Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN ASSOCIE DE LA FAMILLE BONANNO CONDAMNE POUR MEURTRE

10 Avril 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Bonanno

UN ASSOCIE DE LA FAMILLE BONANNO CONDAMNE POUR MEURTRE

Neil Messina (voir photo), un Associé de la famille Bonanno avait plusieurs raisons de penser qu’il allait bien s’en tirer dans le meurtre de Joseph Pistone (Pas de la même famille que l’agent fédéral qui infiltra la famille Bonanno à la fin des années 1970 : Joseph D. Pistone –Cf : Donnie Brasco) et de son chien. La première raison et que ce dernier avait admis avoir « planifié » le vol au domicile de cet individu, mais qu’il n’était pas présent ce jour là. Deuxièmement, il ne savait surement pas que les Associés qu’il avait recruté pour mener à bien ce cambriolage, allaient tuer Joseph Pistone. Dernièrement, Neil Messina et son avocat pensait avoir fait le plus dur, en plaidant coupable et en ayant la certitude que les procureurs fédéraux allait demander une peine de moins de dix ans derrière les barreaux. De plus, en début de semaine, quand l’Associé de la famille Bonanno se trouva devant la juge fédérale, Kiyo Matsumoto, il connaissait un peu la personnalité de la juge, habituée à recevoir devant elle de nombreux membres de la Cosa Nostra et critiquée par plusieurs procureurs pour avoir toujours été de nombreuse fois « clémente » avec certains d’entre eux, en particulier avec plusieurs membres de la famille Colombo. Mais malheureusement pour Neil Messina, la juge fédérale Kiyo Matsumoto, ne voulait pas ce jour là faire aucune indulgence pour ce type de crime. Il faut dire que ce cambriolage qui avait mal tourné à la base, avait entrainé le meurtre de Joseph Pistone, mais aussi de son chien, un berger Allemand dénommé « King ». Mais le témoignage de son ancien Associé Nicky Lanza, et les vidéos montrées du corps de la victime et de sa maison en désordre ont convaincu la juge fédérale de condamner Neil Messina à 18 ans de prison dans un pénitencier fédéral : « Je suis un homme changé » avait déclaré l’Associé de la famille Bonanno devant le tribunal, mais la juge resta inflexible, prétextant qu’il devait payer les résultats de son passé criminel. Elle estima qu’une peine de 10 ans de prison demandée par les procureurs était trop légère, en raison du fait qu’il y avait des preuves irréfutables montrant que Neil Messina avait participé à un assassinat en 1989 pour le compte de la famille Bonanno. La juge fédérale Kiyo Matsumoto peut en effet tenir compte de preuves dont Neil Massina ne fut pas forcément accusé par les procureurs fédéraux lors de ce procès. Son avocat, Gerald McMahon, prévoit de toute évidence de faire appel de ce verdict. En attendant, l’Associé de la famille Bonanno qui est aujourd’hui âgé de 52 ans, est incarcéré sans caution possible.

Partager cet article