de deux autres Capitaines en 1981, en raison d'une lutte de pouvoir qui s’était créé après l’assassinat du Parrain entre deux factions, Anthony Indelicato tomba en disgrâce et se cacha pour éviter de se faire exécuter. Accro aux drogues dures et en particulier à la cocaïne, et devant de plus en plus paranoïaque, il obtint un sursis après les arrestations écoulant de l’infiltration menée par l’agent spécial du FBI, Joseph D.Pistonne. Finalement, en 1986, Anthony Indelicato, sera inculpé dans le procès dit de la Commission et condamné à près de quarante années pour le meurtre de Carmine Galante (les autres tireurs dans cette affaire avaient tous été assassinés). Libéré de prison en 1998, Anthony Indelicato retournera dans les rues de New-York et reprendra l’ancienne équipe de son père, mais sera de nouveau incarcéré brièvement pour une violation de conditionnelle. Une nouvelle fois libéré en 2001, la justice Américaine soupçonnera Anthony Indelicato d’avoir participé au meurtre d’un Associé de la famille de Bonanno, Frank Santoro. En 2008, Anthony Indelicato sera condamné à vingt années de prison pour meurtre, une peine qu’il purge actuellement dans le pénitencier fédéral de Fort Dix dans l’État du New-Jersey.

Partager cet article