Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN ASSOCIE DE LA FAMILLE PATRIARCA CONDAMNÉ POUR CAMBRIOLAGE

5 Septembre 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Patriarca

UN ASSOCIE DE LA FAMILLE PATRIARCA CONDAMNÉ POUR CAMBRIOLAGE

Un individu qui d’après le FBI, aurait des liens avec la famille Patriarca en Nouvelle-Angleterre, a été condamné en début de semaine pour plusieurs cambriolages à quarante et un mois dans un pénitencier fédéral. D’après les procureurs fédéraux, Gennaro Miele, âgé de soixante deux ans, aurait cambriolé la maison de Nicola Melia, un Associé de la famille Gambino, âgé de soixante dix huit ans, en raison d’un conflit autour d’un prêt usuraire. L’Associé de la famille Patriarca et un complice dénommé Napoléon Andrade, étaient rentrés par effraction dans la maison de Nicola Mellia. A l’intérieur, le vieil homme qui était en train de dormir, se réveilla brusquement et se fit ligoter par les deux ravisseurs, avant de se faire dérober pour près de 216 000 dollars d’argent en liquide et de bijoux. Toujours d’après les procureurs, avant de s’enfuir, l’Associé de la famille Gambino, demanda à Gennaro Miele et Napoléon Andrade, si ces derniers pouvaient lui laisser quelques dollars, pour pouvoir s’acheter un « café » au Starbuck » au coin de sa rue, une petite provocation de la part de Nicola Mellia qui voulait montrer aux cambrioleurs, qu’il n’était pas du tout impressionner par l’invasion de son domicile. A une époque ce genre de cambriolage aurait pu entrainer une guerre entre les deux familles. En effet, un Associé de la famille de la Cosa Nostra, même s’il n’est pas initié, doit reverser une partie de ses revenues à Soldat, un membre à part entière de l’organisation. Le problème dans cette histoire, est qu’un Associé de la famille Patriarca, s’en est pris volontairement à un Associé de la famille Gambino, une série de réunions a du donc avoir eu lieu entre les deux familles pour résoudre ce conflit qui opposait finalement pas seulement Gennaro Miele et Nicola Melia mais aussi deux Soldats de deux familles de la Cosa Nostra. Le FBI s’intéressait depuis quelques temps à cette affaire et en particulier à Napoléon Andrade, mais aucune preuve tangible ne reliait l’Associé de la famille Patriarca dans cette histoire, de plus pour ne rien arranger, Nicola Melia ne divulgua aucune information à la police qui arriva sur les lieux plusieurs minutes après le cambriolage. C’est pendant une des surveillances, ou le FBI avait utilisé l’aide d’un témoin du gouvernement dans une affaire de drogue, qu’il pu en train faire le lien entre les deux individus dans cette affaire. Dans l’enregistrement, on pouvait entendre Napoléon Andrade se vantait d’avoir participé à un cambriolage dans la maison d’un « Italien », et qu’il avait « ramassé plusieurs centaines de milliers de dollars » : « La dernière fois, j’ai attaché un vieil homme (Nicola Mellia), Je n’ai pas été bien après ça » déclara Napoléon Andrade. Cette déclaration avait permis d’arrêter les deux individus et pour Gennaro Miele, très en colère de se faire prendre à cause de son ami, n’hésita pas d’après les procureurs, à menacer les personnes qui voudraient collaborer contre lui. L’affaire fut vite jugée et Napoléon Andrade fut condamné à onze ans de prison pour trafic de drogue, plus cinq ans et demie pour l’invasion de domicile. .

Partager cet article