Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN ASSOCIÉ DE LA FAMILLE DE PHILADELPHIE VA TENTER SA CHANCE LORS D'UN PROCÈS FÉDÉRAL

9 Septembre 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Philadelphie

UN ASSOCIÉ DE LA FAMILLE DE PHILADELPHIE VA TENTER SA CHANCE LORS D'UN PROCÈS FÉDÉRAL

Depuis plusieurs mois, le gouvernement fédéral n’espérait qu’une chose, que Ron Galati saute le pas et qu'il devient à un témoin pour le gouvernement, mais ce dernier en a décidé autrement. L’Associé de la famille de Philadelphie, qui est âgé de soixante quatre ans, risque la prison à perpétuité sans possibilité de libération sur parole, est accusée par la justice d’extorsion et de deux tentatives de meurtres et malgré toutes les preuves accumulées contre lui, sans compter le témoignage de sa propre fille lors du prochain procès, Ron Galati a décidé de tenter sa chance devant un jury fédéral. Cette information met fin à plusieurs spéculations qui voyaient l’Associé de la famille de Philadelphie, coopérer avec la justice, en raison de ses contacts réguliers avec plusieurs membres de la Mafia dont Joseph Ligambi, Joey Merlino et George Borgesi. Son garage, l’American Collision Inc, a toujours été un repère pour les membres de la famille de Philadelphie, qui profitaient de cet endroit pour gagner de l’argent et sortir de prison plus rapidement, grâce aux emplois proposés par Ron Galati. Depuis plusieurs mois son avocat, Anthony Voci Jr, avait toujours déclaré que son client ne voulait pas collaborer avec le gouvernement fédéral et qu’il était non-coupable de toutes les accusations retenues contre lui : « Je ne sais rien au sujet de quiconque » aurait même déclaré Ron Galati à des membres de sa famille. Son avocat tente depuis quelque temps, par tous les moyens possibles, de ne pas cataloguer son client comme un membre présumé de la Mafia, il voudrait que les procureurs ne lui collent pas une étiquette pendant le procès d'un Associé présumé de la famille de Philadelphie, car cela pourrait donner dès le départ une mauvaise image au jury. Il voudrait que Ron Galati soit jugé comme un citoyen normal, qui tente de se défendre dans un procès fédéral quelconque. En fin de semaine dernière; Ron Galati fut escorté par des Us-Marshals, du Métropolitan Center de Philadelphie ou il est incarcéré depuis pratiquement deux ans, à la cour fédérale, ou va se dérouler son prochain procès. Vêtu d’un costume vert de prisonnier, il plaida de nouveau non-coupable des accusations de tentative de meurtre contre son ancien beau-fils Andrew Tuono et d’une autre tentative d’assassinat contre Joseph Rao et son fils, un concurrent direct de l’Associé de la famille de Philadelphie, qui collaborait avec le gouvernement fédéral. Le problème pour l’accusé, est que les deux tueurs à gages engagés par ce dernier, ont déjà plaidé coupable et l’ont désigné comme l’investigateur de ces deux tentatives de meurtres, de plus ils viendront témoigner dans le prochain procès. Des preuves tellement accablantes, que plusieurs se demandent encore pourquoi Ron Galati n’a pas tout de suite décider de collaborer avec le FBI. Ce dernier, malgré plusieurs années au service de la famille de Philadelphie, n’a jamais été intronisé, et son témoignage aurait pu permettre à la justice Américaine d’inculper une nouvelle fois, Joseph Ligambi, George Borgesi et d’autres membres de la famille mafieuse, qu’il essaye de faire condamner depuis pratiquement deux ans. Cette affaire fait un peu penser à celle d’Anthony Nicodemo, un Soldat de la famille de Philadelphie, inculpé du meurtre de Gino DiPietro, exécuté jour de Décembre 2012 en pleine rue et devant de nombreux témoins (Cf : Début du procès contre Anthony Nicodemo). Les preuves contre ce dernier furent aussi dévastatrices, mais Anthony Nicodemo avait décidé de continuer à plaider non-coupable et de tenter sa chance dans un procès, qui fut annulé pour tentative de corruption de jurés en Mai dernier (Cf : Annulation du procès contre Anthony Nicodemo). Ron Galati a toujours d’après le gouvernement fédéral, aimé sa vie de gangster, pour le procureur fédéral Richardson, l’Associé de la famille de Philadelphie, aurait appelé plusieurs fois Joseph Ligambi, alors que ce dernier était incarcéré dans un établissement fédéral pendant son procès pour racket, il y a plus d’un an : « Le 28 janvier 2014, soit deux jours seulement après sa libération, suite à l’annulation de son procès, Joseph Ligambi a été vu en train de rentrer dans le garage l’American Collision Inc. De plus, des transactions financières ont été effectuées à Joseph Ligambi et à George Borgesi par des Associés de Ron Galati, qui remettaient l’argent à des membres de la famille de Philadelphie » déclara le procureur fédéral. L’avocat de Ron Galati veut verrouiller le passé de son client et demande aux procureurs fédéraux de ne pas parler pendant le procès de la condamnation de Ron Galati à trente sept mois de prison pour fraude à l’assurance en 1995, une affaire qui avait déjà montré les liens très étroits qu’entretenait Ron Galati avec la Cosa Nostra. Parler de ces anciennes histoires, cela pourrait donner une mauvaise image à l’Associé de la famille de Philaldelphie, qui à cette époque, travaillait déjà avec Ronald Walker et Alvin Matthews, les deux tueurs à gages présumés, qui furent payés par Ron Galati pour commettre les assassinats d’Andrew Tuono, de Joseph Rao et son fils.

Partager cet article