Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN ASSOCIE DE LA FAMILLE GENOVESE DÉDOMMAGÉ PAR LA JUSTICE

7 Janvier 2015 , Rédigé par Xav Publié dans #Genovese

UN ASSOCIE DE LA FAMILLE GENOVESE DÉDOMMAGÉ PAR LA JUSTICE

Mario « Baker » Fortunato (voir photo), a toujours été identifié par la FBI comme étant un Associé de la famille Genovese, mais un soir de 1994, tout bascula pour cet artisan boulanger. Cette nuit là, en pleine partie de cartes, deux individus rentrèrent dans un club social détenu par la famille Genovese et tirèrent à plusieurs reprises sur le Soldat Sabatino Lombardi. Très vite, Carmine Polito, qui selon certaines sources, était « un joueur dégénéré », qui devait des milliers de dollars au Soldat de la famille Genovese et Mario Fortuanto furent très vite accusés par la justice d’avoir commandité ce meurtre. Quatre ans plus tard et en partie grâce à l’aide Michael « Cookie » D’Urso, un Associé de la famille, qui collaborait avec la justice après avoir été arrêté pour un meurtre mafieux, Carmine Polito et Mario Fortunato furent condamnés à la prison à perpétuité en 2003. En 2005, les deux Associés furent rejugés et seul Mario Fortunato fut condamné de nouveau à la prison à vie. Finalement après une longue bataille judiciaire, le boulanger du Queens, sera finalement acquitté des charges retenues contre lui en 2010 par la Cour Suprême de l’État de New-York. Mario Fortunato sortit libre de prison après y avoir passé près de vingt deux mois derrière les barreaux. Mais ce dernier, ne s’arrêta pas d’avoir retrouvé sa liberté. A cause de la justice Américaine, l’Associé de la famille Genovese à perdu une partie de sa vie et avec l'appui de ses avocats, demanda plusieurs millions de dollars de compensation à un tribunal de New-York. L’année dernière, Mario Fortunato avait fait pression sur les autorités judiciaires, en déclarant qu’il irait « plus loin », si cette affaire n’était pas réglée très rapidement. Fin décembre, Mario Fortunato se présenta avec sa famille devant un juge de New-York pour recevoir la somme attribué pour son préjudice. L’Associé de la famille Genovese qui réclamait plusieurs millions de dollars, sera dédommagé à hauteur de 330 000 mille dollars, une somme que Mario Fortunato accepta, tout en sortant du tribunal grand sourire. Du côté des victimes, et en particulier pour Michael D’Urso, l’ancien Associé de la famille Genovese, qui avait décidé de collaborer avec la justice, ce verdict à un gout assez amer. Ce dernier, qui garde encore des traces de la fusillade, en ayant des fragments de balles dans son cou, était assez étonné de ce verdict : « Je suis choqué, c’est une honte totale. Mon cousin est mort à coté de moi et ma famille est obligée de voir cet individu (Mario Fortunato), se balader tranquillement dans la rue tous les jours ». Michael D’Urso, qui vit dans le programme de protection des témoins, allait devenir un Affranchi de la famille Genovese, mais une accusation de meurtre le poussa à collaborer avec la justice. Les jours suivants l’assassinat de son cousin, Michael D’Urso, avait demandé à son supérieur l’autorisation de tuer les deux individus (Mario Fortunato et Carmine Polito), mais finalement la hiérarchie de la famille avait refusé le contrat, Michael D’Urso devait donc vivre avec ses remords. Toujours d’après l’ancien Associé de la famille Genovese, Mario Fortunato, a toujours eu un comportement indigne avec sa famille, se souvenant d’une anecdote, ou ce dernier qui était en train de jouer aux cartes avec le père de Michael D’Urso, aimait bien l’humilier en public, s’asseyant à coté de lui, et le frappant même sur sa tête de temps en temps. Il y a beaucoup d’aigreur de la part de Michael D’Urso contre Mario Fortunato, et le fait que la famille Genovese ai toujours refusé d’approuver l’assassinat des deux Associés, a pu sans aucun doute poussé Michael D’Urso a collaborer avec la justice Américaine pour se venger à sa manière : « Il a échappé à une condamnation pour meurtre, et maintenant, il a gagné à la loterie » ironisa l’ancien Associé de la famille Genovese.

Partager cet article