Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LA FAMILLE GENOVESE CONTROLE TOUJOURS LES DOCKS DU NEW-JERSEY

9 Juin 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Genovese

LA FAMILLE GENOVESE CONTROLE TOUJOURS LES DOCKS DU NEW-JERSEY

En quelques mois, la famille Genovese, très discrète depuis plusieurs années, montre encore son influence dans le racket à New-York et dans le New-Jersey, deux États voisins, à forte influence mafieuse. Dernièrement, Carmine « Papa Smurf » Franco (Cf : Un Associé de la famille Genovese veut éviter la prison), un Associé de longue date de la famille Genovese fut condamné à un an et un jour pour son implication dans le milieu des déchets dans les Etats de New-York et du New-Jersey, son frère, Robert Franco, un membre initié, est en attente d’un verdict pour les mêmes accusations. Fin Mai, le FBI interpella trois dockers du New-Jersey (Salvatore LaGrasso, Michael Nicolosi, et Julio Porrao), suspectés d’être des Associés de la famille Genovese et accusés avoir racketté les docks du port de Newark pendant des années et d’après les autorités, ces individus n’auraient pas agis seul, ils seraient aux ordres d’un seul homme, Stephen « Beach » Depiro (voir photo), un des Soldats les plus importants de la famille Genovese dans le New-Jersey. A première vue, ce dernier, ressemble à un homme d’affaire, portant des vêtements de grande marque, roulant en voiture de sport et allant même d’après son avocat, à la messe tous les jours. Mais pour la justice Américaine, ce dernier utiliserait l’intimidation et la violence pour contrôlait d’une main de fer le Port de Newark (Elizabeth Marine Terminal), la principale plateforme pour l’arrivée des marchandises à New-York et dans le New-Jersey. Pourtant, son casier judiciaire, ne montre aucun crime violent, mais il est indiqué que pendant des années, il était fortement impliqué dans le détournement des marchandises pour la famille Genovese, en donnant à cette époque, une partie de ses bénéfices, à Lawrence Ricci, un ancien membre de la famille mafieuse, qui fut assassiné en 2005. Une implication tellement forte dans ce secteur, qui lui valut une arrestation en 2011 et pour échapper à une incarcération avant le début de son procès, le Soldat de la famille Genovese, fit appel comme plusieurs autres membres de la Cosa Nostra, à différents prêtres pour plaider sa cause. Et grâce à ces aides, Stephen Depiro, fut libéré sous caution et détenu à domicile depuis Mars 2011, en attendant un procès qui met du temps à démarrer : « Il ne faut pas oublier que Stephen Depiro a prêté serment jusqu'à la fin de ses jours pour la famille Genovese » déclara un des procureurs. Une incarcération forcée, qui n’empêcha pas ce dernier de demander à la justice de sortir plusieurs fois, pour mettre des fleurs sur la tombe de sa mère ou pour des représentations dans ces différents restaurants, La Campagna à Millburn, la Griglia à Kenilworth, et le Stella Marina à Asbury Park : « C’est un homme dévoué et sympathique, qui est capable de gérer n’importe quelle situation. C’est un modèle pour notre famille. » déclara sa femme. Pourtant ce n’est pas cette image qui émerge des différents enregistrements captés par le FBI, ou on pouvait l’entendre discuter avec un Associé de la famille Genovese, sur la façon de « briser » les mains à un docker qui refusait de payer « les hommages » à la famille mafieuse pendant les fêtes de Noel : « Il a besoin de ses mains pour travailler, si on fait ça, il ne travaillera plus pendant un petit moment » avait déclaré son Associé. De plus les nombreux rapports de surveillance, montre clairement Stephen Depiro en train d’assister avec des membres de haut rang de la famille Genovese, dont Tino "T" Fiumara (qui décèdera en 2010), à des réunions dans différents restaurants de Long-Island, en y mêlant à plusieurs reprises, Daniel Dellisanti, un ami et Soldat de la famille Genovese, déjà condamné pour meurtre et trafic de drogue. « Même si Stephen Depiro, est un fils et un mari attentionné, il est le successeur le plus récent de Tino Fiumara depuis sa mort. Il utilise la violence pour récupérer de l’argent » déclara un des procureurs. En attendant le procès de Stephen Depiro, les trois Associés de la famille Genovese, arrêtés fin Mai, décidèrent de plaider coupable des accusations retenues contre eux devant la juge fédérale Claire C. Cecchi, à Newark. Selon les documents judiciaires, Salvatore LaGrasso, Michael Nicolosi, et Julio Porrao ont admis qu’ils avaient comploté entre eux et avec d’autres membres, pour contraindre les dockers à payer leurs hommages à la famille Genovese et pour pouvoir travailler tranquillement. Salvatore LaGrasso, Michael Nicolos ont été suspendus de leurs activités, alors que Julio Porrao était déjà à la retraite lors de son arrestation, ils risquent jusqu'à vingt ans de prison et une amende de 250.000 dollars. Le verdict sera rendu le 17 Septembre prochain.

Partager cet article