Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LE CONSIGLIERE DE LA FAMILLE DE PHILADELPHIE DE RETOUR AUX AFFAIRES ?

12 Décembre 2014 , Rédigé par Xav Publié dans #Philadelphie

LE CONSIGLIERE DE LA FAMILLE DE PHILADELPHIE DE RETOUR AUX AFFAIRES ?

Depuis quelques semaines, l’attention des médias se porte sur l’actuel Parrain de la famille de Philadelphie Joey Merlino, qui se fit condamner à une peine de quatre mois de prison pour avoir enfreint ses contraintes de liberté surveillée, une peine qu’il commencera à purger début Janvier. Pour le FBI, ile ne fait aucun doute que Joey Merlino gère les activités de la famille mafieuse depuis la Floride, en s’appuyant sur un de ses fidèles lieutenants Steve « Handsome Stevie » Mazzone (voir photo), qui depuis la Philadelphie essaye de transmettre les ordres de l’actuel Parrain. Essayer, car depuis la sortie de prison de George « Georgie Boy » Borgesi (voir photo), une certaine tension règne à l’intérieur de la famille de Philadelphie. L’ancien Consigliere, devait sortir de prison en Juillet 2012, mais quelques mois avant sa libération, le gouvernement fédéral l’attaqua de nouveau dans de nouvelles accusations, qui pouvaient l’amener à terminer sa vie derrière les barreaux. Finalement après une longue bataille judiciaire, qui dura pratiquement près de deux ans avec deux procès distincts, George Borgesi, fut finalement acquitté et libéré d’une prison fédérale en Janvier 2014. Une liberté certes, mais qui reste très surveillée, en raison d’une contrainte de libération conditionnelle très stricte s’étalant sur plusieurs années. A la moindre activité illégale ou au moindre contact avec un membre du crime organisé, George Borgesi pourrait retourner en prison pour plusieurs mois. On aurait pu croire, qu’après treize années d’incarcération, le mafieux qui arrive dans sa cinquantième année, pourrait enfin profiter de sa vie et de sa nouvelle femme, rencontré alors qu’il était incarcéré dans un pénitencier fédéral en Caroline du Nord, mais pour le FBI, George Borgesi, tramerait dans l’ombre pour rependre une partie de ses affaires, au grand détriment de plusieurs membres de la famille. A la différence de Joseph « Uncle Joe » Ligambi, l’ancien Acting Boss, qui depuis sa sortie de prison, est rentré dans une semi-retraite, profitant de sa famille et voyageant entre ses domiciles de Philadelphie et de Floride, George Borgesi aurait fait passé le message à Steve Mazzone, qu’il aimerait reprendre une partie de ses activités à Delaware County. Le seul problème, est qu’aujourd’hui ce secteur est contrôlé par un Capitaine réputé de la famille de Philadelphie, ami de Joey Merlino, John « Johnny Chang » Ciancaglini. C’est ce dernier, qui rencontra l’actuel Parrain dans un bar à cigares à Boca Raton en Floride en Juin dernier, ce qui permit au FBI de le faire condamner. C’est aussi lui aussi, qui attendait devant le tribunal fédéral de Philadelphie, le verdict de son ami fin Octobre, une fidélité sans faille qui remonte à plusieurs années. Les demandes répétées de George Borgesi pour reprendre ses activités dans ce secteur furent toujours refusées par la hiérarchie actuelle de la famille, ce qui a le don d’agacer très fortement l’intéressé. D’après sa famille, George Borgesi est devenu énervé et très perturbé, il ne comprend pas en effet une telle décision venant de personnes qu’il connait depuis tout jeune. A la fin des années 1990, après la guerre et la condamnation à perpétuité contre le Parrain John Stanfa, ce fut Joey Merlino qui fut nommé nouveau Boss de la famille, et il nomma dans la foulé, Steve Mazzone comme Underboss et George Borgesi comme Consigliere. Cependant avec le retournement de Ralph Natale, plusieurs membres de la famille de Philadelphie furent condamnés à de longue peine de prison. Ce fut le cas de Joey Merlino, condamné en Juin 1999 à quatorze années de prison pour racket en 2001, ensuite ce fut au tour de George Borgesi d’être condamné à quatorze ans pour racket, alors que Steve Mazzone sera condamné à plusieurs années de prison pour différentes charges fédérales. Le premier à retrouver la liberté dans cette histoire fut Johnny Ciancaglini en 2006, après avoir purgé près de six années dans un pénitencier fédéral pour des accusations tenant de la loi RICO. Steve Mazzone sortira en 2007, Joey Merlino quittera sa maison de transition en 2012, pour s’installer en Floride, alors que George Borgesi ne sortira qu’en 2014. Pendant toutes ces années, ce fut Joseph Ligambi qui essaya de réorganiser la famille, en lui donnant une certaine stabilité, en adoptant un profil plus discret, pour essayer d’attirer le moins possible les agents fédéraux dans les affaires de la famille. D’après l’ancien Capitaine devenu collaborateur de justice, Louis « Finger Bent Lou » Monacello, George Borgesi a toujours eu une relation très tendue avec son Oncle, Joseph Ligambi, et même quand celui-ci était incarcéré, mais sa réputation de tueur en faisait un membre respecté de l’organisation et sa parole avait encore beaucoup de valeur. Mais pour certains spécialistes, Steve Mazzone pense que Goerge Borgesi a « trop de choses à prouver » et que ses excès de colère peuvent perturber les activités criminelles de la famille de Philadelphie. De plus, il pense que la période actuelle est inappropriée. En effet, avec la récente condamnation de Joey Merlino, Steve Mazzone a peur que les agents fédéraux se concentrent de nouveau sur la famille. La meilleure solution d’après lui, est d’attendre un meilleur moment pour tout remettre sur la table.

Partager cet article