Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN SOLDAT DE LA FAMILLE BONANNO CONDAMNE POUR TRAFIC DE DROGUE

8 Juillet 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Bonanno

UN SOLDAT DE LA FAMILLE BONANNO CONDAMNE POUR TRAFIC DE DROGUE

Arrêté en Septembre 2013 pour avoir orchestré un trafic de marijuana dans plusieurs États, les trois fils du tristement célèbre Parrain de la famille Bonanno, Vincent Basciano, ont décidé de plaider coupable des charges retenues contre eux. Joseph Basciano, Vincent Basciano Jr (voir photo) et Stephen Basciano avaient décidé dès leur arrestation de plaider non coupable, ce qui pouvait les amener à être condamner à près de quarante ans de prison dans un pénitencier fédéral. Sur les trois frères, seul Vincent Basciano Jr a été identifié par le FBI comme un membre initié de la famille Bonanno et face aux nombreux enregistrements que détenaient le gouvernement fédéral dans cette affaire, ce dernier avait décidé de plaide coupable en Mars dernier. Son plaidoyer avait considérablement baissé la peine encourue au départ, il fait désormais face à une peine allant de 46 à 57 mois de prison lors de sa prochaine condamnation le 18 Juillet prochain. Âgé de 32 ans, le Soldat de la famille Bonanno a déjà un passé assez trouble dans le milieu du crime organisé. D’après le témoignage de Joseph Massino, l’ancien Parrain de la famille mafieuse, Vincent Basciano aurait été au centre de l’affaire dans la disparition de Nicholas Cirillo, le fils ainé de Dominick « Quiet Dom » Cirillo, Consigliere de la famille Genovese en 2004. Nicholas Cirillo a toujours été un peu la honte de son père, qui en avait assez que ce dernier connu pour être un trafiquant de drogue était devenu depuis peu un toxicomane notoire et un membre sous l’influence de la drogue peut très vite coopérer avec le gouvernement fédéral (Cf : Fête des mères, le Boss fait tuer son fils). La décision de Dominick Cirillo de lancer un contrat contre son propre fils, provient d’une altercation qu’a pu avoir Nicholas Cirillo avec Vincent Basciano Jr, qui à cette époque n’était pas encore un membre initié et un Capitaine de la famille Bonanno, Dominick Cicale (Ce dernier deviendra par la suite un témoin pour le gouvernement fédéral et témoignera contre Vincent Basciano lors de son procès pour meurtre). Ce dernier, énervé et surement sous l'emprise de la drogue, était parti dans l’entreprise que détenait le fils de Vincent Basciano, pour régler un différend dans une affaire et en profita pour insulter copieusement Vincent Basciano Jr mais aussi Dominick Cicale présent ce jour là. Cela en était trop, Nicholas Cirillo qui même n’était pas un membre à part entière de la Cosa Nostra, avait enfreint trop de règles élémentaires de la pègre et était devenu indéfendable pour son père qui « cautionna » d'après le FBI le contrat lancé contre son fils. deux semaines plus tard, Nicholas Cirillo disparut, son corps ne fut jamais retrouvé. Longuement interrogé par les enquêteurs, Dominick Cirillo, connu pour son profil discret, ne dira pas un mot sur ce meurtre. En 2012, Vincent Basciano Jr avait été arrêté avec plusieurs membres de la Cosa Nostra, pour avoir lancé un site de paris clandestin, récoltant pas loin de 50 millions de dollars. Le jugement de cette affaire sera rendu alors que Vincent Basciano aura commencé à purger sa peine de prison pour trafic de drogue, des longues années de solitude dans un pénitencier fédéral risquent sans doute de commencer pour lui. Pour Joseph Basciano, cela est encore différent, ce dernier même s’il est encore un Associé de la famille Bonanno, peut malgré sa condamnation, reprendre sa vie en main et c’est ce que lui a tenté d’expliquer le juge fédéral Richard Sullivan lors sa comparution la semaine dernière : « Allez en prison et quand vous sortirez, cherchez un vrai travail, payer des impôts, essayez de faire comme tout le monde ». Joseph basciano qui est âgé de 27 ans, a été condamné à six mois de prison dans un pénitencier fédéral, accompagné de six mois supplémentaires en résidence surveillé, un verdict que son avocat jugea « Correct ». Il ne manque plus que le plus jeune frère, Stephen Basciano, ce dernier qui va bientôt recevoir son verdict dans cette affaire, est incarcéré depuis son arrestation. Le motif ? Le juge fédéral avait décidé de le garder enfermer, après avoir entendu des enregistrements de Stephen Basciano, se ventait d’avoir plusieurs armes en service et qu’il était prêt à « tirer sur des gens ».

Partager cet article