Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

UN SOLDAT DE LA FAMILLE GAMBINO ACCUSÉ DE HARCELEMENT SEXUEL

16 Mai 2014, 05:00am

Publié par Xav + A.S

UN SOLDAT DE LA FAMILLE GAMBINO ACCUSÉ DE HARCELEMENT SEXUEL

Quand vous arpentez les rues de Little italy à New-York, il faut savoir que la plupart des restaurants ou les bars, ont des relations avec la Cosa Nostra. Le propriétaire du « Da Nico », Perry Criscitelli par exemple a été identifié par Joseph Massino (Cf : Joe Massino Aka The Last Don) lui-même, comme un membre initié de la famille Bonanno, même si ce dernier a toujours réfuté ces informations. Dernièrement, John "Baby John" DeLutro (voir photo), un Soldat de la famille Gambino, connu sous le nom de « Cannoli King » et propriétaire du « Caffe Palermo » dans Mulberry Street à fait parler de lui dans les médias Américains. Si vous mangez là-bas, c’est que sans nul doute, vous êtes un adepte de la pâtisserie Italienne, John DeLutro est connu du quartier pour ses « Walnoli » une pâtisserie en forme de noix fourré à la crème. Lors de la fête du San Gennaro à New-York (Le Saint Patron de Naples), John DeLutro régale les nombreux visiteurs avec sa nourriture. Mais malheureusement pour ce dernier, John DeLutro est aussi connu du FBI pour son affiliation avec la famille Gambino, une des cinq familles de la Cosa Nostra. Initié depuis de nombreuses années, le père de John DeLutro, Anthony «Tony West » Delutro, était lui aussi un membre à part entière de la famille mafieuse. En début de semaine, une serveuse du « Caffe Parlemo », Angela Henderson âgée de 27 ans, a décidé de porter plainte contre son patron pour « harcèlement sexuel ». Étonnant de la part de John DeLutro, plus connu par le FBI pour trafiquer dans les stupéfiants. En effet, en 1984, il avait été condamné à neuf ans de prison dans un pénitencier fédéral pour trafic de drogue, après avoir vendu plusieurs kilos d'héroïne et de cocaïne, un trafic qui rapporta à la famille Gambino près de 230 millions de dollars. A sa sortie de prison, il avait été de nouveau arrêté par le FBI pour avoir essayé de planifier un important de trafic de drogue dans l’État de New-York. Les enregistrements téléphoniques effectués dans son restaurant, avec un Associé de la famille Gambino, Robert Kapinos, avait démontré que John DeLutro « ne pouvait » qu’acheter « que trois kilos » à la fois, pour se préparer à la revente lors de la fête de San Gennaro. Il déclara par ailleurs, que le trafic occasionné par les membres de la famille Gambino lors de ce festival, était « important ». La serveuse ne se démonta pas et même si elle apprit par la suite que ce dernier était un membre de la Cosa Nostra, elle maintenu sa plainte contre le Soldat de la famille Gambino : « Elle doit avoir un sacré caractère pour osé s’en prendre à lui. Le père à John DeLutro était pareil, il faisait toujours le méchant dans Mulberry » déclara un policier. Angela Henderson stipula aux policiers, que son patron, lui avait fait plusieurs avances et qu’il n’arrêtait pas de lui dire qu’elle avait un « beau cul ». D’après les services de police, les demandes répétées de John Lutro pour sortir avec elle, ont commencé, quand cette dernière débuta comme serveuse dans le restaurant en Février 2012. Quand il vit qu’elle refusait ses avances, il n’hésita pas, pour se venger surement, de la faire travailler plus de onze heures par jours, sans lui payer aucunes heures supplémentaires. De plus, quand elle essaya de rependre ses études, John DeLutro avait fait en sorte de « changer » son emploi du temps, pour que cette dernière ne puisse pas assister aux cours. Angela Henderson déclara par ailleurs, qu’elle n’était pas « intéressée par une relation avec lui», et qu’elle voulait tout simplement « travailler tranquillement ». John DeLutro fut contacté par un journaliste Américain, mais refusa de répondre à ses question : « Je l’ai viré. Si vous voulez me parler, passez par mon avocat » déclara t’il. Lorsque le journaliste lui a demandé le nom exact de son avocat, le Soldat de la famille Gambino raccrocha.