Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN ASSOCIE DE LA FAMILLE GENOVESE VEUT EVITER LA PRISON

10 Mai 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Genovese

UN ASSOCIE DE LA FAMILLE GENOVESE VEUT EVITER LA PRISON

Pour éviter la prison, certains Associés et membres de la Cosa Nostra n’hésitent pas à faire appel à des personnalités pour défendre leurs causes. Il y a quelques mois déjà, un Associé de la famille Colombo, Angelo "Little Angelo" Spata, beau-fils du Boss en exercice, Carmine « The Snake » Percico, avait demandé par le biais de son avocat, à plusieurs prêtres de l’État de New-York d’écrire une lettre au juge fédéral Kiyo Matsumoto pour que cette dernière soit « clémente » dans son verdict (Cf : Plusieurs prêtres écrivent à un juge fédéral pour éviter la prison à un Associé de la famille Colombo). Une chose qui n’a « malheureusement » pas fonctionné pour Angelo Spata, car il fut condamné à 18 mois de prison dans un pénitencier fédéral pour avoir extorqué les commerçant pendant le festival Santa Rosalia à Brooklyn (une fête Italo-Américaine, qui se déroule dans le quartier de Bensonhurst). Encore dernièrement, Carmine "Papa Smurf" Franco (voir photo), un Associé de la famille Genovese qui fut arrêté en Janvier 2013, dans une opération menée par le FBI contre les familles de la Cosa Nostra, va tout essayer pour éviter une peine de prison, qui au vu de son âge avancé pourrait faire office d’une condamnation à mort pour le mafieux. Pendant des dizaines d’années, Carmine Franco contrôlait pour le compte de la famille Genovese des entreprises spécialisées dans l'élimination des déchet et engendrait des millions de dollars de bénéfice à la famille mafieuse. Mais en raison de ses nombreuses condamnations dans les années 1980 et 1990, la justice Américaine avait interdit à l’Associé de la famille Genovese de continuer d'exercer toute activité dans les compagnies de déchets dans les États de New-York et du New-Jersey. Une chose que Carmine Franco ne respecta certainement pas, c’est pour cela qu’il fut arrêté l’année dernière pour les mêmes délits. Lors de sa première comparution devant un juge fédéral, Carmine Franco avait plaidé non-coupable, mais risquant de terminer sa vie derrière les barreaux, il accepta quelques mois plus tard de plaider coupable d’avoir extorqué pendant des années des entreprises de déchets. Sa peine fut alors réduite et désormais, Carmine Franco risque au maximum une peine de trente trois mois dans une prison fédérale, un verdict qui sera rendu le 15 mai prochain. En début de semaine, le juge Kevin Castel, a reçu une lettre du révérend Peter Sticco, pour faire l’éloge de la participation de Carmine Franco dans sa paroisse. Il écrivit que Carmine Franco avait aidé personnellement le révérant en payant le personnel d’entretien d’un établissement catholique, à un moment ou la paroisse était dans une situation « désespérée ». Peter Sticco déclara par la même occasion, que Carmine Franco avait aussi aidé lors des fêtes de Noël en 2012, en offrant près de 300 dindes pour les personnes défavorisées. A cause de son arrestation, Carmine Franco avait du arrêter son travail en tant que bénévole pour la paroisse, laissant l’église dans « une impasse » : « Il nous manque énormément et nous n’avons pas pu trouver une personne comme lui depuis son arrestation. Carmine est quelqu’un qui est toujours désireux de travailler, bien informé et a toujours un sourire sur son visage » déclara Peter Sticco. Parmi les autres lettres reçus par le juge Kevin Castel, l’une d’entre elle venait de l’ancien Sénateur Républicain de l’État du New-Jersey, Henry McManara. Membre pendant des années du Comité sénatorial à l'environnement et aux transports, il déclara s’être beaucoup aidé des « précieux » conseils de Carmine Franco en matière des traitements des déchets, qui d'après lui, on permit de "sauver" l'argent des contribuables : « Sur la base de mes connaissances personnelles, je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi digne de confiance que lui » déclara l’ancien Sénateur. Il déclara avoir rencontré Carmine Franco à une époque ou ce dernier était le propriétaire d'un concessionnaire Ford dans une ville du New-Jersey, l'Associé était venu acheter une voiture, et avait vite sympathisé. Les avocats de Carmine Franco ont aussi demandé au juge fédéral de ne pas incarcéré leur client, en raison des très nombreux problèmes de santé que peut souffrir l’Associé de la famille Genovese. Pour ces derniers, une peine de probation ou quelques mois dans un service communautaire, serait plus adapté à sa situation, sachant que les soins médicaux en prison, ne correspondait pas à Carmine Franco. En Novembre dernier, il avait admis avoir été un acteur important dans le racket des entreprises des déchets, orchestrées par les familles Genovese, Gambino et Lucchese. Les familles mafieuses avaient utilisé la manière forte pour « secouer » les propriétaires des qui refusaient de traiter avec des membres de la Cosa Nostra. Dernièrement, le frère de Carmine Franco, un membre initié de la famille Genovese, Robert Franco a lui aussi demandé à son avocat de lui éviter une peine de prison en raison lui aussi de ses problèmes de santé. Robert Franco avait été aussi arrêté en même temps que son frère et accusé des mêmes délits (Cf : Et pendant ce temps là..).

Wiseguyblog a désormais son forum, venez participer ! : wiseguyblog.forumactif.com

Partager cet article