Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

L'UNDERBOSS DE LA FAMILLE DE DETROIT - "LE MAFIEUX EN COL BLANC LE PLUS RESPECTÉ DES ÉTATS-UNIS"

8 Mars 2015 , Rédigé par Xav Publié dans #Detroit

L'UNDERBOSS DE LA FAMILLE DE DETROIT - "LE MAFIEUX EN COL BLANC LE PLUS RESPECTÉ  DES ÉTATS-UNIS"

La Cosa Nostra n’a pas que dans ses rangs, des tueurs de sang froid, qui rackettent des individus en utilisant la menace et la violence, elle a aussi des criminels en col blanc, moins susceptibles de commettre des meurtres, mais qui rapportent des millions de dollars à la leur famille respective. Dans la famille Gambino, nous avons par exemple, Richard Martino et son ami Salvatore LoCascio, (fils de l’ancien Consigliere de la famille Gambino sous l’ère Gotti, Frank LoCascio) qui ont gagné des centaines de millions de dollars en créant un site pornographique, qui demandait les numéros de cartes de crédit aux utilisateurs pour avoir accès à différents contenus et prélever sans leur consentement des milliers de dollars sur leur compte. Cette arnaque fit condamnée Richard Marino à près de neuf ans de prison en 2006, il fut libérable en Juillet 2014. Mais cette condamnation montra une chose, que certains membres de la Cosa Nostra n’utilisent pas forcément la violence pour arriver à leur fin. Au mois de Février, on apprit qu’Anthony « Tony Chicago » LaPiana , l’Underboss de la famille de Détroit, avait vendu légalement son entreprise de pharmaceutique située à Détroit pour près de cinquante millions de dollars. Les membres de la Cosa Nostra avec l’argent gagné illégalement, investissent la plupart d’entre eux dans des affaires légitimes, rapportant un revenu mensuel pour leur « famille ». Anthony « Tony Chicago » LaPiana, un mafieux de la vieille école, un gangster à « col blanc », ancien protégé de Giacomo Tocco (voir photo), et neveu par mariage, à une si grande popularité au sein de la famille, que certains pensent que c‘est lui qui tire en réalité les ficelles derrière, Jackie Giacalone. Depuis le début de sa carrière criminelle qui remonte à plusieurs décennies, Anthony LaPiana n’a été reconnu coupable d’aucun crime et n’a passé alors de ce fait aucune nuit en prison. Soupçonné dans plusieurs meurtres et des disparitions dont celle du célèbre syndicaliste des Teamster Jimmy Hoffa et dans celui de Allen Dorfman en 1983, Anthony LaPiana a su malgré sa position dans la famille de Détroit, rester sous le radar des agents fédéraux : « Anthony LaPiana est extrêmement intelligent et l’un des meilleurs gangsters en col blanc des États-Unis ». Anthony LaPiana a commencé sa carrière criminelle à Chicago en côtoyant des mafieux qui deviendront des années plus tard des membres importants de la Outfit, la famille de la Cosa Nostra qui contrôle une partie de l’État de l’Illinois. Il se fit très ami avec John « No Noze » DiFronzo, qui fut le Parrain de la famille de Chicago pendant plusieurs années, après avoir été remplacé par Salvatore DeLaurentis dernièrement. Anthony LaPiana déménagea vers Détroit en raison d’un mariage avec la fille d’un Capitaine de la famille à cette époque, Vincent « Little Vince » Melli. Les « Meli », une famille entièrement dévouée à la Cosa Nostra et qui ont eu plusieurs membres travaillant pour le « Partnership » (Surnom donné à la famille de Détroit). Vincent Meli avait des liens de parenté avec Jack « Giacomo » Tocco, Boss emblématique de la famille de Détroit pendant de nombreuses années et qui décéda de causes naturelles en 2014. Les liens du sang sont très importants dans cette famille, et évitent que les membres de cette organisation criminelle puissent collaborer. En effet, il est beaucoup plus difficile de coopérer avec les agents du FBI pour mettre en prison son père, son oncle ou encore son fils, que de mettre un mafieux lambda d’une famille assez importante que celle de Détroit. Très proche des Teamsters, Anthony LaPiana s’était identifié comme « représentant » des familles de Chicago et de Détroit à Jackie Presser, président d'une section locale au début des années 1980 et qui collaborait secrètement avec le FBI. Il déclara que l’actuel Underboss de la famille de Détroit, lui avait fait pression pour récupérer une dette envers un autre membre de Teamsters et associé de la Outfit, Dominic Senese. Avant qu’il ne puisse témoigner, Jackie Presser décéda d’une crise cardiaque en 1988. En 1984, Ralph Proctor, un membre des Teamsters et ancien proche de Jimmy Hoffa, déclara à sa femme, qu’il allait à une réunion d’affaire avec un certains « Tony », reconnu par cette dernière comme Anthony LaPiana, et qu’il reviendrait « vers 23h pour les infos du soir », il ne reviendra jamais et cette affaire ne fut jamais résolue. Deux ans plus tard, Anthony LaPiana sera intronisé en récompense de son « excellent travail » dans la famille de Détroit, en même temps que le neveu de Jack Tocco, Peter Tocco, qui est actuellement identifié comme un Capitaine de la famille. En 1998, lors du procès de Jack Tocco, un témoin déclara que Jack Tocco lui avait dit que « tous les problèmes avec les syndicats étaient réglés par Anthony (LaPiana) ».

Partager cet article