Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LA COSA NOSTRA A PHILADELPHIE EST DANS L'IMPASSE

16 Avril 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Philadelphie

LA COSA NOSTRA A PHILADELPHIE EST DANS L'IMPASSE

Depuis l’abandon par les procureurs fédéraux des charges de racket contre Joseph Ligambi (voir photo) en Février dernier (Cf : Les procureurs fédéraux annulent les poursuites contre le Parrain de la Cosa Nostra à Philadelphie), ce dernier profite pleinement de sa vie de « semi-retraité », malgré le fait qu’il soit toujours d’après le FBI, l’Acting Boss en titre de la Mafia à Philadelphie. Plusieurs vidéos de surveillance prisent par le FBI et la police d’État, montre Joseph Ligambi, rouler tranquillement dans sa voiture dans les rues de la ville, ou en train d’effectuer ses courses dans un supermarché du coin. Joseph Ligambi qui a retrouvé sa maison familiale après trois longues années d’incarcération pendant les deux procès fédéraux, fait plus penser à un individu à la retraite, qu’un Boss d’une des familles de la Cosa Nostra les puissantes des Etats-Unis. Ce genre de comportement, pourrait d’après plusieurs spécialités du crime organisé, énervé certains membres de la famille de Philadelphie. Le territoire qu’occupe actuellement la Mafia Italienne, est menacé par plusieurs gangs, mais aussi par la Mafia Russe qui étend son pouvoir de jour en jour sur le sol Américain. A une époque, la Cosa Nostra, gagnait son argent grâce au monopole que pouvait avoir ces derniers sur le racket, sur le bâtiment avec le contrôle des syndicats, mais aussi et surtout grâce aux jeux et au prêt usuraire, mais cela est maintenant terminé. Pour certains membres de la Cosa Nostra, un Parrain « inactif » peut avoir des répercutions importantes sur les bénéfices engendrés par les Soldats et les Capitaines de la famille mafieuse : « Tout le monde veut gagner son argent dans la rue et le territoire est plus petit qu’avant » déclara un ancien policer à la retraite. Vu que les « Affranchis » ne sont plus prioritaires dans ce genre de domaine, ils doivent gagner leur argent d’une autre façon. La plupart des membres se tournent désormais dans les « Cybers-Cafés », dans la rénovation des maisons et immeubles, avec la réparation des façades et fenêtres, des planchers, une autre façon de gagner son argent. Car aujourd’hui, on ne sait plus trop qui donnent les ordres au sein de la Cosa Nostra à Philadelphie, plusieurs factions profitent d’ailleurs de l’instabilité qui se dégage actuellement pour essayer de prendre le pouvoir. La première étant celle de Joey Merlino, l’ancien Parrain de la famille de Philadelphie dans les années 1990 qui est sorti de prison en 2011 après avoir passé près de 14 ans derrière les barreaux. Même si ce dernier, réside actuellement dans l’État de Floride, certains se demandent, si l’ancien Boss ne tire pas les ficelles de la famille derrière son protégé, Steve "Handsome Stevie" Mazzone qui devint Acting Boss pendant les derniers procès fédéraux contre les membres de la famille de Philadelphie. La deuxième solution est la possibilité que Joseph Ligambi continue à diriger la famille, même si son « équipe » devient de plus en plus restreinte, avec l’interdiction de George Borgesi de côtoyer des membres de la Cosa Nostra pendant des années sous peine de retourner en prison. La dernière solution, est l’émergence des anciens bras droits de Nicodemo Scarfo, Parrain de la famille de Philadephie dans les années 1980. Ces derniers viennent de sortir de prison après avoir purgé plusieurs années dans des pénitenciers fédéraux et ne respectent pas tellement la nouvelle génération arrivait au pouvoir dans les années 1990. D’ailleurs la personne la plus en vue en ce moment est un ancien bras droit de Nicodemo Scarfo, Phil Narducci, qui a passé plus de 20 ans en prison pour plusieurs meurtres : « Un membre craint et respecté, qui n’a plus rien a prouvé » avait déclaré s Phil Leonetti, un ancien Underboss de la famille qui devint un collaborateur pour la justice en 1989 : « Cette situation, c’est une bombe à retardement », déclara un ancien Soldat de la famille : « S’ils ne s’entendent pas, alors il risque d’y avoir des corps dans la rue, j’ai déjà connu ça ». Et c’est ceux à quoi le FBI craint le plus, une lutte pour le pouvoir et des assassinats dans les rues, comme à l’époque de Nicodemo Scarfo. En attendant, les « Affranchis » en liberté, attendent de voir ce que vont donner les procès de Ron Galante, accusé de plusieurs tentatives de meurtres (Cf : Un Associé de la famille plaide non-coupable), mais aussi de l’issue du procès contre Anthony Nicodemo, accusé d’avoir assassiné l’ancien Associé de la famille de Philadelphie, Gino DePietro (Cf : Gino DePietro collaborait bien avec la justice). Ce dernier qui à de forte chance de terminer sa vie derrière les barreaux, pourrait « éventuellement » collaborer avec la justice pour ne pas terminer sa vie en prison.

Partager cet article