Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

ET PENDANT CE TEMPS LA...

10 Août 2014, 09:00am

Publié par Xav + A.S

ET PENDANT CE TEMPS LA...

LES PROCUREURS PEUVENT DE NOUVEAUX CONSULTER LES E-MAILS DE L'ACTING BOSS DE LA FAMILLE BONANNO :

En Juin dernier, un juge fédéral avait ordonné au FBI de ne pas regarder les e-mails de Thomas « Tommy D » DiFiore (voir photo) l’actuel Acting Boss de la famille Bonanno, prétextant d’après l’avocat de la défense, Steve Zissou, un manquement grave entre la relation client et avocat. Le problème est que Thomas DiFiore est actuellement incarcéré au Métropolitan Center à New-York, en attendant son procès pour racket qui devrait débuter dans plusieurs mois, et si ce dernier veut envoyer des e-mails à son avocat, il doit passer par les serveurs internet de la prison, qui stipule que chaque consultation d’une page web ou l’envoi d’un e-mail peut être surveillé par les services pénitenciers ou par les agents fédéraux. D’ailleurs, pour éviter tout problème, chaque prisonnier doit accepter une charte avant de pouvoir accéder à Internet, expliquant que pour « la sécurité de la prison et des autres prisonniers » cette inspection était nécessaire et c’est sur ces arguments que les procureurs fédéraux sont revenus à la charge en Juillet dernier pour pouvoir reprendre leur surveillance sur Thomas DiFiore, un argument que la juge fédérale Allyne Ross accepta. Cette dernière déclara que l'actuel Acting Boss de la famille Bonanno avait d’autres possibilités pour pouvoir communiquer avec son avocat et que « l’espionnage » de ses e-mails n’avait pas interféré dans la préparation de son futur procès. Elle stipula par ailleurs, que les prisonniers étaient au courant que l’accès à internet en prison était surveillé par les services pénitenciers, et que le Bureau Fédérale des Prisons (BOP) devait trouver un moyen pour pouvoir créer un accès sécurisé, pour que les prisonniers puissent communiquer en toute sécurité avec leur avocat.

ET PENDANT CE TEMPS LA...

UN SOLDAT DE LA FAMILLE GAMBINO OPÉRANT A LOS ANGELES ARRÊTÉ POUR PRÊT USURAIRE :

Producteur nominé aux Oscars, médaillé de la Purple Heart et Soldat de la famille Gambino, Joe Isgro (voir photo) a été arrêté le 18 Juillet dernier à Los Angeles pour jeux illégaux. Emprisonné dans la prison de Van Nuys, Joe Isgro devrait être transféré très prochainement à New-York pour éviter un délai de prescription dans cette affaire qui date déjà de plusieurs années. En 1992, Joe Isgro, qui avait déjà été identifié comme un Soldat de la famille Gambino opérant dans l’État de Californie, avait produit le film « Hoffa » avec Danny DeVito et Jack Nicholson dans les rôles principaux. Cette même année, la justice Américaine l’avait accusé de racket, de blanchiment d’argent et d’entrave à la justice, des accusations qui seront finalement par la suite rejetées, après que la défense eut découvert, que le procureur fédéral avait caché des informations pouvant mettre en doute le témoignage du témoin principal dans cette affaire. Au début des années 2000, Joe Isgro avait été arrêté par le FBI et accusé d’avoir prêté de l’argent à des individus qui étaient en détresse financière, en réclamant des taux d’intérêt à près de cinq pourcent par semaine. De plus, avec l’aide de ses Associés, qui pour la plupart étaient affiliés à la famille Gambino, Joe Isgro n’hésitait pas à menacer les individus en question qui avaient du mal à le rembourser, des accusations qui l’avaient fait condamner à près de cinquante mois de prison dans un pénitencier fédéral. A sa sortie de prison, Joe Isgro voulait produire de nouveau un film sur la Mafia et en particulier sur la vie d’un célèbre Parrain de la Cosa Nostra, Charles « Lucky » Luciano, remettant de nouveau en lumière sa relation supposée avec la famille Gambino : « J’avais quinze ans quand Charles Luciano est mort, si quelqu’un veut m’associer avec lui, qu’il essaye. Le gouvernement fédéral a déjà dépensé des millions de dollars pour essayer de me poursuivre » déclara t’il. Depuis des dizaines d’années, Jose Isgro a toujours nié appartenir à la famille Gambino : « Oui je suis un Soldat, un ancien combattant de la guerre du Vietnam et membre de la famille Isgro » déclara t’il.

ET PENDANT CE TEMPS LA...

Sur le papier, le Consigliere de la Outfit de Chicago est Marco D’Amico, mais pour résoudre les conflits entre membres, le Parrain en exercice, John « No Nose » DiFronzo ne fait pas appel à lui, mais à Salvatore « Solly D » DeLaurentis (voir photo). Depuis la condamnation de Michael « The Large Guy » Sarno, un Capitaine de la Outfit qui gérait les opérations courantes à Cicero, à vingt cinq ans de prison pour racket en 2012, les différents membres se « marchent sur les pieds » et plusieurs conflits ressurgissent à un point ou le Capitaine qui remplaça Michael Sarno, James « Jimmy I » Inendino n’arrive plus à gérer la situation. Salvatore DeLaurentis a toujours été avec son ami Louis Marino (Cf : Un Soldat de la Outfit sort de prison), un proche collaborateur de l’ancien Underboss Ernest « Rocky » Infelise. Au début des années 1990, il fut pris dans une affaire de racket fédérale et condamné à près de dix huit ans et demi derrière les barreaux, une peine qu’il accepta sans sourciller, à tel point que les procureurs furent stupéfaits par le peu de « remords et de regrets » qu’a pu avoir Salvatore DeLaurentis pendant tout son procès. Alors qu’Ernest Infelise qui était accusé dans ce même procès et qui sera condamné à près de soixante trois années derrière les barreaux, s’était moqué à plusieurs reprises des témoins des procureurs, Salvatore DeLaurentis était resté quant-à lui très calme. Ses avocats, avaient essayé de dépeindre ce dernier comme un maçon qui gagnait sa vie légalement, et qui n’hésitait pas à aider les gens en participant à des collectes de fonds, en participant à des activités de bienfaisance, un père dévoué qui gérait par la même occasion une pizzeria pour subvenir aux besoins de sa famille. D’un autre côté, nous avions le discours des procureurs, qui voyait en Salvatore DeLaurentis, une personne qui adorait sa vie dans le crime organisé, et qui avait un seul but, arriver au pouvoir en élargissant constamment sa zone de racket. A sa sortie de prison en 2005, ce dernier a repris normalement ses affaires au sein de la Outfit à Lake County. Grâce à sa réputation passée et après avoir passé de très nombreuses années derrière les barreaux tout en respectant l’omerta, Salvatore DeLaurentis est devenu une personne encore plus respecté par la nouvelle génération et régla sans problème le problème entre les différents membres de Cicero. Dernièrement, il refit parler de lui sans le vouloir, avec l’arrestation d’un Soldat de son équipe, Paul Carparelli (Cf : La Mafia à Chicago est toujours active), accusé par la justice Américaine, d’avoir extorqué plusieurs individus qui devaient de l’argent à la Outfit. Pour un Parrain demander de l’aide dans une telle affaire, peu être considéré comme un certains signe de faiblesse, car d’après certains spécialistes, Joseph DiFronzo, le Boss actuel de la Outfit, aurai vu sa « santé mentale » considérablement se détériorer depuis quelques mois, a tel point que Joseph « The Builder » Andriacchi, un membre imminent de la Outfit qui occupait déjà le poste d’Underboss depuis le règne de Joseph DiFronzo, se verrait attribuer la place de Parrain.