Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LA FAMILLE GENOVESE DANS LE COLLIMATEUR DU FBI ?

22 Mai 2015 , Rédigé par Xav Publié dans #Genovese

Les différentes opérations menées par le FBI ces derniers mois contre la famille Genovese, ont montré qu'elle restait l’une des familles les plus actives de la Cosa Nostra au moins à New-York. Considérée comme la « Rolls Royce » du crime organisé, la famille Genovese qui est connue pour sa grande discrétion à quand même montré certaines faiblesses en démontrant à la justice Américaine, qu’elle était encore très active dans différents domaines comme le traitement des déchets, mais aussi dans le trafic de drogue avec l’une de ses cousines, la ‘NDrangheta. Cette démarche effectuée par la famille Genovese est en adéquation avec les autres familles de New-York, comme la famille Gambino par exemple qui ont repris ces dernières années une collaboration très étroite avec d'autres organisations criminelles implantées en Italie dans le trafic de stupéfiants. The Cucino a Modo Moi est l’un des nombreux restaurants Italiens se situant dans le Queens, mais qui à une particularité par rapport aux autres, elle servait de façade à la Cosa Nostra pour s’adonner à des activités illicites. Pour la justice Américaine, il est clair que ce restaurant était le « centre de commandement » d’un trafic de drogue international. Dans la soirée et dans la journée, cela pouvait être restaurant « respectable », mais pendant les heures perdues, la famille qui tenait le restaurant, tous d’origine Calabraise, s’adonnait au trafic de drogue, en cachant de la cocaïne dans des boites de Yucca. Pour une organisation criminelle comme la 'NDrangheta déjà bien présente dans de nombreux Pays dans le monde entier, cela n’est pas très surprenant que ses tentacules puissent avoir atteint les États-Unis, cette dernière possédant déjà de nombreux membres opérationnels au Canada. Pour la famille Genovese, cela peut s’avérer un peu plus étonnant. Depuis le décès de leur Parrain emblématique Vincent « The Chin » Gigante, la famille Genovese a composé sa hiérarchie en nommant différents Capitaines expérimentés, tournant de façon régulière pour éviter une pression des agents fédéraux, mais certains membres peuvent être dans le collimateur de la justice Américaine plus que d’autres. Petit tour d’horizon des membres les plus influents de la famille Genovese et qui ne sont pas incarcérés : Liborio « Barney » Bellomo : Parlant couramment l’Italien, Liborio Bellomo a été initié dans la Cosa Nostra dès l’âge de vingt ans, faisant de ce fait l’un des mafieux les plus jeunes à être intronisé dans la Mafia Italo-Américaine. Après l’incarcération de Vincent Gigante, Liborio Bellomo était un « successeur logique » à l’ancien Parrain, mais inculpé de plusieurs charges tenant de la loi RICO en 1996, il fut condamné à près de dix années de prison (En 2006, une année avant sa sortie, Liborio Bellomo plaidera coupable d’une accusation de fraude postale et sera condamné à une année supplémentaire). Libéré en 2008, Liborio Bellomo a su garder un profil très bas en restant sous le radar du FBI. Un profil tellement discret que certains spécialistes s’accordent à dire qu’ils tirent les ficelles dans l’ombre sans veiller le moindre soupçon. Ernest Muscarella peut être considéré comme une autre possibilité pour diriger la famille Genovese. Ancien Soldat dans l’équipe d’Anthony « Fat Tony » Salerno, il deviendra après son incarcération dans le procès dit de « La Commission », le successeur tout désigné pour reprendre son équipe.Très actif dans les domaines de la construction et des jeux, il serait un personnage central de la famille, très apprécié pour rester loin de la surveillance du gouvernement fédéral. Pendant l’incarcération de Vincent Gigante il avait servit de « messager » et avait même été promu Acting Boss au début des années 2000. Il est soupçonné par les agents fédéraux d’avoir été dans un panel de décision avec de deux autres mafieux après sa sortie de prison en 2007 pour gérer les affaires courantes de la famille Genovese. Daniel « The Lion » Leo, avant son arrestation en 2007, personne n’avait vraiment fait très attention à cet individu. Pour ses voisins, c’est quelqu’un de chaleureux, prêt à rendre service à nimporte qui, une personne sans histoire. Que ce fut alors la surprise quand ces derniers virent alors Daniel Leo qui venait tranquillement de terminer son jogging matinal, arrêté devant chez lui par plusieurs agents fédéraux, une sène digne de la série télévisée The Sopranos diront certains. En réalité, Daniel Leo avait déjà une carrière criminelle bien remplie avant son arrestation. Membre du célèbre Purple Gang, il sera très vite initié au sein de la famille Genovese et montrera très rapidement les échelons en devenant un Capitaine dans les années 1980, puis sera nommé Acting Boss en 2005. Inculpé de prêt usuraire et d’extorsion, il plaidera coupable en 2008 et sera condamné à cinq années d’emprisonnement (Comme Liborio Bellomo, il plaidera de nouveau coupable pendant son incarcération et sera condamné à dix huit mois supplémentaires pour des charges de racket). Libéré en Janvier 2013, sa position actuelle au sein de la famille Genovese reste inconnue, Daniel Leo doit faire face actuellement à des contraintes très strictes sur la liberté surveillée. Dominick « Quiet Dom » Cirillo : Libéré en 2008, Domick Cirillo a longtemps occupé des postes à responsabilité au sein de la famille Genovese. Il fut nommé à un moment Acting Boss, mais des problèmes de santé sans doute liés au stress de ces nouvelles fonctions et de la surveillance accrue du FBI avaient contraint Dominick Cirillo d’abandonner son poste. Une fois ses contraintes sur la libération terminée, ce dernier reprendra son ancien poste de Consigliere. Agé de quatre vingt six ans, et étant l’un des membres les plus respectés de la famille Genovese, Dominick Cirillo reste encore un personnage influent, capable de gérer les affaire criminelles de la famille mafieuse. Laurent « Little Larry» Dentico : Vous croiserez cette personne dans la rue, jamais vous soupçonnerez une seule seconde que ce dernier était un membre intronisé de la famille Genovese depuis des décennies. Mesurant un peu plus d’un mètre cinquante, Laurent Dentico a embellie sa carrière criminelle en se spécialisant dans le prêt usuraire ce qu’il le mènera à différentes reprises en prison dont une condamnation à cinquante et un mois en 2006.

Partager cet article