Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

PORTRAIT DES DIFFERENTS MEMBRES DE LA COSA NOSTRA QUI ONT COLLABORÉ AVEC LA JUSTICE - PARTIE 1

29 Décembre 2014 , Rédigé par Xav Publié dans #Divers

PORTRAIT DES DIFFERENTS MEMBRES DE LA COSA NOSTRA QUI ONT COLLABORÉ  AVEC LA JUSTICE - PARTIE 1

Depuis plusieurs dizaines d’années, la répression effectuée par le FBI a permis à de nombreux membres de la Cosa Nostra de tourner leur veste et de devenir des collaborateurs de justice. Aujourd’hui, même si la pression exercée par le FBI est beaucoup moins forte, (les effectifs chargés de la surveillance les cinq familles de New-York, ont considérablement diminués en raison du terrorisme international), il n’empêche que la plupart des membres initiés ou des simples Associés d’une famille mafieuse, choisissent de coopérer, pour éviter des peines de prison qui en vertu de la loi RICO, pourraient les amener souvent à terminer leur vie derrière les barreaux. Les mentalités aujourd’hui ont beaucoup changé dans la Cosa Nostra et ils sont moins nombreux désormais a accepter une peine de plusieurs années de prison sans broncher. Il est loin le temps ou les différents Parrains de la Cosa Nostra, condamnés lors du procès dit de la « Commission » en 1986, trinquèrent une dernière fois avec leurs avocats, avant d’entamer une peine de cent ans dans un pénitencier fédéral. Aujourd'hui, on ne compte plus tellement le nombre de repentis, aux États-Unis, tant qu'ils sont nombreux. Certains collaborateurs ont marqué l’histoire du crime organisé, en infligeant des nombreux dégâts à leur ancienne famille, avec qui ils avaient prêté serment d’allégeance jusqu'à la mort. D’autre, ont coopéré avec le gouvernement fédéral, mais n’ont pas réussi forcément à faire condamner des mafieux :

Joseph « Charles Charbano » Valachi – Famille Luciano, futur Genovese :
Célèbre pour avoir été le premier membre initié de la Cosa Nostra a accepté de témoigner contre ses anciens Associés, il avoua publiquement l’existence d’une Mafia aux Etats-Unis, dénommée Cosa Nostra. Il expliqua en détail le rite d’initiation pour rentrer dans cette organisation et les différentes familles présentes aux Etats-Unis. Condamné à mort par l’ancien Parrain Vito Genovese, Joseph Valachi termina sa vie derrière les barreaux sous la protection du gouvernement fédéral.

Salvatore « Sammy the Bull » Gravano – Famille Gambino :
Au milieu des années 1970, Salvatore Gravano devint un Soldat de la famille Gambino sous les ordres du Capitaine Toddo Aurello. Au début des années 1980, Salvatore Gravano se lia d’amitié avec un membre de la famille Gambino, influent par son charisme John Gotti. Avec ce dernier, ils planifièrent l’éxécution de Paul Castellano, assassiné devant le restaurant Sparks Steack House en 1985. Une fois que John Gotti devint le nouveau Parrain, Salvatore Gravano gravit très rapidement les échelons de la pègre, en occupant le poste d’Underboss au début des années 1990. Mais le comportement du nouveau Boss, exaspérait de nombreux membres de la famille dont Salvatore Gravano, qui, quand il fut arrêté au début des années 1990 avec John Gotti et le Consigliere Salvatore LoCascio, décida de collaborer avec le gouvernement fédéral, pour se « venger »  de l’attitude du Parrain de la famille Gambino, qui essayait de faire passer Salvatore Gravano comme le fautif dans cette histoire. Son témoignage permit de faire condamner John Gotti et Salvatore LoCascio à des peines de prison à perpétuité sans libération conditionnelle, elle permit aussi de faire arrêter et condamner de nombreux membres de la Cosa Nostra. Libéré de prison en 1994, Salvatore Gravano déménagea avec sa famille en Arizona sous la protection du gouvernement fédéral. L’ancien Underboss profita pleinement de sa nouvelle vie, en écrivant un livre à succès, devenant le patron d’une entreprise d'installation de piscine, en prenant le nom de Jimmy Moran. Mais Salvatore Gravano avait d’autres activités, et avec l’aide de sa femme Débra, de sa fille Karen et de son fils Gérard (Dans le livre Underboss de Peter Maas, Salvatore Gravano se vantait qu'aucun de ses enfants ne soient liés de près ou de loin à des activités criminelles)., se lancèrent dans la vente d’extasies avec un groupe de néo nazis. Pendant la même période, au début des années 2000, un Soldat de la famille Gambino, Thomas Carbonarro reconnu Salvatore Gravano lors d’un voyage en Arizona, un contrat fut donc lancé, mais avant qu’il ne soit effectué, l’ancien Underboss fut arrêté et condamné pour trafic de drogue à près de vingt ans de prison, qu’il purge actuellement dans un pénitencier de haute sécurité. Il sera libérable en 2019.

Jimmy « Jimmy The Weasel » Fratianno – Famille de Los Angeles :
Célèbre et influent Soldat de la famille de Los Angeles, Jimmy Fratianno, profita de l’incarcération du Parrain Dominic Brooklier pour devenir être promu Acting Boss. Pendant les vingt mois qui suivirent l’emprisonnement du Boss de la famille, Jimmy Fratianno, profita de son nouveau statut pour rétablir des bonnes relations avec les familles de New-York, mais créa des tensions entre la famille de Los Angeles et l’Outfit de Chicago, surtout depuis la mort de son ami, Johnny Roselli en 1976. A la sortie de prison de Dominick Brooklier, Jimmy Fratianno céda sa place, et redevint un simple Soldat, un régime que l’ancien Acting Boss avait beaucoup de mal à accepter. Accusé de meurtre en 1977, Jimmy Fratianno pouvait terminer sa vie derrière les barreaux ou au pire être condamné à mort, de ce fait il accepta de devenir un témoin du gouvernement. Son témoignage permit de faire condamner des membres de la Cosa Nostra à plusieurs peines de prison, dont Dominic Brooklier à quatre ans de prison pour racket en 1983. Jimmy Fratianno profita de sa nouvelle vie pour participer à de nombreux débats télévisés, mais aussi pour écrire un livre. Il décédera en 1993 à son domicile dans l’Etat de l’Oklahoma.

Joseph « Little Joe » DeFede – Famille Lucchese : Capitaine de la famille Lucchese, Joe DeFede deviendra Acting Boss pendant près de cinq ans au début des années 1990, après l’incarcération du Parrain en exercise, Vittorio « Vic » Amuso à une peine de prison à perpétuité. Condamné en 1998 à près de cinq ans de prison pour racket, il purgea sa peine sans broncher, mais pendant son incarcération, il apprit que Vittorio Amuso se plaignait que ce dernier ai détourné une partie de l'argent de la famille Lucchese pour son profit personnel. Les tensions entre les deux hommes arrivaient à son paroxysme et dès sa libération de prison en 2002. Joe DeFede devint immédiatement un témoin du gouvernement. En plus de faire condamner plusieurs membres de la Cosa Nostra, son témoignage permit entre autre de savoir le niveau de revenus des différents membres de la Cosa Nostra selon leur grade. Joseph DeFede rentra, puis quitta par la suite le programme de protection des témoins avec sa femme, et viva le reste de sa vie très modestement. Il décédera d'une crise cardiaque en 2012.

Partager cet article