Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

UN MEMBRE DE LA FAMILLE "PERSICO" DERRIERE LES BARREAUX

3 Juin 2014, 05:00am

Publié par Xav + A.S

UN MEMBRE DE LA FAMILLE "PERSICO" DERRIERE LES BARREAUX

Les Perscico, une famille entièrement dévouée à la Cosa Nostra et en particulier à la famille Colombo. Il y d’abord le patriarche, le Parrain actuel, Carmine « The Snake » Persico, qui depuis sa condamnation à la prison à perpétuité en 1986, dirige la famille Colombo de la prison fédérale de Butner en Caroline du Nord. Il y a son frère, Théodore Persico Sr, un capitaine réputé de la famille Colombo, qui vient de sortir de prison en 2013, après avoir passé la plus grande partie de sa vie derrière les barreaux. Son deuxième frère, Alphonse Persico, était lui un membre « dévoué » de la famille Colombo, qui fut pendant un temps Underboss, avant de mourir d’un cancer du larynx dans le centre médical pour les prisonniers fédéraux à Springfield dans le Missouri en 1989. Ce dernier venait d’être condamné à une peine de vingt cinq ans de prison pour extorsion de fond en 1987. Il y a le fils de Carmine Perscico, Alphonse « Allie Boy » Persico, qui fut pendant quelques années Acting Boss de la famille Colombo, et qui purge depuis 2007, une peine de prison à perpétuité dans le pénitencier fédéral de Coleman dans l’Etat de Floride pour le meurtre de William Cutolo. Michael Persico est le deuxième fils de Carmine Persico. Michael a toujours été considéré pendant des années comme le « bon fils de la famille », éloigné des activités criminelles de son père et de son frère et se refusant de devenir un membre initié de la famille Colombo. Michael Persico, faisait plus penser à un chef d’entreprise, gagnant sa vie légalement, mais d’après le FBI, ce dernier aurait donné une grande partie de son argent, lors de la guerre interne qui éclata dans la famille au début des années 1990, pour « soutenir » la faction Perscico. Un membre légendaire de la famille Colombo, John « Sonny » Franzese, avait été enregistré il y a quelques années par un informateur, en déclarant que : « Michael ne doit pas être un Affranchi, il fait un autre travail pour nous ». Après ces déclarations, a pression qu’exerça le FBI sur Michael Persico était devenue de plus en plus forte, il était maintenant accusé par la justice Américaine, de racket fédéral, mais aussi, d’avoir participé au meurtre de Joseph Scopo en 1993. Mais son absence de casier judiciaire plaida en sa faveur, et avant l’ouverture de son procès, il accepta de plaider coupable en 2012, d’une seule charge de racket fédéral, il devrait être condamné très prochainement à une peine maximale de quarante six mois de prison. Mais en début de semaine, c’était au tour du fils de Théodore Perscico Sr, de faire parler de lui dans les médias Américains. Theodore « Skinny Teddy » Persico Jr est lui aussi devenu depuis plusieurs années un membre initié de la famille Colombo. Considéré par le FBI, comme un individu extrêmement dangereux, une « tête brulée», qui n’hésite pas à recourir à la violence pour obtenir ce qu’il veut. Une façon de fonctionner qui l’entraina à passé une grande partie de sa vie d’adulte derrière les barreaux. Dans plusieurs enregistrements, on pouvait l’entendre « réclamer » à ses Associés une liste des personnes que la famille Colombo soupçonnait de « coopérer avec la justice » : « Je n’ai rien à perdre, je peux devenir fou vous savez. Ils (le gouvernement et le FBI) peuvent me faire quoi ?, me mettre en prison ?, je n’ai pas de femme, je n’ai pas d’enfant, je n’ai rien à perdre. » avait-il déclaré. Arrêté en 2010, il fut accusé d’avoir commandité plusieurs meurtres, dont celui de Joseph Scopo en 1993. Au début des années 1990, Théodore Perscio purgait une peine de prison dans un pénitencier fédéral et reçu une autorisation de sortie de quelques heures pour assister aux funérailles de sa grand-mère. Plusieurs membres de la famille Colombo étaient réunis au salon funéraire Scarpaci à Bensonhurst. A l’intérieur, Théodore Perscio arriva menotté, accompagné de trois gardiens de prison, ce qui n’empêcha pas ce dernier de faire passer des messages à plusieurs de ses Associés. Après avoir prié quelques minutes près du corps de sa grand-mère, Théodore Perscio Jr s’assit et d’après un ancien Soldat de la famille Colombo qui décida de coopérer avec le FBI, Anthony Russo, profita de cette occasion pour ordonner le meurtre de Joseph Scopo. La conversation à voix basse étant hors de portée des gardiens qui le « surveillaient » : « Vous allez voir Joey pour mettre fin à cette guerre » aurait-il déclaré, plusieurs mois plus tard, Joseph Scopo était abattu devant son domicile, mettant fin à la guerre interne qui avait éclatée dans la famille Colombo entre la faction menée par Vittorio « Little Vict » Orena et celle de Carmine Persico. Face à tant de preuves, Théodore Perscio décida de plaider coupable et la juge fédérale Sandra Townes, qui venait de condamner un ancien Capitaine de la famille Gambino à la prison à perpétuité, fut intransigeante et condamna le Soldat de la famille Colombo à près de douze ans dans un pénitencier fédéral : « Je vous assure, que je ferai de mon mieux pour ne plus me retrouver devant vous. » déclara Théodore Perscio Jr après le verdict.