Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

TOUT EST BON POUR SORTIR PLUS RAPIDEMENT DE PRISON

19 Janvier 2015 , Rédigé par Xav Publié dans #Colombo

TOUT EST BON POUR SORTIR PLUS RAPIDEMENT DE PRISON

En 2012, l’Associé de la famille Colombo, Giuseppe « Pooch » Destefano (voir photo), avait été condamné à près de cinquante mois de prison pour extorsion de fond. Le gangster qui est incarcéré dans le pénitencier fédéral de Fort Dix dans le New-Jersey et libérable en 2017, a adressé une lettre à la juge fédérale Kiyo Matsumoto, lui demandant de pouvoir sortir avant de prison, pour préparer au mieux son mariage prévu quelques jours après sa libération. L’Associé de la famille Colombo et sa femme ont prévu de fêter leur union, au Nanina's In The Park, un célèbre endroit luxueux basé dans le New-Jersey pour fêter les grands événements de la vie d’un couple. Disposant d’un immense parc, d’une salle de banquet et d’une salle concert. Cet endroit de renommé est tellement prisé, que Giuseppe Destefano et sa femme ont du réserver près de deux années à l’avance. C’est pour cette raison que l’Associé de la famille Colombo écrivit dans une lettre bourrée de fautes d’orthographe, que sa femme qui était « dévouée et fidèle », attendait « patiemment son retour » et demanda au juge la permission de pouvoir sortir avant pour « célébrer au mieux cet événement ». Bien entendu, en apprenant la nouvelle, les procureurs fédéraux ont demandé au juge de rejeter cette requette, prétextant que Giuseppe Destefano était déjà connu pour demander ce genre de service. En 2011, après son arrestation, alors qu’il était en résidence surveillée, et portant un bracelet électronique, il avait demandé à la même juge de pouvoir célébrer Thanksgiving avec sa famille, à Broadway Mike, un restaurant Italien basé à Staten Island. Pour le procureur fédéral, Elizabeth Geddes, qui a effectué des recherches sur le futur lieu de cérémonie, il est « indécent » que l’Associé de la famille Colombo puisse fêter son mariage dans un tel endroit, coutant « près de 145 dollars par personne », en sachant que Giuseppe Destefano n’avait pas encore payé son amende de 50000 dollars après sa condamnation pour extorsion de fonds en 2012. De plus, autre inquiétude pour l’équipe de procureur, Giuseppe Destefano a prévu dès la célébration de son mariage, de partir directement vers les Caraïbes avec sa femme pour son voyage de noce, alors que dès sa sortie de prison, il sera placé sous résidence surveillé pendant près de six mois. Le procureur fédéral se demandant si l’Associé de la famille Colombo, ne demanderait pas une nouvelle fois l’autorisation au juge Kiyo Matsumoto, connue pour être très indulgente avec des mafieux de la Cosa Nostra, de pouvoir être libéré de ses contraintes liées à sa liberté surveillée. Finalement, la juge fédérale rejeta la demande du Soldat de la famille Colombo, prétextant que ce dernier pouvait très bien attendre sa libération pour pouvoir se marier normalement, qualifiant sa demande de « prématurée ». En fin de semaine dernière, c’est le Soldat de la famille Gambino, Joseph « Joe Boy » Sclafani, qui fit parler de lui. Condamné en 2013 pour trafic de drogue à quinze ans de prison, Joseph Sclafani, a vu sa peine réduite d’un an par le juge fédéral John Gleeson. Le Soldat de la famille Gambino est lui aussi un habitué de demandes, pour la plupart assez farfelues, dans le but de pouvoir sortir de prison. En Août 2013, alors qu’il venait de recevoir sa condamnation, le juge fédéral John Gleeson, avait accepté que le Soldat de la famille Gambino, puisse se déplacer sous bonne escorte pour dire « un dernier au revoir » à son père, qui était selon lui en phase terminal d’un cancer. Les procureurs s’étaient opposés à cette décision, prétextant que cela était une manœuvre pour Joseph Sclafani, pour se marier avec sa fiancée, Ramona Rizzo, petite fille de l’ancien Soldat de la famille Bonanno, Benjamin « Lefty Two Guns » Ruggerio. Finalement, le juge John Gleeson revint sur sa décision, et permit au mafieux de voir une dernière fois son père, mais lors d’une une visite prolongée au Métropolitan Center de New-York, ou le Soldat de la famille Gambino était incarcéré avant son verdict.

Partager cet article