Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

DANS LA FAMILLE GALATI, JE VOUDRAIS LA FILLE !

26 Septembre 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Philadelphie

DANS LA FAMILLE GALATI, JE VOUDRAIS LA FILLE !

En début de semaine, les procureurs fédéraux ont fait appel à leur dernier témoin, celui qui pourrait d’après certains spécialistes faire pencher la balance du côté du gouvernement fédéral, car ce n’est autre que la fille de Ron Galiti, Tiffany, qui s‘est présentée à la barre. Son père, Ron Galati (voir photo), identifié depuis des années comme un Associé de la famille de Philadelphie et gérant du garage American Collision Inc, est accusé par la justice Américaine, d’avoir commandité le meurtre de son ex-beau fils Andrew Tuono et de Joseph Rao, le propriétaire d’un garage concurrent, qui coopérait avec le gouvernement fédéral. Le témoignage de Tiffany Galati, arrive à moment déterminant du procès, ou les procureurs fédéraux qui avaient fait appel tout au début aux témoignes des différents tireurs à gages présumés dans cette affaire, avaient vu l’avocat de la défense Anthony Voci, essayer de discréditer les témoins du gouvernement, prétextant que ces derniers mentaient pour éviter une longue peine de prison. Pour Tiffany Galati, cela est différent. Son témoignage est jugé beaucoup plus crédible, car elle n’a aucun casier judiciaire, le seul problème est la relation qu’elle entretenait avec Andrew Tuono, un criminel notoire, connu depuis de nombreuses années par les services de police. En acceptant de témoigner contre son père, elle coupa les ponts définitivement avec sa famille, elle n’a donc à ce jour, plus aucun rapport avec sa mère et son frère Ron Galati Jr, suspectaient eux aussi dans une affaire de fraude à l’assurance, qui sera jugée plus tard devant un tribunal d’État. La fille de l’Associé de la famille de Philadelphie, est apparue très énervée, et très volontaire quand elle se présenta à la barre des témoins. : « Il y avait des balles qui sifflaient de partout, On ne m'’avait jamais tiré dessus auparavant » déclara Tiffany Galati quand elle raconta la nuit, ou deux individus essayèrent de tuer son petit ami. Pour cette dernière, si Andrew Tuono a été criblé de balles, c’est à cause du comportement de son père envers ce dernier, un homme qu’elle considère comme « autoritaire » et « beaucoup trop protecteur » envers ses enfants. Son père voulait que sa fille quitte son petit ami, à cause du comportement violent que pouvait avoir Andrew Tuono sur Tiffany Galati, quand elle refusa, elle déclara que son père avait fait en sorte de « couper les ponts » pour elle. Pendant son témoignage, Ron Galati, qui est détenu sans caution possible depuis son arrestation, écouta silencieusement sa fille en train de le mettre en relation avec la tentative d’assassinat orchestrée contre son petit ami, très détendu, il glissa seulement quelques mots à l’oreille de son avocat. Anthony Voci, l’avocat de Ron Galati, essaya de déstabiliser Tiffany Galati, en lui demandant pourquoi, cette dernière n’avait pas réussi à avoir la garde de son premier enfant, qui était revenu à son père. Sans s’énerver, cette dernière déclara, que son père gagnait plus d’argent qu’elle, et que par sécurité, son fils était resté avec son ancien mari : « Je lui avais demandé de l’argent, mais il a jamais voulu m’aider. Pourtant il y avait plus de vingt mille dollars sur son compte » déclara t’elle. Les plaidoiries finales devraient avoir lieux lundi prochain et il est signalé que Ron Galati ne devrait pas se défendre lui-même à la barre, son avocat déclara même au juge fédéral, Joseph Rodriguez, que son témoignage devrait durer moins d’une journée. Après le témoignage de sa fille, Andrew Tuono son ex beau-fils, arriva à la barre de témoins et déclara qu’il s’était « engueulé » plusieurs fois avec Ron Galati, mais aussi avec sa mère, en raison de la relation extrêmement tendue qu’il entretenait avec Tiffany Galati. Il confirma par ailleurs avoir insulté la mère de Tiffany Galati de « morceau de merde », mais nia avoir « harcelé » par plusieurs appels téléphoniques effectués au domicile de Ron Galati et de sa femme, prétextant seulement que c’était une « tentative » pour essayer de résoudre le conflit entre Tiffany Galati et sa mère : « Tiffany pleurait tout le temps, cette situation devenait insupportable » déclara t’il à la barre. A cause de toutes ces disputes, Tiffany Galati avait fait une fausse couche, et pour mettre en cause directement son père dans la perte de son enfant, cette dernière avait photographié « un fœtus partiellement développé dans les toilettes », car pour elle, si elle en est arrivée là, c’est à cause de son père, qui lui mettait la pression sur son petit ami, ce qui lui causa des montées de stress.

Partager cet article